Le site d’Usagi3 !
Accueil du site02 - Warhammer 40kCompte-rendus de batailles !V503 - Extension Assauts Planétaires
Dernière mise à jour :
lundi 14 août 2017
Statistiques éditoriales :
1050 Articles
1328 Brèves
19 Sites Web
16 Auteurs

Statistiques des visites :
147 aujourd'hui
248 hier
2397944 depuis le début
   
Brèves
Le format Apocalypse en V8, ça donne quoi ? Compte-rendu !
lundi 14 août

Nous avons joué une partie au format Apocalypse en utilisant les règles narratives de la V8, et nous vous racontons tout ici !

500 points de puissance de part et d’autres, les Ultramarines et la légion titanique d’usagi3 affrontent la superbe Garde Impériale de Canvir ! Nombreuses photos, compte-rendu et commentaires, plus des conseils d’organisation !

Bon jeu !

usagi3

 
Premiers retours personnels sur la 8ème édition de Warhammer 40 000 !
jeudi 6 juillet

Pour changer, revenons un peu sur la huitième édition de Warhammer 40000... Mes impressions vous attendent là !

Bon jeu !

usagi3

 
Les feuilles de référence pour 40k : mise à jour !
vendredi 6 janvier

Une coquille sur la règle Sniper a été corrigée.

Cela se récupère toujours ici !

Bon jeu !

usagi3

 
La contre-attaque des Orks ! 15 000pts x 15 000pts, format Apocalypse !
lundi 22 août

Les Orks de Droopy et Squ4t tentent de prendre leur revanche face à l’Imperium de Fantomas, Canvir, Kyssard et ma pomme ! 2 fois 15 000 points entièrement peints vont s’affronter, et le compte-rendu de cette mêlée épique vous attend là !

Bon jeu !

usagi3

 
Insurrection sur Saroch ! Ultramarines VS Astra Militarum, 1500points.
dimanche 14 août

Voici un compte-rendu de bataille ayant opposé mes Space Marines à la Garde Impériale de Canvir ! 2 listes très atypiques s’y affrontent, avec moultes photographies couleur !

Qu’attendez-vous ? C’est juste là !

Bon jeu !

usagi3

 
Sur le Web
Slave to Darkness
Figurines OOP, rapports de bataille, du bonheur en barre !
L’invasion de Taturne III ! usagi3 VS Gunulf, 2500pts, Assauts Planétaires
mercredi 21 avril 2010
par Usagi3
popularité : 8%

Nous retrouvons aujourd’hui un vieil habitué de nos compte-rendus, à savoir le redoutable Gunulf et ses redoutés Tyranides ! Il joue avec leur nouveau Codex pour la toute première fois, et s’essaye aux Invasions Planétaires également pour la toute première fois (spéciale dédicace à Jeanne Mas, comprenne qui pourra !). Bref, ça va être tout nouveau (tout beau ?) pour lui, et sa tâche ne sera pas aisée !

Afin de lui faciliter la vie, il affrontera le pire général de la galaxie, l’homme qui a lui tout seul doit être responsable de la mort des deux tiers du chapitre des glorieux (en théorie du moins) Ultramarines, le dieu vivant du 1 en rafale, l’inénarrable moi !

Ce sera du 2500 points non optimisé de part et d’autres, sur le scénario standard d’Invasions Planétaires. Gunulf et ses Tyranides attaqueront, et usagi3 se défendra plus ou moins.


- Segmentum Ultima, troisième planète du système Taturne.

C’était un bel après-midi ensoleillé, les oiseaux gazouillaient, les fleurs balançaient leurs tendres corolles sous les alizés charmants, les arbres bruissaient de plaisir, et un culte Genestealer avait renversé le gouverneur planétaire grâce à un soulèvement d’envergure une semaine auparavant. Ce dernier, Karl Lingue, avait trouvé refuge dans son jardin.

Un jardin bien particulier en vérité... Plusieurs siècles avant cette histoire, les Space Marines du chapitre des Dark Angels (des gens sérieux, eux, capables de parfois remporter une victoire, pas comme les autres couillons en bleu Schtroumpf) avaient implanté 2 structures bien particulières pour aider à la future défense de la planète : une Forteresse Indomptable (aussi puissante et massive que son nom est risible) et un aéroport de campagne Skyshield. Le père du gouverneur Lingue avait utilisé le Skyshield et l’ombre de la Forteresse pour créer un magnifique jardin, doté des essences les plus rares.

Karl, en bon fils à papa, s’est donc réfugié dans la Forteresse jouxtant le jardin. Ses Gardes l’ayant trahi (leur curieux teint violacé s’étant avéré être tout autre chose qu’une épidémie de Grippe Spatiale à Trucocoque Beige), il s’est rabattu sur la petite garnison d’Ultramarines de la planète, forte de 25 hommes (non, non, pas de femmes chez les Marines de l’Espace, il ne manquerait plus que ça tiens). Et les Ultramarines tinrent le choc, aidés il est vrai par les nombreux systèmes d’armes automatisés.

Mais là, par ce beau jour ensoleillé, durant lequel les oiseaux gazouillaient, les fleurs balançaient leurs tendres corolles sous les alizés charmants et les arbres bruissaient de plaisir, se produisent 3 évènements.

En un, des Spores Mycétiques zèbrent les cieux azuréens (vache, j’ai vraiment ma place à la Black Library moi). Des renforts Tyranides sont en route ! Enfin non, en Spore, mais vous aviez rectifié de vous-même.

En deux, le Gouverneur Planétaire Karl Lingue est constipé. Cela peut paraître insignifiant, mais se révèlera peut-être primordial, allez savoir.

En trois, un Thunderhawk transportant des renforts pour les Ultramarines assiégés se pose à quelques lieues du jardin (le Skyshield est trop petit pour permettre l’atterrissage d’un tel engin, renseignez-vous avant de poser des questions aussi bêtes ! Béotiens !).

Bref, tout est réuni pour un après-midi de guerre comme seul le quarante et unième millénaire sait en offrir : des Marines assiégés, des Xenos affamés à leur porte et des renforts en route !

Karl verra-t-il le jour prochain se lever, les apothicaires soigneront-ils son indisposition intestinale, les Tyranides prendront-ils une collation bien méritée ? Réponse tout de suite !


La table a été intégralement mise en place par le Défenseur, c’est à dire moi. On a fait semblant de regarder les règles, on a réalisé qu’on se plantait sur le nombre d’armes automatisées autorisées, et ce sera donc le bon nombre qui sera utilisé. Ouf !

En milieu de table se trouve la Forteresse Indomptable. Ce nom m’insupporte, il est d’une crétinerie abrutissante je trouve... Si un dompteur de forteresse me lit, il sera sûrement d’accord. Mais je digresse... Une Forteresse compte pour 3 objectifs. Une demi escouade tactique occupe les deux bunkers secondaires, et un Techmarine équipé d’un canon Thunderfire scrute les environs juché en haut de la tour (il s’agit du garde du corps du Gouverneur, chargé également de l’entretien de la Forteresse). Près de la rivière qui coule paresseusement non loin, enjambée par un pont métallique, se trouve un Bastion de surveillance. Une autre demi escouade tactique en a la charge.

Au milieu du jardin trône (d’or) une plate-forme d’atterrissage Skyshield. Elle abrite deux canons Thunderfire et deux lasers d’interception automatisés. Enfin, 2 Rhinos sont stationnés à l’abri, sous la Skyshield. Chacun embarque 5 Marines spécialisés dans le corps à corps.

Le reste des Ultramarines constitue les renforts fraîchement débarqués du Thunderhawk, nous les découvrirons le moment venu !

Il y a donc 5 Objectifs à conquérir : la Forteresse (3 à elle seule), la Skyshield et le Bastion.

JPG - 102.4 ko
Vue aérienne de la table.
JPG - 124.5 ko
Côté jardin.
JPG - 144 ko
Le Big Lazer de la Forteresse.
JPG - 120.4 ko
Le Bastion de surveillance.

En face, il y a du lourd. Tervigon et Tyranofex (2 grosses bestioles à très forte Endurance, la première pond des Gaunts et la seconde a un canon tirant...20 fois !!), Trygon Prime, le Vieux Borgne, 2 Princes dont un ailé et l’autre avec deux Gardes, une groooosse horde de Genestealers menés par un Alpha, un Carnifex, deux hardes de Gaunts, 5 Guerriers Tyranides, un Lictor, un Zoanthrope, et j’en oublie sûrement... Gargl.

L’attaquant joue en premier, Gunulf jubile ! Il choisit comme bord de table celui qui est le plus proche du pont. Mais avant de vraiment commencer, il dispose de 7 bombardements préliminaires !! Strictement aucun effet, à part un beau cratère juste devant un des Rhinos abrités sous la Skyshield. Pas de bol pour lui, et ça commence bien pour ma pomme !


Toute l’armée de Gunulf est en réserves. Elle arrive sur 2+, grâce à une capacité éhontément grosbill d’un Prince, je crois. D’ailleurs, la preuve que c’est vraiment une capacité éhontément grosbill, tout arrive !!! Ha non, sauf un Prince esseulé, mais avec ses deux Gardes. Okay, pas esseulé en fait, mais j’aime bien cet adjectif.

Grâce à une autre capacité trotro abusée, son Tervigon et ses Guerriers effectuent une attaque de flanc, assistés par les Genestealers.

Comme on est en Assauts Planétaires, d’autres unités Tyranides effectuent des frappes en profondeur. Le Trygon Prime arrive entre la Skyshield et la Forteresse, et un Prince Volant apparaît devant le Bastion.

JPG - 149.5 ko
Attaque de flanc Tyranide.
JPG - 142.3 ko
Trygon Prime.
JPG - 100.2 ko
Prince ailé.

Le reste arrive sagement par le bord de table de l’attaquant, près du pont de la rivière Kwaï.

JPG - 144.4 ko
Y a du monde, hein !

Tout cela court vers les lignes Ultramarines, les Genestealers contactent le bunker secondaire de la Forteresse qui leur fait face et tentent de l’exploser (ils disposent de la règle Perforant). Las, c’est un échec !

Et voici mon tour à moi que j’ai ! Comme je contrôle habilement un relais de communication astucieusement disposé sur la plate-forme Skyshield, moi aussi, mes Réserves arrivent sur 2+. Nyark. Et elles se pointent toute, à part une escouade de 5 Motards. Joie !

Tout cela arrive sur un bord de table déterminé au hasard, et un Land Raider Crusader transportant 5 Terminators d’assaut et le maître de chapitre Marneus Calgar déboule sur le flanc où les Tyranides avaient fait leur attaque de gelée. C’est un brin encombré, je décide de foncer à travers des barricades Aegis...

JPG - 120.5 ko
Paf, ça commence !!! Un !

Hop-là, 1 sur le test de terrain difficile, c’est à dire pile poil ce qu’il ne fallait pas faire. Mon gros véhicule d’assaut anti-troupes restera bêtement planté là toute la partie !! Il a cassé une chenille. C’est ballot.

Bon, ses occupants débarquent quand même, ceci dit !

Les jets pour déterminer où arrivent mes (nombreux) renforts continuent. J’ai une chance sur trois de les faire arriver par le bord de table opposé de Gunulf (dans le jardin), une autre sur un flanc de mon choix, et la dernière par son bord de table.

Une moto d’assaut, un Land Speeder Typhoon (avec lance-missiles), 5 Scouts et une escouade de motards menée par le Capitaine Korsaco se pointent sur l’arrière des lignes Tyranides !!! Je râle, je peste, mais je décide de les utiliser au mieux. Il y a là un gros paquet de monstres... Je décide d’en contacter le plus possible en chargeant, dans le but de les engluer au corps à corps le plus longtemps possible. Sage ou idiot ? Essayez donc de trouver la réponse, en sachant que ce sera très lourd en conséquences.

JPG - 132.6 ko
Attaque de dos !
Il y a là le Vieux Borgne, un Carnifex, des Gaunts, un Zoanthrope, un Prince et ses deux Gardes...

Un Rhino arrive aussi ! Je vais l’employer de la même manière que ses amis, en contactant le Tyranofex pour le neutraliser aussi longtemps que les 5 Ultramarines qui l’occupent le pourront.

JPG - 121.1 ko
Courage, les gars !

J’ai aussi une moto d’assaut qui arrivent sur les flancs... Elle se positionne derrière les Genestealers. Je sais que Gunulf restera au contact du bunker pour essayer de nouveau de le détruire, ce qui lui laissera le temps d’arroser les viles créatures de bolts avant de se replier.

JPG - 155.5 ko
Les motos d’assaut excellent dans les rôles de harcèlement.

Après tous ces mouvements, vient ma première phase de tir ! Je concentre tous mes shoots sur deux cibles : le Prince volant devant le bastion, et le Trygon Prime entre la Skyshield et la Forteresse. J’ai bien dit tous, jusqu’au moindre bolter ! C’est une tactique souvent payante : celle dite des cibles prioritaires, sur lesquelles on s’acharne jusqu’à l’oblitération, quitte à y consacrer toutes ses ressources du tour.

Et le miracle a lieu ! Bien affaibli par d’autres tirs, le Prince succombe à un missile tiré directement dans sa gueule depuis le bunker annexe assiégé par les Stealers !!!

JPG - 116.4 ko
Boum, d’abord, quoi.

Le Trygon s’en sort mieux : affaibli, blessé, outragé, mais libéré ! Euh non, je veux dire, il est encore vivant quoi.

En parallèle, deux canons Thunderfire donnent de la voix... Les Guerriers Tyranides non loin de la Skyshield en font les frais, ainsi que des Gaunts près du pont !

JPG - 136.2 ko
Les 5 Guerriers ont pris cher...
Chacun possède 3 points de vie.

Derrière les lignes Tytys, c’est l’assaillant assailli ! Comme prévu, mes motos foncent dans le tas.

JPG - 156.7 ko
Yaaaaaaaaah !

Un des deux Rhinos en embuscade sous la Skyshield débarque 5 Ultramarines, qui foncent derechef sur le Trygon blessé. Cela peut paraître suicidaire, mais c’est en fait un pari : ils sont 5. Le Trygon ne devrait pas parvenir à les éliminer pendant ce tour, ce qui garantit qu’il sera immobilisé pendant le tour de Gunulf pour achever les survivants, et que je pourrai ensuite lui tirer dessus à loisir. Bénéfice annexe, le Sergent est armé d’un Gantelet Energétique, et parvient à le blesser ! Cet homme sera d’ailleurs le seul survivant.

JPG - 137.2 ko
3 blessures sur le Trygon Prime en un tour, pas mal !

Derrière, les motos ont massacré les Gaunts, mais se retrouvent comme prévu en fâcheuse posture.

JPG - 156.3 ko

Tour 2 de nos amis Tyranides !

Gunulf fait pondre son Tervigon... Il doit jeter 3 dés, et cela déterminera combien de Gaunts vont apparaître. Si toutefois il obtient un double, le gros bidulon aura épuisé sa réserve !

JPG - 158 ko
Hop-là, double.

Gunulf est presque aussi fort que moi en foirages divers, c’est impressionnant ! Bon, ça fait quand même 8 Gaunts...

Il les dispose afin d’intercepter la charge de mes Terminators, qui ne pourront ainsi pas contacter leur vraie cible, les Guerriers.

Derrière, les motos s’apprêtent à vendre chèrement leur vie... Heureusement qu’elles ne connaissent pas la peur !

JPG - 136.3 ko

Les Genestealers vont continuer à frapper le bunker annexe de leurs griffes aussi dure que... que... vachement dures.

JPG - 144.2 ko

Et cela porte ses fruits ! Dans un vacarme épouvantable, la superstructure léguée par les Dark Angels s’effondre. Hébétés, les 3 survivants s’extirpent à grand peine des décombres fumants pour faire face à une nuée de griffes et de crocs !

JPG - 159.6 ko
Crash.

Grâce à une chance inouïe de mon côté et son exact contraire en face, mes motos tiennent bon !!

JPG - 142 ko

Comme prévu, le Trygon Prime a atomisé le Sergent qui osait se dresser devant lui, d’un revers de griffe négligeant (la troisième à gauche).

Tour 2 des Ultramarines...

Après quelques mouvements anecdotiques à l’exception d’un sur lequel je reviendrai, c’est de tir dont il s’agit, et le but est là de démolir, pulvériser, réduire en cendres, massacrer le Trygon Prime ! On ne change pas une équipe qui gagne, la bestiole est littéralement ensevelie sous les projectiles...

Elle est réduite à un misérable point de vie. Un des 3 Marines en position dans les ruines du bunker pulvérisé saisit fermement son bolter d’une main pleine de doigts, ajuste sa cible, fait feu... Une touche. Jet pour blesser... 6. Sauvegarde de Gunulf... Foirée.

JPG - 150.8 ko
Euh... Sergent ?! Je crois que je l’ai eu !

D’un coup, ça va mieux de ce côté ! Heureusement, parce qu’ailleurs, ce n’est pas le cas.

JPG - 144.3 ko
La Capitaine Korsaco s’effondre.

Notez cependant que mes Scouts ont chargé à leur tour... Hop-là, cela signifie que tous ces Tyranides seront encore englués là un tour !

JPG - 135.7 ko
Cela fait cependant une belle jambe aux 5 Scouts, bien évidemment condamnés.
JPG - 150.5 ko

Pas très loin d’eux, deux unités de harcèlement, désormais sans cible, vont devoir se repositionner : une moto d’assaut et un Speeder Typhoon.

JPG - 135.4 ko
Redéploiement en cours, Frère Sergent !

Une petite vue générale ? Okay !

JPG - 114 ko

Ceci est le début du tour 3, Gunulf vient de finir sa phase de mouvement. Notez que les Genestealers ont quitté les débris du bunker en ignorant mes 3 survivants, pour aller du côté des motos qui sont arrivées de réserve lors de mon tour 2 précédent, et qui ont pris d’assaut les Guerriers Tyranides dans la forêt. Choix couillu de ma part, qui a nécessité un test de terrain difficile pour valider l’assaut puis de jeter 5 dés pour voir si d’aventure, une moto ne s’emplafonnait pas dans un arbre !! Mais ouf, rien de cela, voilà des pilotes compétents. C’est pas comme ces andouilles de l’autre Empire, celui avec Pâle Patine, infichus de louvoyer correctement sur leurs speeders !

Mais revenons à notre vue générale. Je tiens indiscutablement le centre. Les grosses bestioles Tyranides sont retenues derrière le pont ; hors champs. Ma seule épine dans le pied est donc sur le flanc, où Guerriers, Genestealers et Tyranofex sont bien placés. Heureusement, mes Terminators devraient ramener de l’ordre dans le coin !

Le Tervigon, bien que blessé, parvient cependant à démolir la plate-forme Skyshield.

JPG - 135.6 ko
Crash bis.

Sans surprise, les Scouts sont massacrés. Leur sacrifice aura permis de faire perdre un nouveau tour à plein de bestioles, et à préparer le terrain pour ma phase de tir suivante !

Le Tyranofex, non loin, est toujours englué. Le Sergent avec Gantelet lui inflige une blessure par tour...

JPG - 116.6 ko
Le Tyranofex a perdu 2 points de vie.

Plus haut, près de la Skyshield effondrée, les Terminators massacrent facilement les Gaunts, se libérant ainsi le chemin pour la suite. Dans la forêt voisine, les motos affaiblissent considérablement les Guerriers, mais subissent de lourdes pertes. Il faut dire que les Stealers se sont invités à la fête...

JPG - 147.9 ko

Voici qu’arrive gaillardement mon tour 3 ! Mes armes automatisées s’activent, le gros laser de la Forteresse abat le Zoanthrope près du pont.

JPG - 97.7 ko
Zzzzzap !

Une vue aérienne du secteur permet d’apprécier la situation...

JPG - 135.3 ko

Notez que les bestioles près du pont auront besoin d’au moins deux tours pour arriver à la forteresse, et qu’elles subiront d’impitoyables tirs. Ma moto et mon Speeder Typhoon sont en plein redéploiement.

Près de feu la Skyshield, Marneus Calgar se sépare de ses petits copains Terminators pour aller assister 5 de ses hommes qui s’apprêtent à charger le Tervigon. Celui-ci est mortellement blessé (il ne lui reste qu’un point de vie).

JPG - 153.9 ko

La grosse bête a une pitoyable Initiative de 1, tout comme Marneus et mon Sergent avec gantelet. Du coup, c’est le porteur de lance-flammes qui frappe en premier !! Tout étonné, il brandit son arme, et assène un violent coup de crosse sur une griffe... et tue le Tervigon. Frustre pour Calgar !!

JPG - 155.2 ko
Quels surhommes, ces Ultramarines !!
Ne sous-estimez plus les crosses de lance-flammes, les zamis.

Les Terminators vont aider les deux motos survivantes dans la forêt, et grâce au Guerrier Tyranide conférant sans peur aux Genestealers, massacrent tout !!

JPG - 150.6 ko

Petite explication : après le corps à corps, il restait un Guerrier, 5 Stealers et l’Alpha. Les Tyranides ayant perdu le combat de 6, et le Guerrier conférant Sans peur aux Stealers, ces derniers se voient contraints d’effectuer 6 jets de sauvegarde, qu’ils ratent tous. Même chose pour le guerrier, qui périt aussi.

Les motos percent en sortant de la forêt, mais le pilote armé d’un fuseur se prend un bouleau dans la fourche de sa moto et meurt écrasé par sa machine !!!

JPG - 140 ko
Le syndrome Star wars de la moto dans la forêt a encore frappé.

Là, ça commence à sentir le sapin pour Gunulf... Même si le Tyranofex finit par exterminer le Sergent qui lui faisait face.

JPG - 118.7 ko

Le tour 4 arrive...

Rien de bien passionnant, en fait. Une demi escouade s’empare des ruines de la Skyshield pour contrôler un objectif chez moi, tandis que les autres avancent vers la Forteresse pour intercepter les Tyranides du pont enfin libres d’avancer. Ce qu’ils font, d’ailleurs, bien évidemment ! Gunulf en profite pour exploser le Bastion de guet avec son Vieux Borgne.

JPG - 137.1 ko
Crash ter !
Déjà 3 objectifs démolis, quand même.
JPG - 142.9 ko

Même détruits, les objectifs doivent encore être contrôlés. J’en profite pour rappeler que dans le cadre des Assauts Planétaires, toutes les unités peuvent le faire, et qu’il suffit à l’attaquant (ici Gunulf) d’être au contact pour en contrôler un, et ceci même si des figs à moi l’occupent !

Tour 5...

JPG - 96.8 ko

Il s’agit potentiellement du dernier tour, la partie pouvant se continuer sur 3+. Gunulf n’a plus le choix : il lui faut avancer et arriver au contact du plus d’objectifs possibles avec toutes ses figs restantes !

Le Prince pulvérise les survivants dans les ruines du Bastion effondré, ce qui le ralentit à peine. Le Vieux Borgne et le Tyranofex se précipitent en avant...

Moi, je positionne tous mes véhicules rapides devant eux pour les empêcher d’arriver au contact (mes 2 motos d’assaut et mon Speeder Typhoon), tout en arrosant copieusement le Vieux Borgne. Ce dernier finit par succomber, malgré ses facultés de régénération (sans lesquelles il aurait d’ailleurs péri depuis deux tours, voilà un truc utile tiens !).

JPG - 152.5 ko
Le Vieux Borgne ferme son dernier oeil.
Notez qu’un des Gardes du prince a aussi été défait.

On jette le dé pour voir si la partie continue...

JPG - 161.7 ko

Les prières de Gunulf sont entendues par le lointain Esprit de la Ruche, et le massacre se poursuit ! Il aurait en effet perdu 4 à 0 si on s’était arrêté là.

Tour 6 !

JPG - 89.7 ko

Le Prince et son Garde se rue en avant, obligés de se mettre à la queue-leu-leu pour se faux filet (ce calembour immonde vous est offert par la boucherie Sanzot chère à Hergé) entre deux motos.

JPG - 143.7 ko

Derrière, le Tyranofex est ralenti en terrain difficile par les ruines du Bastion.

Le Prince, décidément en forme, perce le réservoir d’essence de la moto d’assaut voisine, qui explose !

JPG - 139.5 ko

Cela lui permet de s’offrir un mouvement de percée, qui l’amène à proximité des décombres du bunker annexe de la Forteresse.

JPG - 133.1 ko

Mais hélas pour Gunulf, mes Terminators arrivent enfin dans le coin...

Et contactent de justesse le Garde.

JPG - 154 ko

Ce dernier est défoncé à coups de marteaux, et le mouvement de consolidation me permet d’encercler le Prince.

JPG - 147 ko

Tour 7...

Et en plus, ça continue !! Dernier tour, quoi qu’il arrive. Les Terminators assistés de leur Maître de Chapitre achèvent le courageux Prince (qui en emporte tout de même deux dans la tombe), et Gunulf n’échappe au table-rasage que grâce à son Tyranofex.

JPG - 153.2 ko

Allez, une vue aérienne pour finir ?

JPG - 122.5 ko
JPG - 102.4 ko
Pour comparaison, la table au début.

Haletant péniblement suite aux efforts colossaux pour vider ses intestins encombrés de matière fécale récalcitrante, le Gouverneur Planétaire sortit des toilettes de la Tour principale de la Forteresse Indomptable. Durant les 5 heures passées dans d’atroces souffrances à violenter ses entrailles pour expulser les restes de sa digestion, il avait vaguement entendu des explosions au travers des épaisses murailles insonorisées de la puissante bâtisse.

Le Techmarine de la Forteresse l’attendait. Son armure d’ordinaire d’un rouge rutilant était salie de résidus d’huile, et des relents de fycélène l’entouraient. L’homme paraissait fatigué, et son œil bionique droit portait les marques d’usure caractéristiques d’un long branchement à une machine servo-assistée.

Karl Lingue soupira laborieusement, puis demanda au serviteur du Dieu-Machine des nouvelles. Celui-ci se contenta de brandir un boîtier auxiliaire Vox, duquel jaillit une voix crachotante mais impérieuse.

- Ici Calgar, Seigneur Gouverneur. Vous êtes désormais en sécurité ici. Mes forces vont nettoyer votre capitale de sa souillure Xenos. Terminé.


Débriefing

- Tiens, j’ai gagné ! C’est suffisamment rare pour être signalé. Malgré un début de partie catastrophique (mon Land raider immobilisé...), la suite s’est déroulée sans accroc (et j’aime quand un plan se déroule sans accroc. Décidément, c’est plein de références pour trentenaires attardés aujourd’hui...). J’ai eu beaucoup de chance sur mes jets pour blesser, avec de nombreux 6 permettant à mes armes de Force 4 de blesser potentiellement les créatures monstrueuses à Endurance 6 de Gunulf. J’ai eu aussi beaucoup de bol sur les jets déterminant où arrivaient mes Réserves, ce qui m’a permis d’engluer 3 tours tout un tas de grosses bestioles près du pont.

J’ai enfin réussi à utiliser mes unités de harcèlement correctement (motos d’assaut et Speeder), mes Terminators ont été aussi efficaces qu’à l’accoutumée, et Marneus Calgar a été indispensable même s’il n’a rien fait directement : sa capacité à faire réussir automatiquement les tests de commandement a permis à mes Ultramarines de ne jamais fuir les combats et de continuer à immobiliser leurs adversaires.

Annexement, je suis aussi très content de la table de jeu !

- Gunulf a été handicapé par ses jets de dés, dès le début : aucun résultat lors de son bombardement préliminaire. Une erreur lui a aussi coûté cher : l’utilisation de son Prince ailé en début de partie. Il l’a fait arriver en Frappe en profondeur pour détruire le Bastion de guet, ce qui lui a interdit de lancer un assaut au tour 1 et m’a permis de le démolir pendant ma phase de tir... alors qu’il était à portée d’assaut simplement en utilisant ses ailes (mouvement de 12, puis assaut de 6). Gunulf s’en est aperçu quelques minutes après son mouvement, et n’a pas souhaité revenir en arrière.

Son Tyranofex n’a pas pu utiliser son canon tirant 20 fois, car il s’agit d’une arme anti personnelle incapable de percer un blindage du fait de sa faible Force. Mes hommes étaient retranchés dans les bâtisses au début de la partie, puis une demi escouade a contacté la bête depuis mes Réserves.

Nous avons commis une erreur de règle, aussi, qui a désavantagé Gunulf : le Trygon bénéficiant de base de la capacité de frappe en profondeur, dans le cadre des Assauts Planétaires, il avait le droit de lancer un assaut dès le tour 1... Cela lui aurait sûrement permis de démolir un bâtiment de la forteresse ou la Skyshield. Arg. A retenir pour la prochaine fois (je ne me suis aperçu de cette erreur qu’en écrivant ce CR d’ailleurs).


Bref, la partie fut très agréable ! Elle fut jouée en 4 heures, ce qui est très peu pour un tel volume de points (2500 par joueur). Gunulf et moi ne perdons pas de temps en pinaillages, autorisant par exemple sans problème les charges ratées à un quart de pouce et autres billevesées. On faisait même le point à deux à l’issue des phases de tir pour vérifier que tout avait shooté ! Gunulf m’a ainsi plusieurs fois désigné des unités n’ayant pas shooté, je lui ai rappelé un jet de régénération sur son Vieux Borgne... Bref, c’est comme ça que j’aime jouer, et mille mercis à mon camarade Tyranide !

usagi3

 
Post Scriptum :
Vous êtes près de Nancy ? Vous cherchez un club de jeu sympa et pas prise de tête pour pratiquer tous les jeux Games Workshop et les jeux de société modernes ? N’hésitez pas à nous contacter !
Images jointes à cet article :
  • Taille : 768 par 576
  • Poids : 120.5 ko
  • Format : JPG