Le site d’Usagi3 !
Accueil du site02 - Warhammer 40kFluffFluff usagi3La planète Espandor
Dernière mise à jour :
jeudi 13 avril 2017
Statistiques éditoriales :
1043 Articles
1321 Brèves
19 Sites Web
16 Auteurs

Statistiques des visites :
209 aujourd'hui
396 hier
2330687 depuis le début
   
Brèves
Les feuilles de référence pour 40k : mise à jour !
vendredi 6 janvier

Une coquille sur la règle Sniper a été corrigée.

Cela se récupère toujours ici !

Bon jeu !

usagi3

 
La contre-attaque des Orks ! 15 000pts x 15 000pts, format Apocalypse !
lundi 22 août

Les Orks de Droopy et Squ4t tentent de prendre leur revanche face à l’Imperium de Fantomas, Canvir, Kyssard et ma pomme ! 2 fois 15 000 points entièrement peints vont s’affronter, et le compte-rendu de cette mêlée épique vous attend là !

Bon jeu !

usagi3

 
Insurrection sur Saroch ! Ultramarines VS Astra Militarum, 1500points.
dimanche 14 août

Voici un compte-rendu de bataille ayant opposé mes Space Marines à la Garde Impériale de Canvir ! 2 listes très atypiques s’y affrontent, avec moultes photographies couleur !

Qu’attendez-vous ? C’est juste là !

Bon jeu !

usagi3

 
Apocalypse 2016 !
dimanche 24 avril

On a fait de l’Apocalypse ! Ultramarines et Chevaliers Gris font face aux Orks pour tenter de leur confisquer leur nouveau jouet, un Mega Gargant !

8 000 points peints et d’amusantes conversions vous attendent ici !

Bon jeu !

usagi3

 
Feuilles de référence pour Warhammer 40k, version 1.8 !
vendredi 8 janvier

Pouf, nouvelle version... Voici les changements apportés :

- tableau de piétinement rajouté ;
- correction sur Zélote ;
- ajout de la limitation du nombre de pouvoirs psy par tour.

C’est toujours là !

Bon jeu,

usagi3

 
Sur le Web
Slave to Darkness
Figurines OOP, rapports de bataille, du bonheur en barre !
Les Dévouées Lionnes d’Espandor, Ordre Mineur des Soeurs de bataille.
samedi 21 mars 2009
par Usagi3
popularité : 1%
Voici l’historique (fluff) de mon ordre de Sœurs de Bataille. Bonne lecture !

La planète Espandor

- Espandor est une petite planète située dans le Segmentum Ultima, au sud-est galactique. Elle gravite autour d’un soleil d’un rouge profond, et possède deux lunes (Espandia, orangée, et Leuronos, grisâtre). Espandor est sous la tutelle des Space Marines du chapitre des Ultramarines. La planète est presque entièrement recouverte de forêts extraordinairement denses, avec un grand nombre de villages disséminés dans les bois. Trois cités de plus grande importance, toutes situées dans l’hémisphère sud (là où ont atterri les colons, voir plus loin), percent les bois : Espandora (la capitale), Villaroise et Tansicia (dotée du seul astroport de la planète).

- Les habitants seraient issus d’une flotte de colonisation détournée par le Warp lors de son voyage, suite à une défaillance des boucliers de protection. Ils auraient atterri là par hasard il y a plusieurs milliers d’années. D’ailleurs, on peut admirer dans la capitale Espandora une chapelle de l’Ecclésiarchie, construite lors du débarquement des colons originels avec des éléments des vaisseaux spaciaux qui les avaient amenés là. En effet, désespérés de se retrouver si isolés, les colons se réfugièrent dans la foi.

- Les forêts abritant de nombreuses bêtes féroces et des tribus d’Orks peu évolués, les gens d’Espandor sont habitués à chasser pour réguler la population de prédateurs. Ce rôle de chasseurs/traqueurs est dévolu aux hommes. Beaucoup y laissent leur vie, ce qui explique pourquoi il y a plus de femmes que d’hommes sur Espandor. Elles ont le droit d’épouser plusieurs hommes, et gèrent tout au sein de la famille. La civilisation d’Espandor est donc de fait un matriarcat.

Les Dévouées Lionnes d’Espandor

- Une cathédrale, un environnement hostile, un matriarcat, toutes les conditions étaient réunies pour que l’Ordo Hereticus s’intéresse à ce lieu ! Un ordre mineur de Sœurs de Bataille (Ordo Minoris) y fut donc établi à proximité de la cathédrale d’Espandora. En l’honneur du plus féroce prédateur d’Espandor, que les premiers habitants avaient surnommé « lion » en souvenir du noble animal des légendes de la Sainte Terra, cet ordre fut nommé : Ordre des Dévouées Lionnes d’Espandor (ou Lionnes). Il est à noter que même si l’emblème des Sœurs est une patte de lion terrestre orange, le lion d’Espandor ressemblerait davantage à un tyrannosaure !!

- Lorsque les Tyranides de la flotte-ruche Béhémoth donnèrent l’assaut sur le système d’Ultramar (et donc aussi sur Espandor, fort proche), les Sœurs défendirent héroïquement leur planète mais subirent de très lourdes pertes. Quand les Ultramarines arrivèrent finalement, l’ordre des Dévouées Lionnes était au bord de l’extermination…

- De nos jours, l’ordre se remet difficilement. Incapable de livrer seul de grosses batailles rangées du fait de ses effectifs encore extrêmement réduits, il ne s’occupe pour le moment que d’affaires mineures, ou se bat aux côtés des Ultramarines ou de la Frateris Militia d’Espandor (livrée bleu et grenat, basée à Tansicia), en tant qu’allié.

Tâches de l’Ordre

- La réalité est cependant bien sombre... Des cultes Genestealers sont à présent implantés sur Espandor, et les Sœurs soupçonnent qu’il en va de même sur les autres planètes du système d’Ultramar. Leurs Inquisiteurs soupçonnent même que des Ultramarines auraient pu être infectés par les germes des xénos, et que le chapitre tenterait de gérer cela seul… Aussi, en même temps qu’elles sont des alliées fidèles, les Sœurs de l’Ordo Hereticus gardent un œil vigilant sur les Space Marines.

- Les Orks Sauvaj’ doivent également être surveillés, et des ruines d’installation scientifiques Eldares auraient été découvertes sur la lune Leuronos. Le travail ne manquera donc pas !

Organisation des Dévouées Lionnes d’Espandor

- La chanoinesse de l’Ordre porte toujours rituellement le nom de Leona, suivi du nombre de Sœurs ayant porté ce nom avant elle. Quand une Sœur intègre l’ordre, elle renonce à son nom de naissance pour symboliser sa renaissance. Son nouveau patronyme intègrera le nom d’un animal connu pour sa sauvagerie, de préférence originaire de la Sainte Terra (Panthera, Tigra, Louve, Lynx…). Les couleurs de l’Ordre sont le noir pour l’armure, et le fauve pour les étoffes.

- Le Seigneur Inquisiteur de Soeurs est Martial Abgared, Seigneur Commandeur des Dévouées Lionnes d’Espandor. Cet homme à l’âge indéfinissable à cause d’un abus certain de drogues réjuvénatrices est très influent dans le sous-secteur, puisqu’il s’agit d’un ami personnel de Marneus Calgar, Maître de Chapitre des Ultramarines. Il accomplit donc son devoir de surveillance du chapitre avec une tristesse palpable pour qui le connaît bien.

- Il a sous ses ordres directs l’Inquisitrice Panthera, la Griffe d’Espandor. Cette ex-Sœur de Bataille est une spécialiste des Orks Sauvaj’ : elle patrouille régulièrement les forêts de la planète, à leur recherche.

- La Chanoinesse actuelle est Leona XXV. Relativement jeune, c’est une spécialiste dans le maniement du réacteur dorsal. La redoutable lame bénie de l’Ordre, Rédemptio, a porté la mort en bien des endroits. C’est aussi une experte au tir avec pistolet Inferno : elle compense la très faible portée de cette arme dévastatrice par son habileté aérienne. Le bruit de son réacteur est souvent le dernier bruit perçu par les hérétiques…

- La Palatine Puma XXXII la seconde efficacement. Elle doit cependant encore faire ses preuves, son arrivée à ce poste ne datant que de quelques mois standards.

Peinture

- Les Lionnes sont sous-couchées en noir. Un brossage d’Enchanted Blue permet de faire ressortir les détails de leur armure. Les étoffes sont peintes en Orange Fundation, avant de recevoir un lavis de Devlan Mud. Les armes sont en Boltgun assombri d’un lavis de Badack Black. Enfin, les symboles inquisitoriaux sont en blanc.

 
Post Scriptum :
Soutenez-nous en vous faisant plaisir ! Commandez en ligne depuis notre site chez l’Alchimiste, vous ne payerez pas plus cher, vous bénéficierez de tous leurs avantages (remise de 5%, frais de ports fixes de 6€, franco de port à partir de 60€), et nous toucherons 8% de votre commande pour acheter plein de choses et vous en faire bénéficier ! Merci !