Le site d’Usagi3 !
Accueil du site02 - Warhammer 40kCritiques et aides de jeuV5Critiques
Dernière mise à jour :
jeudi 13 avril 2017
Statistiques éditoriales :
1043 Articles
1321 Brèves
19 Sites Web
16 Auteurs

Statistiques des visites :
521 aujourd'hui
351 hier
2331954 depuis le début
   
Brèves
Les feuilles de référence pour 40k : mise à jour !
vendredi 6 janvier

Une coquille sur la règle Sniper a été corrigée.

Cela se récupère toujours ici !

Bon jeu !

usagi3

 
La contre-attaque des Orks ! 15 000pts x 15 000pts, format Apocalypse !
lundi 22 août

Les Orks de Droopy et Squ4t tentent de prendre leur revanche face à l’Imperium de Fantomas, Canvir, Kyssard et ma pomme ! 2 fois 15 000 points entièrement peints vont s’affronter, et le compte-rendu de cette mêlée épique vous attend là !

Bon jeu !

usagi3

 
Insurrection sur Saroch ! Ultramarines VS Astra Militarum, 1500points.
dimanche 14 août

Voici un compte-rendu de bataille ayant opposé mes Space Marines à la Garde Impériale de Canvir ! 2 listes très atypiques s’y affrontent, avec moultes photographies couleur !

Qu’attendez-vous ? C’est juste là !

Bon jeu !

usagi3

 
Apocalypse 2016 !
dimanche 24 avril

On a fait de l’Apocalypse ! Ultramarines et Chevaliers Gris font face aux Orks pour tenter de leur confisquer leur nouveau jouet, un Mega Gargant !

8 000 points peints et d’amusantes conversions vous attendent ici !

Bon jeu !

usagi3

 
Feuilles de référence pour Warhammer 40k, version 1.8 !
vendredi 8 janvier

Pouf, nouvelle version... Voici les changements apportés :

- tableau de piétinement rajouté ;
- correction sur Zélote ;
- ajout de la limitation du nombre de pouvoirs psy par tour.

C’est toujours là !

Bon jeu,

usagi3

 
Sur le Web
Slave to Darkness
Figurines OOP, rapports de bataille, du bonheur en barre !
Pourquoi le système de jeu de Warhammer 40k est dépassé, par Fanfoué !
dimanche 31 juillet 2011
par Usagi3
popularité : 1%

Sur notre forum, Fanfoué a écrit un très intéressant pavé sur les gros défauts de Warhammer 40k, dont je voulais vous faire profiter. Je lui laisse la parole...


Pourquoi je ne joue pas aux jeux Games Workshop

DISCLAIMER ! Pour formuler ces remarques, je me base sur le livre de règles de WHB v8, WH40k v4, WH40k v5, Codex Space Marines v4, Codex Tyranides v4, Codex Orks v5, Codex Space Marines v5, Codex Tau v4 (parcouru rapidement). Je suis loin d’être un spécialiste de ces jeux, mais mon expérience des jeux de figurines et des wargames me donne un certain regard sur les règles. Les points suivants ne concernent donc que moi et ne sont nullement des reproches à Games Workshop ou à tous les autres joueurs. Après tout, nous avons tous le même hobby tout de même !

- On nous explique que les orcs sont plus forts et résistants que les humains normaux ; pourtant, leur Force est de 3, c’est-à-dire celle d’un humain ! D’accord, ils ont la règle Charge Féroce, mais qui ne s’applique qu’à une charge. En terme de fluff, comment l’expliquer ? Au début, les peaux-vertes sont balèzes, mais dès que le combat dure un peu, ils s’épuisent ? Ils aiment entamer une bonne tatane-party mais pas la finir ? Dans ce cas, on ne peut plus dire qu’ils sont plus résistants et endurants que les autres races, pas vrai ? D’autant qu’avec une Force de 4, ils sont au coude-à-coude avec les races taillées pour le combat.

- Les Space Marines : dans leur historique, ce sont des surhommes, surentrainés, suréquipés, surpsychoconditionnés, bref surtoutpuissants ; lors de leurs grandes batailles, lorsqu’ils perdent 5 ou 6 frères, c’est un véritable coup dur pour le chapitre. Et pourtant, à chaque bataille jouée, les Space Marines perdent (en moyenne) plus de 50% de leurs effectifs de départ ! Quelle est la raison de cette hécatombe ? Ces héros sont-ils à la hauteur de leur légende ? leur armure est-elle en carton ?

- De même, des snipers avec une CT de 4 ou même 3 !!! Soit une chance de toucher de 50 à 67%, pour des tireurs d’élite, c’est peu. Très peu. J’aurais plutôt vu une touche automatique mais tout de même les jets pour blesser et de sauvegarde, ou autre chose dans le genre… le matos de sniper n’est plus ce qu’il était au XXIème siècle !

- Comme le dit Usagi, le système « IGOUGO » qui à mes yeux n’est plus adapté à ce genre de jeu. Je n’apprécie pas de devoir serrer les fesses pendant 30min le temps que mon adversaire ait le temps de me fariner la tronche avec tout ce qu’il a de plus gros, lent, lourd et douloureux sans pouvoir réagir. De plus, ce genre de système tend à ne pas mettre l’accent sur un aspect tactique très important : le timing ! Il est, tactiquement parlant, plus difficile mais aussi plus gratifiant de pouvoir monter des stratégies interarmes ou inter-unités lorsque l’on doit monter un ordre d’initiative « unité A – ennemi – unité B », alors que lorsque l’ennemi est statique… je lui préfère cent fois le système AT-43 / Confrontation v4 !

- Pour rester dans le thème, Usagi le dit aussi, ce système IGOUGO interdit les manœuvres « fines » (dites également « de bâtard ») qui consistent à ouvrir le feu sur un ennemi qui charge, à se retirer avant l’impact etc. donc on peut se retrouver avec des situations où des Tau, retranchés derrière des barricades en plastacier, ne peuvent pas tirer sur trois Marins de l’espace car hors de vue. Puis, sans pouvoir réagir, ils voient arriver à découvert les trois Cassoulets (ben oui, un Space Marine c’est comme un cassoulet en boîte : c’est dans une boîte de conserve, c’est lourd et ça se garde longtemps) qui vident leur pistolets bolter sur les infortunés sans subir de tirs en retour, puis subissent de plein fouet la charge des Walkyries pour se faire violemment poutrer la face parce qu’après tout, l’Empereur l’a décidé alors pousse toi d’là que j’m’y mette.

- La probabilité de toucher une cible à distance est constante, et ce qu’elle que soit la distance qui sépare le tireur de sa cible. Je sais que beaucoup de jeux font comme cela, mais j’ai du mal à digérer le fait qu’un personnage n’ait pas de facilités à toucher une cible à 10m plutôt qu’à 30m. Pas vous ?

- Le jeu en lui-même se présente comme un jeu de batailles ; vu le format retenu, j’appellerai plus cela un jeu de grosse escarmouche ! Je m’explique : un jeu de stratégie, en général, ne fait que très peu de micro gestion des équipements et des hommes. En gros, une unité dispose d’une puissance de feu et de règles de base, éventuellement de quelques règles spéciales, et basta ! on ne compte pas le nombre exact de soldats, on se fiche de savoir si le sergent porte un couteau et une mitrailleuse ou un fusil à pompe etc. et les soldats, individuellement, n’ont pas d’importance. Ce genre de considérations a en revanche parfaitement sa place dans de l’escarmouche ou un soldat seul peut faire toute la différence ! Donc WHB et WH40k sont vraiment à cheval entre les deux formats, et j’ai du mal à m’y faire.

- Les personnages spéciaux totalement incroyables ! Des demi-dieux surpuissants, capables de se mouvoir quatre fois plus vite que leurs pairs (ben oui, 4 attaques c’est bien ce que ça veut dire), de résister à des tirs directs de fuseur pour certains, et capables de vaincre à eux seuls une bonne trentaine de soldats ennemis sans transpirer (et dans le cas de Marneus Calgar, avec une main dans le dos et sur une seule jambe, avec le sourire en prime). Par contre, comment cela est-il justifié dans le fluff ? ben ce sont des dieux parce que ce sont des dieux, c’est tout ! Au moins certains jeux font-ils l’effort de justifier la surpuissance des personnages spéciaux, mais pas les Games Workshop…

- Parlons-en, des personnages spéciaux ! A part pour la marave, à quoi servent-ils ? Dans l’ensemble, leurs règles spéciales sont plutôt orientées baston, donc en intégrer un ne change pas fondamentalement la façon de jouer de l’armée, et ce à mes yeux même lorsque sa présence peut modifier la liste d’armée disponible. Je donne un exemple : Darnath Lysander est une brute de corps à corps en armure Terminator, spécialement conçu pour de l’assaut donc. Mais sa règle spéciale renforce les unités armées de bolters. Donc ce monstre au close est prévu pour une armée… de tir. Oui, après tout, c’est logique quand on y pense, d’abord ses potes balancent la sauce à la sulfateuse, et lui finit le boulot… mais quand même, cela signifie qu’il FAUT intégrer au moins une unité d’assaut à l’armée, ou payer le prix (faramineux) de Lysander pour s’assoir dessus. J’aurai aimé que les personnages spéciaux puisse avoir des avantages stratégico-tactiques plus prononcés…

- Dernier point, qui ne concerne pas réellement les règles à proprement parler mais plutôt la politique interne de Games Workshop : avoir beaucoup de collaborateurs, c’est bien. Commercialiser et assurer le suivi de gamme sur trois ou quatre jeux en même temps, c’est bien. Mais mon souci, c’est que les concepteurs de jeu travaillent sur plusieurs jeux en même temps, ce qui fait que personne n’est spécialisé sur un corps de règles ou un univers ! Du coup, selon l’auteur d’une règle et l’édition en cours, on constate de fréquentes remises en cause de l’équilibre du jeu, preuve en est le nombre de remarques pertinentes de type « c’est fumé ton truc ! » ou autres « trop fort ! » que l’on peut entendre fuser à chaque édition d’un nouveau codex ou livre d’armée…

Je pense avoir fait plus ou moins le tour des incohérences qui me gênent. Individuellement elles ne sont pas handicapantes, mais leur trop grand nombre fait que je suis tout de même frileux sur ces produits…