Le site d’Usagi3 !
Accueil du site01 - Autres jeux Games Workshop et dérivés04 - Space HulkSpace Hulk version 3Peinture pour les nuls : Space Hulks !
Dernière mise à jour :
lundi 14 août 2017
Statistiques éditoriales :
1050 Articles
1328 Brèves
19 Sites Web
16 Auteurs

Statistiques des visites :
0 aujourd'hui
776 hier
2396991 depuis le début
   
Brèves
Warhammer Quest : Silver Tower ou Shadows Over Hammerhal ?
dimanche 26 février

Intéressé par la ressortie de l’excellent Warhammer Quest ? Indécis sur la version à acheter, Silver Tower ou Shadows over hammerhal ?

On vous dit tout ici !

Bon jeu !

usagi3

 
Le test de Warhammer : Age of Sigmar !
dimanche 16 août

Vous l’attendiez tous ? Vous vous en fichez ? Quoi qu’il en soit, il est là ! Il s’agit d’un savant mélange de compte-rendu de bataille opposant mes hauts elfes enfin peints aux orques et gobelins de Squ4t et de nos impressions sur le jeu !

Bon jeu !

usagi3

 
Aide de jeu : compilation des Warscrolls pour Age of Sigmar ! Version 1.1
jeudi 13 août

Ajout de quelques Warscrolls ! C’est toujours ici.

Bon jeu !

usagi3

 
Age of Sigmar : Impressions variées avant test !
mercredi 5 août

Voici un article de fond expliquant le pourquoi du comment de la nouvelle itération de Warhammer Fantasy Battle, le très controversé Warhammer : Age of Sigmar ! Curieux ? C’est là !

Bon jeu !

usagi3

 
Aide de jeu : compilation des Warscrolls pour Age of Sigmar !
samedi 1er août

Voici tous les Warscrolls de l’Age de Sigmar, compilés amoureusement pas mes soins ! Vous y trouverez même la version française de celui de l’ancienne boîte de base de l’Ile de Sang, avec 2 formations exclusives à la fin.

C’est par là !

Bon jeu !

usagi3

 
Sur le Web
Space Hulk Référence
Excellent site sur Space Hulk !
Mailing list française de Warhammer Quest
Mailing list française de Warhammer Quest, fréquentée par votre serviteur :)
Cyrunicorn Heroquest
LA référence sur Heroquest. Bilingue français/anglais.
Le Donjon D’esselçay (Warhammer Quest)
Excellent site français sur Warhammer Quest, avec tout plein de contenu en français. Mention spéciale pour la très bonne mise en page !
StarQuest (allemand)
Site de référence sur Space Crusade, en allemand.
Space Hulk partie 5 : Crux Terminatus, parchemins et crânes...
vendredi 11 septembre 2009
par Usagi3
popularité : 8%

On attaque le plus difficile à présent : les décorations des armures Terminator ! Au programme pour cette séance : les Crux Terminatus, les parchemins et les crânes.

Matériel

- peinture Fundation Citadel, référence Dheneb Stone ;
- peinture Citadel, référence Chaos Black ;
- peinture Citadel, référence Skull White ;
- peinture Citadel, référence Codex Grey ;
- lavis Citadel, référence Bhadab Black ;
- lavis Citadel, référence Gryphone Sepia ;
- un pinceau ;
- du sopalin ;
- une palette ;
- un godet d’eau.


1) Les Crux Terminatus

Un peu d’historique, tiens ? La Crux Terminatus est la marque honorifique des vétérans ayant suivi un entraînement particulier pour maîtriser l’armure tactique Dreadnought, ou armure Terminator. C’est un symbole de pierre, porté sur l’épaulière gauche.

La pierre, histoire que ça y ressemble vraiment, c’est pas si évident... On va procéder en 3 étapes. Si cela vous semble trop compliqué, arrêtez-vous après la première, elle seront gris uni.

Etape 1 : la couche de base

Elle se fera en gris foncé, ce qui se dit Codex Grey en langage Games Workshop. Procédez comme d’ordinaire, sans oublier de bien diluer votre peinture (souvenez-vous, mettre de l’eau dedans !). ATTENTION : NE FAITES PAS LES DEUX SERGENTS !!! (le gars avec un marteau et celui avec une épée)

JPG - 88.4 ko
JPG - 97.6 ko

cela commence à ressembler à quelque chose, non ? Vos figurines se colorient ! Normalement, vous en êtes à une étape cruciale : vous devriez commencer à prendre du plaisir en regardant vos figs. Genre la fierté du travail accompli, c’est moi que je l’ai fait, c’est pas si moche... Non ?

JPG - 113.9 ko

On ne perd pas les bonnes habitudes, on travaille à la chaîne ! On n’oublie pas de remettre de l’eau dans sa peinture dès qu’elle devient trop pâteuse (on vise la consistance du lait, pour rappel), on refait régulièrement la pointe de son pinceau, on change sa peinture lorsqu’elle est trop diluée (consistance de l’eau).

Pour ceux qui veulent être pointilleux, si vous avez bien regardé vos figs, vous avez peut-être constaté que le Terminator avec les griffes à la Wolverine a sa Crux Terminatus et son épaulière brisées ?

Pour le personnaliser, peignez l’intérieur exposé de l’épaulière en noir...

JPG - 88.2 ko

Ensuite, prenez un peu de peinture métallisée (Boltgun Silver) sur votre pinceau, directement dans le pot. Passez votre pinceau sur la papier sopalin, jusqu’à ce qu’il ne laisse quasiment plus de peinture. Passez ensuite doucement la pointe de votre pinceau sur la partie exposée précédemment peinte en noir : magie, la peinture métallisée ne se dépose que sur les arêtes (les engrenages), laissant les creux en noir ! Impressionnant et très facile. La clé de cette technique, appelée "brossage à sec", c’est de vraiment passer le pinceau sur le sopalin jusqu’à ce qu’il n’ait quasiment plus de peinture. En fait, comme d’habitude, il vaut mieux le passer trop que pas assez : trop, vous allez tout peindre en métal (ce qui n’est pas le but), alors que pas assez, vous pourrez ré-essayer !

Si vous avez foiré cette étape (vous avez tout peint en argenté, y compris les creux), ça se rattrape : prenez un peu de lavis noir (Bhadab Black) directement dans le pot avec votre pinceau, et "peignez" la zone argentée. Le lavis noir se déposera dans les creux !

JPG - 100.6 ko

Bon, et les Sergents alors ? Pourquoi on leur peint pas leur Crux Terminatus, à eux, d’abord ?!? C’est simple : pour indiquer leur rang, leur épaulière gauche est noire. Il est plus facile de d’abord peindre ladite épaulière gauche en noir (Chaos Black), PUIS de peindre la Crux Terminatus en gris (Codex Grey).

JPG - 108.9 ko
Les 2 Sergents.

Donc on peint l’épaulière en noir... Si on déborde sur la Crux, aucune espèce d’importance vu qu’on la peindra après ! C’est pas beau ça ? Comme d’habitude, hein, on dilue sa peinture, gnagnagna, gnagnagna...

JPG - 109.1 ko
JPG - 92.1 ko

ENSUITE seulement, on peint la Crux ! On essaye de ne pas déborder sur l’épaulière... Mais si ça se produit, on rectifie très facilement au Chaos Black !

JPG - 98.9 ko

Tiens, avant de passer à la suite, je vous montre une autre technique pour obtenir de la pierre : base de Fortress Grey, puis lavis de Bhadab Black :

JPG - 85.4 ko

(oui oui, il s’agit en fait d’un test pour trouver un truc à la fois facile et avec un rendu satisfaisant)

Etape 2 : ombrage

A partir de maintenant, c’est donc facultatif ! Ce n’est pas difficile à réaliser et ça rend vraiment bien, vous verrez, c’est juste plus long.

On va ombrer avec un lavis noir, Bhadab Black. C’est comme quand on avait ombré toute la fig au lavis rouge, vous vous souvenez ? Sauf que là, on va ombrer juste la Crux Terminatus. Cela assombrira le gris, surtout dans les creux : cela sert à faire ressortir les détails.

On prend donc le lavis directement dans le pot, pas trop à la fois, et on y va gaiement ! C’est pas grave si on déborde un peu sur l’épaulière, d’ailleurs. Si ça se produit trop, vous rincez votre pinceau, vous le séchez au sopalin, et sluuuuurp, vous aspirer le lavis mal placé avec votre pinceau ! Magique, on vous dit, toutes les erreurs se rattrapent.

JPG - 83.5 ko
Sprotch !

Facile, hein ? Allez, on les fait toutes ! Au boulot, tas de faignasses ! Attendez bien que le lavis ait bien séché avant de passer à l’étape 3. Vous avez bien mérité un peu de repos, de toute façon.

Etape 3 : éclaircissement

Votre lavis noir est sec ? C’est pas beau, hein ? Non, c’est pas beau : les creux sont bien foncés comme il faut, mais toute votre Crux Terminatus est à présent trop sombre. On va l’éclaircir avec du blanc, tiens !

Nous allons réutiliser la technique du brossage à sec, déjà vue plus haut pour les détails internes de l’épaulière toute cassée. Vous remplacez l’argenté par du blanc, et en avant Guigamp ! Cela fonctionnera avec votre pinceau ordinaire, mais c’est encore mieux avec un petit pinceau plat à poils un peu durs, si vous avez ça.

Prenez un peu de peinture blanche (Skull White) sur votre pinceau, directement dans le pot. Passez votre pinceau sur la papier sopalin, jusqu’à ce qu’il ne laisse quasiment plus de peinture. Passez ensuite doucement la pointe de votre pinceau sur les parties saillantes du crânes et sur les ailes de la croix : magie, la peinture blanche ne se dépose que sur les arêtes, laissant les creux en gris foncé ! Impressionnant et très facile. La clé de cette technique, appelée "brossage à sec", c’est de vraiment passer le pinceau sur le sopalin jusqu’à ce qu’il n’ait quasiment plus de peinture. En fait, comme d’habitude, il vaut mieux le passer trop que pas assez : trop, vous allez tout peindre en blanc (ce qui n’est pas le but), alors que pas assez, vous pourrez ré-essayer !

Si vous avez foiré cette étape (vous avez tout peint en blanc, y compris les creux), ça se rattrape : prenez un peu de lavis noir (Bhadab Black) directement dans le pot avec votre pinceau, et "peignez" toute la zone de la Crux. Le lavis noir se déposera dans les creux !

JPG - 97.5 ko

Pas mal, non ? Ne regardez pas le résultat à 5 cm : posez votre fig sur la table et placez vous à distance de jeu (40cm). Là, ça en jette !

Bon, ben au travail hein : on brosse toutes les Crux Terminatus en blanc !

2) Parchemins et crânes

Nous allons peindre les parchemins et les crânes de la même manière, le rendu final étant très proche. Regardez vos Terminators : ces gros superstitieux sont recouverts de sceau de cire, d’où pendent des bandes de parchemin ! Cela s’appelle des sceaux de pureté, c’est recouvert d’écrits ésotériques, ça les protège (du moins le croient-ils ! On en reparlera quand il feront face à des Genestealers au détour d’un corridor, tiens). Il y a aussi des bandes de parchemin sur certains torses, sur certaines épaulières (c’est là que doit être inscrit leur petit nom). Enfin, les genouillères et d’autres parties sont ornées de crânes !

Tout cela se peint en beigne clair (Dheneb Stone). On dilue bien, c’est de la peinture Fundation, donc plus pâteuse que d’ordinaire ! rappelez-vous, on vise la consistance du lait. Autrement, rien de particulier, on y va gaiement... On regarde bien les figs sous tous les angles, il y a des sceaux de puretés planqués partout !

JPG - 95.3 ko
JPG - 99.5 ko
JPG - 80.4 ko

Le beige est une couleur qui contraste fortement avec le rouge et le noir déjà présents, c’est ce qui explique cette impression étonnante de progrès spectaculaire dans la peinture de vos figs.

JPG - 95 ko
JPG - 100 ko
JPG - 92.2 ko
JPG - 101.5 ko

On avance bien, non ? Bon, on les fait tous ! Bon courage, c’est assez long.


La prochaine fois, on termine les parchemins et les crânes par un lavis de Gryphone Sepia qui va leur conférer très facilement un magnifique ombrage naturel, et mieux les "fondre" dans la figurine (atténuer le contraste). On passera à une étape qui va aussi beaucoup habiller nos Terminators : les parties dorées ! On sera alors proches de la fin, tiens, comme le temps passe.

Bon jeu !

usagi3

 
Post Scriptum :
Soutenez-nous en vous faisant plaisir ! Commandez en ligne depuis notre site chez l’Alchimiste, vous ne payerez pas plus cher, vous bénéficierez de tous leurs avantages (remise de 5%, frais de ports fixes de 6€, franco de port à partir de 60€), et nous toucherons 8% de votre commande pour acheter plein de choses et vous en faire bénéficier ! Vous pouvez aussi faire un don.Merci !