Le site d’Usagi3 !
Accueil du site01 - Autres jeux Games Workshop et dérivés07- Le Seigneur des Anneaux, le jeu de batailleRapports de bataille !
Dernière mise à jour :
lundi 14 août 2017
Statistiques éditoriales :
1050 Articles
1328 Brèves
19 Sites Web
16 Auteurs

Statistiques des visites :
446 aujourd'hui
248 hier
2398243 depuis le début
   
Brèves
Warhammer Quest : Silver Tower ou Shadows Over Hammerhal ?
dimanche 26 février

Intéressé par la ressortie de l’excellent Warhammer Quest ? Indécis sur la version à acheter, Silver Tower ou Shadows over hammerhal ?

On vous dit tout ici !

Bon jeu !

usagi3

 
Le test de Warhammer : Age of Sigmar !
dimanche 16 août

Vous l’attendiez tous ? Vous vous en fichez ? Quoi qu’il en soit, il est là ! Il s’agit d’un savant mélange de compte-rendu de bataille opposant mes hauts elfes enfin peints aux orques et gobelins de Squ4t et de nos impressions sur le jeu !

Bon jeu !

usagi3

 
Aide de jeu : compilation des Warscrolls pour Age of Sigmar ! Version 1.1
jeudi 13 août

Ajout de quelques Warscrolls ! C’est toujours ici.

Bon jeu !

usagi3

 
Age of Sigmar : Impressions variées avant test !
mercredi 5 août

Voici un article de fond expliquant le pourquoi du comment de la nouvelle itération de Warhammer Fantasy Battle, le très controversé Warhammer : Age of Sigmar ! Curieux ? C’est là !

Bon jeu !

usagi3

 
Aide de jeu : compilation des Warscrolls pour Age of Sigmar !
samedi 1er août

Voici tous les Warscrolls de l’Age de Sigmar, compilés amoureusement pas mes soins ! Vous y trouverez même la version française de celui de l’ancienne boîte de base de l’Ile de Sang, avec 2 formations exclusives à la fin.

C’est par là !

Bon jeu !

usagi3

 
Sur le Web
Space Hulk Référence
Excellent site sur Space Hulk !
Mailing list française de Warhammer Quest
Mailing list française de Warhammer Quest, fréquentée par votre serviteur :)
Cyrunicorn Heroquest
LA référence sur Heroquest. Bilingue français/anglais.
Le Donjon D’esselçay (Warhammer Quest)
Excellent site français sur Warhammer Quest, avec tout plein de contenu en français. Mention spéciale pour la très bonne mise en page !
StarQuest (allemand)
Site de référence sur Space Crusade, en allemand.
Rapport de bataille : le Seigneur des Anneaux, le jeu de bataille !
jeudi 20 janvier 2011
par Usagi3
popularité : 11%

Tiens, un rapport de bataille qui ne parle pas de Warhammer 40k, ça va nous changer !!

Je retrouve mon comparse Spitdridri pour tester ensemble le Seigneur des Anneaux, le jeu de bataille de Games Workshop (SdA en abrégé). On a d’abord fait une partie d’entraînement sur le scénario le tombeau de Balin, qui a vu la Communauté de Spit pulvériser des brouettes de Gobelins avant de s’offrir un Troll en dessert...

Ensuite, on est passé aux choses sérieuses : une bataille ouverte en 250 points ! On a décidé de respecter la limitation des 33% max. d’archers. Spit jouera les forces du mâle... euh, du Mal, et j’incarnerai le Bien !


Je sélectionne ma race préférée en fantasy, à savoir des Elfes (ce qui ne me change pas beaucoup des Eldars de la semaine dernière, quand on y réfléchit !!). Legolas, dit la mitrailleuse avec ses 3 tirs par phase, sera escorté de 4 archers et de 4 guerriers Ghaladrims. Un Capitaine du Rohan, sire Dabeille, essayera de lui venir en aide avec 4 guerriers à pied avec boucliers.

En face, il y a un Nazgul à cheval ( !!!), et un tas d’Uruk-Haï commandés par Lurtz.

On met le décor en place, on se déploie dans les 12 pouces de nos bords de tables respectifs, et c’est parti !


JPG - 240.8 ko

On notera les deux habitués des jeux à escouades : on a tout déployé en troupes, alors que le SdA ne connaît pas ce concept !! Chaque fig est en fait indépendante (même si la présence d’un Héros favorise quand même le concept de "tous ensemble" comme on le verra plus tard).

JPG - 225.3 ko
Greuuuuuuuuuh !

Notez que ces figs ont une valeur historique : Spit les a peintes il y a des années (ce sont celles de la collection Atlas).

JPG - 231.8 ko
Elfes en position...

Ce sont même ses premières figs, en fait ! Seul Legolas a été peint par votre serviteur (qui a peint plein d’autres trucs, et qui vous les présentera plus tard d’ailleurs).

JPG - 231.1 ko
Le Rohan fait courageusement face !

Face à ce tas d’Uruk-Hais escorté d’un Nazgul et de Lurtz, le clan du Rohan se replie vers les Elfes. Ces derniers ne bougent pas, et tentent de cribler de flèches les Orques qui s’avancent vers eux !

JPG - 246.5 ko

Sans grand succès d’ailleurs, le fait qu’il leur fasse des 6 pour blesser les saletés puantes qui rampent vers eux (notez ma parfaite impartialité !) les handicape lourdement. Je commence à douter de leur utilité... Il faut dire que ces Orques sont revêtus d’armures et équipés de boucliers !

JPG - 234.2 ko

Les choses se corsent dès le tour suivant, avec les premières charges !

JPG - 235.3 ko

Plus loin, imperturbables, les archers poursuivent leur œuvre...

JPG - 220.9 ko

...toujours sans succès, d’ailleurs.

Dans les corps à corps, Lurtz est sévèrement blessé et quelques combattants s’effondrent, mais les lignes tiennent bon. Le Nazgul s’écarte pour préparer une charge, tandis que Legolas a laissé ses comparses pour aller prêter main-forte à son allié du Rohan !

JPG - 211.1 ko

Ce qui est plaisant dans ce jeu, c’est qu’on peut faire ce qu’on veut avec ses figs : pas de cohésion d’unité, d’escouades, de pelotons... Le fait que les deux joueurs puissent déplacer leurs troupes avant la phase commune de corps à corps, change aussi pas mal la donne par rapport à Battle ou 40k, sans compter le fait de pouvoir mesurer à loisir ! Ceci permet des stratégies putassières à base de "tu ne passeras pas par là à cause de mes zones de contrôle" et autres "si j’ai l’initiative et que je te charge, ben tu resteras là".

Alors que la mêlée confuse se poursuit près de la tour, les Uruk-Haï se rapprochent dangereusement des archers elfes. Un seul étant à portée de charge (je rappelle qu’on peut tout mesurer à volonté !), je m’empresse donc de l’en empêcher en sacrifiant un héroïque guerrier avec lame elfique, tandis que quelques renforts se portent à leur secours.

JPG - 264.9 ko

Sire Dabeille, mon Capitaine du Rohan, s’est pris une blessure face à l’intraitable Lurtz. Je suis handicapé dans ce combat car je n’ai pas de lanciers, contrairement au camp du Mal ! Les lances permettent de combattre sans être au contact socle à socle avec l’ennemi, mais en étant au contact d’un allié lui-même en train de se battre. J’ai donc du mal à faire combattre efficacement toutes mes troupes ! Heureusement, Legolas arrive... Peu efficace au tir, sera-t-il plus performant au corps à corps ?

JPG - 188.2 ko

Réponse de suite ! Vous vous souvenez du Nazgul à cheval ? La dernière fois qu’on l’avait vu, il était prêt à charger... Il l’a fait, s’est retrouvé englué parmi mes troupes et surtout à côté de Legolas ! Ce dernier l’a frappé, touché, et devait faire un 6 pour le blesser, suivi d’un 4+. J’obtiens un 4... Mais je dépense 2 points de Puissance pour transformer ce résultat en 6, je réussis le second jet, il n’a qu’un point de vie et PAF ! Il est mort ^^

Seuls les Héros disposent de ses points de réserve spéciaux : Puissance, Volonté et Destin. Dans mon camp, cela concernait Legolas et le Capitaine ; chez les affreux pas beaux, Lurtz et le Nazgul ! Basiquement, la Puissance permet d’obtenir un +1 sur un dé concernant le Héros en question ; la Volonté sert à lancer des sorts (ou à leur résister) ; les points de Destin permettent d’échapper miraculeusement à une blessure sur un jet de 4+. Il y a aussi d’autres subtilités (comme chambouler l’ordre d’initiative par exemple).

Mais revenons au combat en cours, nondidjou ! Mes Archers Elfes échappent encore et toujours à leurs assaillants grâce à l’intervention légèrement suicidaire ( !!) d’un Guerrier Elfe.

JPG - 221.6 ko

Il faut dire que lesdits Archers reculent de leur demi-mouvement (pour pouvoir tirer) à chacune de mes phases de déplacement !

Au centre, malgré mon handicap dû à l’absence de lances dans mes rangs, les Orques tombent un à un et la situation s’éclaircit en faveur du Bien.

JPG - 207.8 ko

Grâce à un jet assez chanceux il faut l’avouer, le Capitaine se débarrasse de Lurtz ! Ayant perdu plus de 50% de ses effectifs, l’armada du Mal se retrouve démoralisée.

JPG - 211.8 ko

Ce n’est guère mieux de l’autre côté, comme le prouve la photo suivante...

JPG - 240.6 ko

La messe étant dite (Spit n’a plus de Héros et son armée est Démoralisée), nous nous arrêtons là.

Victoire du Bien (et de votre serviteur !).


Un petit bilan ? C’est rapide ! Avec 250 points, nous avions chacun 14 figurines sur la table, et la bataille a duré moins d’une heure. Il y a moins de jets de dés qu’à Battle ou 40k, surtout grâce aux règles de blessure : ce jet prend déjà en compte la sauvegarde de l’armure, par le biais de la caractéristique de Défense. Du coup, il est difficile de blesser, mais comme il n’y a pas de jet de sauvegarde derrière, au final, c’est beaucoup plus fluide !

Le fait de pouvoir toujours mesurer et que chaque figurine soit totalement indépendante rend les déplacements extrêmement tactiques... ce qui est très sévèrement contrebalancé par l’aspect méga-aléatoire du système de résolution des combats. Du coup, il y a de la stratégie certes, mais la moule aux dés est au moins aussi importante !! Cela ne me dérange pas à titre personnel, mais les allergiques aux dés peuvent déjà passer leur chemin.

Un autre élément qui speede considérablement les parties est la règle de Démoralisation. Comme déjà vu, dès qu’une armée a perdu 50% de ses effectifs, toutes ses figs doivent réussir un test de Bravoure tous les tours ou déserter immédiatement la table !! Certes, les Héros aident leurs copains et les figs engagées dans un combat n’ont pas à faire ce test, mais c’est sévère.

Les Héros sont d’une importance cruciale, grâce à leurs réserves de points spéciaux (Puissance, Volonté et Destin) et aux capacités que cela leur confère. Cela sied à merveille à l’univers de Tolkien, mais cela paraîtra peut-être un poil too much à certains ! Legolas terrassant d’un coup un Nazgul au corps à corps, ça a un peu surpris Spit et ma pomme quand même.

Autrement, ça tourne très bien, c’est simple, les figurines sont superbes (et comme c’est du true scale, c’est à dire avec des proportions réalistes, ça change des autres figs de Games Workshop) et j’adore l’univers du Seigneur des Anneaux. L’aléatoire ne me dérangeant pas plus que ça (en bon fan de Space Crusade !!), j’avoue avoir pris beaucoup de plaisir à ces deux parties, et j’ai hâte d’en faire d’autres !

On continuera à vous parler du SdA avec prochainement une critique de la boîte de base du jeu, les Mines de la Moria. Bon jeu !

usagi3