Le site d’Usagi3 !
Accueil du site10 - Autres jeux avec figurinesWorld of Warcraft Minis
Dernière mise à jour :
jeudi 13 avril 2017
Statistiques éditoriales :
1043 Articles
1321 Brèves
19 Sites Web
16 Auteurs

Statistiques des visites :
391 aujourd'hui
421 hier
2330473 depuis le début
   
Brèves
Traduction de toutes les cartes de Star Wars Epic Duel en français !
lundi 20 octobre

J’adore ce jeu ! Si si, même s’il est vieux et introuvable (2 002). Sa présentation est ici, tiens, d’ailleurs !

Histoire de pouvoir y jouer avec des non anglophones, voici la traduction complète de toutes les cartes du jeu, avec une page pour chaque personnage jouable !

C’est ici !

Bon jeu !

usagi3

 
L’avant-première des règles de Robotech RPG Tactics traduite en français !
dimanche 19 mai

Je vous ai traduit les règles preview de Robotech RPG Tactics en français ! Elles vous attendent par là... Si vous êtes intéressés, attention : plus que 40 heures !

Bonne nouvelle au passage : Ludik Bazar proposera la gamme dans notre beau pays !

Bon jeu !

usagi3

 
Des décors au format 6mm / 10mm pour Robotech Tactics !
dimanche 12 mai

Tout est dans le titre ! Si vous voulez savoir comment réaliser un décor urbain contemporain en 6mm ou en 10mm, facilement et pour pas cher, suivez le lien !

Bon jeu !

usagi3

 
Le Kickstarter de Robotech Tactics !
vendredi 10 mai

Après une fermeture par Free, nous voici de retour ! Merci à eux !

Pour fêter cela, on vous parle aujourd’hui de Robotech Tactics, le jeu avec figurines développé par Soda Pop (Super Dungeon explore). C’est par ici !

Bon jeu !

usagi3

 
Robin des Bois (Tilsit) : le test !
samedi 10 mars

Carine et moi avons testé Robin des Bois, un jeu de plateau de Tilsit. On vous offre plein de photos, un compte-rende de partie et une présentation des mécanismes, et ça vous attend ici !

Bon jeu !

usagi3

 
Sur le Web
Forum sur Alkémy.
Forum sur Alkémy, fréquenté par plusieurs membres de Kraken Editions.
Le forum francophone d’Heroscape !
Très bon forum francophone sur Heroscape.
Tric-trac
Site généraliste français sur les jeux de société. Un incontournable !
Neotrouvetou Heroscape
Excellent site sur Heroscape, avec news et traductions françaises.
World of Warcraft the miniatures game : le test !
mercredi 26 novembre 2008
par Usagi3
popularité : 1%

World of Warcraft Minis (WoW Minis) est un jeu de figurines à collectionner de Upper Deck, sous licence Blizzard. Ce jeu est bien évidemment basé sur le célèbre univers des jeux vidéo de Blizzard, récemment popularisé davantage encore par le succès de la version massivement multijoueur de la chose. Il est conditionné en starter au contenu fixe, ou en booster. Je vous propose d’examiner tout d’abord le contenu du starter, puis des boosters. On s’intéressera ensuite aux mécanismes de jeu, pour terminer par le subjectif : mon avis, quoi !

Je précise que si je connais un peu l’univers (j’ai joué à Warcraft I et II il y a bien longtemps), je n’ai jamais joué à World of Warcraft massivement multi-joueur.

Anatomie d’un Starter

Le contenu des starters est fixe. Il contient 4 figurines exclusives (que vous ne trouverez pas dans les boosters), deux de l’Alliance et deux de la Horde. Une bonne chose que ces figurines soient exclusives, ça vous évitera des doubles (du moins au début). Elles sont au format 54mm, c’est à dire beaucoup plus grand que le 28mm auquel nous sommes habitués ! La gravure est de qualité, avec des postures dynamiques. La peinture est de qualité médiocre (surtout vu la taille des figs) et abuse des couleurs flashy pour se rapprocher du look cartoon du jeu vidéo. La peau verte des Orcs, en particulier, est limite fluo ! J’aime bien personnellement, mais ça peut rebuter j’imagine. De toute façon, un joueur sera obligé de se dévouer à acheter un starter pour deux raisons : le tapis de jeu et les U-bases.

Les U-bases (il y en a 6 incluses) sont les socles spéciaux sur lesquels placer les figurines. Ils permettent de tenir simultanément le compte des points de vie (classique) mais surtout du temps (une des nouveautés de la chose). Les U-bases du starter sont décorées au couleur de la Horde ou de l’Alliance, il n’y en a pas pour la 3ème faction (les Monstres). Ceci dit, seules les couleurs diffèrent, en pratique vous pouvez les utiliser avec n’importe quelle fig ! Signalons que les U-bases Monstres seront disponibles dans la version Deluxe du starter (voir plus loin).

JPG - 86.7 ko
2 U-bases.
JPG - 78.3 ko
Une U-base en action...
Ici, elle indique que nous sommes au tour 1 (en bas). Cette figurine dispose de 7 points de vie (en haut).

Vous trouverez également un livret de règles, hélas en anglais. N’oubliez pas de demander la version française à votre revendeur (il devrait en avoir). Autrement, ça se télécharge là. Il est clair et bien conçu, un bon point ! Il y a même une feuille de référence à la fin, toujours une riche idée.

Y a aussi un tapis de jeu, simple plan découpé en hexagones sur une feuille pliée. C’est visuellement agréable et clair, mais comme c’est en papier, je prédis une grande fragilité à la chose... Du carton, ça aurait été bien mieux. Dans le positif, c’est double-face, histoire d’apporter un peu de variété avec deux cartes différentes !

JPG - 123 ko
Le tapis de jeu, côté pile...
JPG - 96.7 ko
...et côté face !

6 dés répondent présents, 3 bleus et 3 rouges. Il s’agit de dés à 10 faces, et malheureusement, très souvent, il faut en jeter 4... 8, voire 10, ça aurait été génial. Petit bémol donc, petit seulement car ce sont des dés à 10 faces ordinaires, avec simplement un symbole Crit (critique) à la place du 10 ! Détail amusant, vu que toutes les réussites se font sur 4+, les chiffres 1, 2 et 3 sont gris (pour bien signifier aux neuneus que c’est raté), et les autres sont blancs. A UpperDeck, ils veulent être bien sûrs qu’on a tout compris !

JPG - 82.3 ko
Les dés...

Ha oui, vous trouverez aussi des cartes : 3 par personnages (donc 12 en tout, pour les non-matheux !).

JPG - 84.2 ko
Une figurine et ses 3 cartes.

L’une est la carte de votre fig : elle vous précisera son nombre de points de vie de départ, sa défense, sa défense magique, son attaque de base (avec souvent un résultat spécial en cas de critique), et éventuellement des capacités spéciales. Cette carte vous précisera également la race, la classe, et autres affiliations qui prennent tout leur intérêt avec les 2 autres cartes : les cartes de barre d’action, comme ils disent en VF.

JPG - 97.9 ko
Carte de caractéristiques...

Chacune de ces cartes décrit des pré-requis (une classe, une race, un nom, un pouvoir...), que votre fig doit posséder pour pouvoir l’utiliser. Cela signifie que quand vous aurez plein de cartes à votre disposition, vous pourrez en jouer d’autres que celles fournies avec la fig, si elles sont compatibles ! Ce n’est pas un mécanisme novateur (Anima Tactics l’utilisait déjà, par exemple), mais cela permet de personnaliser ses figs et d’apporter un élément de surprise ; ce n’est pas parce que vous connaissez par cœur la fig d’en face que vous pourrez tout deviner d’elle, surtout que si vous choisissez de jouer avec ces cartes (c’est optionnel), elles commencent le jeu face cachée !

JPG - 87.4 ko
Carte de barre d’action #1...
JPG - 90 ko
Carte de barre d’action #2.

Passons à présent à ce qu’il n’y a pas... A savoir des pions. En effet, au cours du jeu, vous aurez besoin de 3 pions : l’un marquera l’avancée du temps, et les deux autres serviront à tenir le compte des points de victoire de chaque camp. Il y a d’ailleurs à côté de la carte du tapis de jeu les échelles pour tenir ces comptes. Par contre, les pions... y en a pas. Carrément débile... Cela ne leur aurait pas coûté grand chose : 3 simples ronds plus ou moins cartonnés auraient fait l’affaire ! Là, en l’état, vous ne pouvez pas jouer uniquement avec votre starter, à moins de sacrifier des U-Bases ou des dés (déjà pas assez nombreux) pour servir de pions. Pas bien.

En guise de cadeau Bonux, vous trouverez aussi UNE carte de la prochaine extension du jeu de cartes à collectionner basé sur World of Warcraft. Si comme moi, vous n’y jouez pas, cela présente peu d’intérêt.

Rapport qualité / prix, pour un peu plus de 20€, vous avez donc 6 dés, 6 U-Bases, les règles, un tapis de jeu, 4 figs exclusives pré-peintes et leurs 12 cartes, plus une carte d’une extension à venir du jeu de carte à collectionner WoW... Pas mal. Correct, on va dire. Cela va se gâter avec les boosters, vous verrez !

Avant de les regarder, ces boosters, sachez que début décembre sortira un nouveau starter, dit Deluxe. Plus cher, naturellement, il comprendra :

- 6 figurines, mais aléatoires ce coup-ci (3 de 2 factions) ;
- 18 cartes ;
- un terrain de luxe (cartonné j’espère ?) avec des pions pour le personnaliser (j’imagine sans peine des décors et des butins) ;
- 6 U-bases (2 pour chaque faction normalement) ;
- 6 dés ;
- les règles, avec en plus un guide de scénarios ;
- une carte butin (pour utiliser dans le jeu en ligne).

Il s’agit donc d’un parfait complément au starter de base... Plus précisément, il s’agit là à mon sens de ce qu’aurait dû être le starter de base !

Autopsie d’un Booster

Les boosters, comme d’habitude, contiennent des figurines réparties aléatoirement. Ils en contiennent 3, parmi les 66 disponibles. La bonne idée, c’est que chaque booster contient 3 figs de la même faction (Horde, Alliance ou Monstres). L’idée catastrophique, c’est qu’il n’y a aucun moyen de savoir ladite faction !! En clair, si vous avez autant de chance que votre serviteur, vous allez acheter 4 boosters, et vous retrouver avec 4 boosters de l’Alliance (exemple personnel vécu, naturellement !!). Il aurait été bien plus intelligent d’afficher la faction, comme dans Monster Apocalypse par exemple.

JPG - 163.1 ko
JPG - 148.7 ko
JPG - 229.2 ko

En plus des 3 figs, vous avez les 9 cartes qui vont avec, plus le Bonux (carte du jeu de cartes à collectionner, géniaaaaaaaaal).

Si vous avez vraiment de la chance, vous pourrez même chopper une figurine dite Epique dans votre booster : y en a très peu, et elles ne prennent pas la place de la fig rare. Appréciable, mais bon, faut avoir de la moule (et vous n’allez pas me croire, j’en ai eu une !).

Au niveau des trucs qui fâchent, si les factions Alliance et Horde sont facilement jouables (notamment grâce à la présence des 4 figs du starter, très équilibrées, et à de nombreuses synergies), on ne peut pas en dire autant des Monstres... Gageons que la 1ère extension corrigera cela.

Rapport qualité / prix, le bât blesse cruellement. Pour une douzaine d’euros, vous avez 3 (trois) figurines, d’une faction aléatoire en plus... C’est cher. L’échelle de 54mm choisie n’y est sûrement pas étrangère, mais ça reste trop cher. Comparez donc avec D&D Minis par exemple... Ils ont de la chance que ça s’arrête bientôt, D&D Minis, chez UpperDeck.

Il convient par contre de souligner qu’il n’y a besoin que de 2 ou 3 figurines pour jouer, et qu’en théorie un booster suffit, vu que vous aurez dedans 3 figs de la même faction (on n’a pas le droit de mélanger différentes factions au sein de son équipe). Cela fait un investissement minimal pour jouer, ce qui est exceptionnel pour un jeu à collectionner !

Bon, comment ça marche ?

WoW minis combine plusieurs choses : dés, cartes, temps, figs et Clix. Si si, tout ça. Le seul truc vraiment original, c’est la gestion du temps... Mais examinons cela en détail.

Première chose à faire, construire son équipe. Il faut se mettre d’accord avec son adversaire sur le nombre à utiliser (2 est un bon compromis, les tournois se joueront à 3 figs / joueur), et vous choisissez celles que vous voulez. Pouf. J’entends déjà couiner : mais mais mais... Qu’est-ce qui empêche de choisir les plus bourrines ?! Ben rien. Vous pouvez.

Mais il y a un hic, quand même... Chaque fig coûte un nombre de points d’honneur. Le total de vos points d’honneur représentera le nombre de points de victoire à atteindre pour remporter la partie ! Voici qui équilibre les choses.

Si vous jouez avec les règles de base, on s’arrête là pour les préparatifs et la partie commence. Si vous jouez en règles "avancées", il reste à choisir les cartes de barre d’action. Il s’agit de cartes donnant de nouvelles capacités à vos figs (nouvelles attaques, transformation, invocation, nouvelle capacité spéciale...) ! Il faut là aussi se mettre d’accord avec votre adversaire sur leur nombre (en général, 2 par fig). Ici hélas, pas de système d’équilibrage... La seule restriction étant que votre fig doit satisfaire des pré-requis imprimés sur la carte (race, faction, classe, capacité spéciale...). Cet élément apporte un plus non négligeable en terme de jeu (d’autant plus qu’elles commencent face cachée, surprise !), mais va avantager ceux disposant d’une grosse collection de cartes. D’autant plus que les cartes ne rajoutent pas de points d’honneur à la valeur de la figurine...

Certaines cartes de barre d’action permettent d’invoquer une créature qui se battra à vos côtés (Totem, Pet...). Super idée, très fidèle au MMORPG, sauf que... Il n’y a pas de figurine pour les représenter. Encore un bel oubli !

Ensuite, on joue ! Comme c’est dérivé d’un jeu vidéo, le respawn est de rigueur. En d’autres termes, une fois morte, votre fig reviendra ! Peu logique, mais passons.

JPG - 104.6 ko
Case de respawn.
C’est aussi par là que les figs entrent en jeu. Il y a une de ses cases par joueur.

C’est de l’activation au temps. J’explique... Admettons que je commence. Je place une de mes figs sur son point d’entrée (indiqué sur la carte fournie), et je peux la déplacer et / ou lui faire accomplir une action. Au préalable, j’ai mis son compteur de temps individuel sur 1, et réglé ses points de vie (le tout en manipulant la U-Base). Selon l’action accomplie, je devrai ajuster le compteur de temps ! Si je fais une attaque coûtant 3 points de temps, mon compteur passera de 1 à 4, ce qui fait que ma fig devra attendre le tour 4 pour pouvoir agir à nouveau. Simple et efficace !

JPG - 117.2 ko
Le compteur de temps sur le tapis de jeu.
Lui aussi, fourni sans pion !!!

Pour agir, on doit lancer un certain nombre de dés, précisé sur une carte. Chaque dé est considéré individuellement : tout dé faisant 4 ou plus est un succès. Vous les comptez, votre adversaire fait son jet de défense, et compte également ses succès. Si vous êtes sur une case avantageuse (colline, forêt...), vous pourrez relancer un dé. La différence en faveur de l’attaquant indique les clix de dégâts subis ! Pouf, simple. Si l’attaquant a fait un ou plusieurs 10, il déclenche un critique : ça peut le soigner, faire faire une seconde attaque, augmenter le compteur de temps de l’adversaire... C’est très varié et plutôt bien vu.

Le but du jeu est d’obtenir un nombre de points de victoire égal au nombre de points d’honneur de vos figs. On peut en gagner de deux façons :

- en zigouillant une fig adverse. Hop, 4 points dans la besace !
- en étant adjacent à un objectif (il y en a un ou deux sur la carte, selon le côté choisi), aux tours 5 et 10. 1 points par fig qui est adjacente.

C’est plutôt bien vu, mathématiquement parlant : on est forcé de jouer agressif, mais la partie se jouant à quelques points près, les prises d’objectifs ne sont pas à sous-estimer.

JPG - 99.3 ko
Un compteur à points de victoire !
...mais sans pion fourni avec, c’est moyennement utile.

Bref, le système de jeu reste simple tout en permettant pas mal de choses... Le problème, car il y en a un, ce sont ces maudites U-Bases. Ce n’est pas si évident de tourner pour n’actionner que le compteur de temps ou que le compteur de vie, il est donc facile de tricher face à un adversaire inattentif (gaffe en tournoi !). De plus, les figurines ont la fâcheuse manie de se détacher très facilement de la base (prenez vite l’habitude de les soulever par la U-base, justement !). Et si elles se décrochent, bye-bye les scores de temps et de vie... Une boule de Patafix résoudrait ce problème, qui n’en reste pas moins agaçant. D’ailleurs, en tournoi, il faudra tout noter au fur et à mesure sur une feuille de papier pour éviter les désaccords en cas de fig qui se barre. Gag.

Ha oui, y a un autre point énervant : c’est tout en anglais, à part le livre de règles. Très gênant pour les non anglophones, qui seront perdus devant les capacités spéciales décrites sur les cartes... Heureusement, le livre de règles détaille les cartes du starter. Pour celles des boosters, à vous de vous débrouiller !

L’avenir du jeu ?

C’est une licence juteuse, et un grand du machin à collectionner : pas de panique, c’est prévu pour durer.

Ils ont même prévu de sortir une figurine gigantesque (un dragon), que les autres joueurs devront attaquer (comme les Raids du jeu de cartes, pour les connaisseurs). Si le prix dudit dragon est raisonnable, cela pourrait bien relancer l’intérêt du jeu !


Mon avis à moi que j’ai...

Détaillons les points négatifs...

- c’est en anglais ;
- c’est à collectionner ;
- c’est cher ;
- on ne sait pas la faction des boosters avant de les ouvrir ;
- les U-Bases se décrochent sans arrêt ;
- l’échelle non-standard de 54mm ;
- la peinture médiocre ;
- pas de pions pour les décomptes du temps et des points de victoire dans le starter ;
- carte fixe, sans possibilité de personnalisation ;
- pas de mécanisme d’équilibrage pour les cartes de barre d’action, ce qui favorise les collectionneurs ;
- pas de figurines pour les créatures invoquées (Totems, Pets et autres) ;
- offrir des cartes du jeu de cartes à collectionner, qui n’ont d’offertes que le nom : on les paye avec les figs, sans forcément les utiliser derrière.

Les points positifs ?

- si vous connaissez quelqu’un qui a acheté un starter, vous pouvez jouer avec un seul booster !
- figurines bien sculptées et dynamiques ;
- figs pré-peintes (pour les paresseux !!) ;
- règles simples mais offrant beaucoup de possibilités ;
- parties courtes et addictives (30 minutes à 2 figs / joueur) ;
- la gestion du temps ;
- l’équilibrage par la combo points d’honneur / points de victoire, permettant de jouer n’importe quelle figurine ;
- la personnalisation des capacités de ses figs par les cartes de barre d’action (avec le bémol précisé au-dessus) ;
- la possibilité de gagner des points de victoire de plusieurs manières.

Si vous êtes un fan de l’univers de WoW, vous pouvez rajouter un point positif : les figs sont fidèles à la charte graphique du jeu, ainsi que les couleurs très flashy.

Bon, et alors, c’est bien ? En termes de jeu, oui, c’est très agréable. Ça tourne bien, c’est rapide et fun.

Gros bémol, c’est cher et à collectionner.

Et là, tout est dit... Si l’aspect à collectionner ne vous rebute pas, WoW Minis est un bon jeu. Dans le cas contraire, passez votre chemin ! Le fait d’apprécier ou non le MMORPG d’où est tiré le jeu de figs doit aussi jouer, j’imagine !

Bon jeu !

usagi3

 
Post Scriptum :
Soutenez-nous en vous faisant plaisir ! Commandez en ligne depuis notre site chez l’Alchimiste, vous ne payerez pas plus cher, vous bénéficierez de tous leurs avantages (remise de 5%, frais de ports fixes de 6€, franco de port à partir de 60€), et nous toucherons 8% de votre commande pour acheter plein de choses et vous en faire bénéficier ! Merci !