Le site d’Usagi3 !
Accueil du site10 - Autres jeux avec figurinesAutres jeux de divers éditeurs
Dernière mise à jour :
mardi 5 décembre 2017
Statistiques éditoriales :
1052 Articles
1331 Brèves
19 Sites Web
16 Auteurs

Statistiques des visites :
519 aujourd'hui
0 hier
2447359 depuis le début
   
Brèves
Traduction de toutes les cartes de Star Wars Epic Duel en français !
lundi 20 octobre

J’adore ce jeu ! Si si, même s’il est vieux et introuvable (2 002). Sa présentation est ici, tiens, d’ailleurs !

Histoire de pouvoir y jouer avec des non anglophones, voici la traduction complète de toutes les cartes du jeu, avec une page pour chaque personnage jouable !

C’est ici !

Bon jeu !

usagi3

 
L’avant-première des règles de Robotech RPG Tactics traduite en français !
dimanche 19 mai

Je vous ai traduit les règles preview de Robotech RPG Tactics en français ! Elles vous attendent par là... Si vous êtes intéressés, attention : plus que 40 heures !

Bonne nouvelle au passage : Ludik Bazar proposera la gamme dans notre beau pays !

Bon jeu !

usagi3

 
Des décors au format 6mm / 10mm pour Robotech Tactics !
dimanche 12 mai

Tout est dans le titre ! Si vous voulez savoir comment réaliser un décor urbain contemporain en 6mm ou en 10mm, facilement et pour pas cher, suivez le lien !

Bon jeu !

usagi3

 
Le Kickstarter de Robotech Tactics !
vendredi 10 mai

Après une fermeture par Free, nous voici de retour ! Merci à eux !

Pour fêter cela, on vous parle aujourd’hui de Robotech Tactics, le jeu avec figurines développé par Soda Pop (Super Dungeon explore). C’est par ici !

Bon jeu !

usagi3

 
Robin des Bois (Tilsit) : le test !
samedi 10 mars

Carine et moi avons testé Robin des Bois, un jeu de plateau de Tilsit. On vous offre plein de photos, un compte-rende de partie et une présentation des mécanismes, et ça vous attend ici !

Bon jeu !

usagi3

 
Sur le Web
Forum sur Alkémy.
Forum sur Alkémy, fréquenté par plusieurs membres de Kraken Editions.
Le forum francophone d’Heroscape !
Très bon forum francophone sur Heroscape.
Tric-trac
Site généraliste français sur les jeux de société. Un incontournable !
Neotrouvetou Heroscape
Excellent site sur Heroscape, avec news et traductions françaises.
Anima Tactics : premières impressions !
lundi 12 mai 2008
par Usagi3
popularité : 2%

Anima Studios, des développeurs espagnols, se sont lancés un défi un peu fou : créer un univers fort, et le décliner dans un maximum de types de jeu possible. Ils en sont pour le moment à 3 : un jeu de rôle, un jeu de cartes à collectionner, et celui qui nous intéresse ici, un jeu de figurines !

Grâce au magasin la Diagonale du Fou, à Nancy (qu’ils en soient ici remerciés, magasin super sympa et très à l’écoute), j’ai pu mettre la main sur un Starter de Lumière (il y a aussi celui de l’Obscurité, vous l’auriez deviné !). Petit inventaire...

JPG - 7.5 ko

La boîte est rigolote. Pas très pratique, mais rigolote ! Rigolote parce qu’elle tranche avec ce qui se fait d’habitude : fermée par un nœud de ruban (si si), de très petite taille. Pas très pratique parce que tout vadrouille à l’intérieur, que les figs sont en plusieurs parties et que certains sont minuscules ! On imagine qu’il est facile de les perdre. Un petit conseil : vérifiez dès l’achat que tout est dedans.

JPG - 55.1 ko
Starter de la Lumière.
JPG - 62.4 ko
Starter de l’Obscurité

Tout, c’est quoi d’ailleurs ? Des figurines, évidemment. 2 pour être exact, format 28mm. Ouuuuh, c’est peu ! En effet, et c’est décevant. Même si elles sont très jolies, et dans un style très particulier. L’univers d’Anima est très orienté manga, et cela se ressent dans les poses très dynamiques des figurines et leur style non-réaliste (vêtements notamment). Moi, j’aime, mais cela peut rebuter je pense. En tout cas, ça change ! Un autre truc original est la parité. Une figurine sur deux (environ hein, j’ai pas compté) est féminine. Mine de rien, ça fait plaisir !

JPG - 26.1 ko
Aoi Inuka.
JPG - 23 ko
Azriel.

Comme dans tout starter, il y a aussi les règles. Le livret est de petite taille, écrit en petits caractères et tout couleur. Il est très clair et bien organisé, avec de nombreux exemples. 2 gros oublis sont bien visibles : pas de sommaire ni d’index. Dur. Par contre, une page récapitule tous les symboles utilisés sur les cartes, ce qui est une sacré bonne idée. Autre regret : l’univers, pourtant très riche, n’est que survolé.

JPG - 204.7 ko
Figurines de la faction de l’Eglise.
Peintes par TenNoBushi.
JPG - 161.6 ko
Faction de l’Empire.
Toujours du (talentueux) TenNoBushi !

Il y a aussi des cartes ! Toutes en couleur, de très bonne facture. En effet, comme dans beaucoup de jeux de figs récents, chaque personnage a sa carte, qui récapitules ses caractéristiques et capacités. Il y a 2 figs dans le starter, donc 2 cartes. Mais ce n’est pas tout : vous trouverez aussi une carte d’aide de jeu (très bonne idée), une carte de pions à découper, et surtout une carte d’équipement et une carte stratégique. Comme dans tout jeu de fig, on dispose de points pour se constituer une armada (bon, ici, ça s’appelle des niveaux, mais c’est tout pareil). Avec ces points, on peut recruter des personnages, mais aussi leur sélectionner de l’équipement (qui rajoute à leur valeur en niveaux/points), voire prendre une stratégie (rejeter un dé, modifier le déploiement...), qui coûte aussi des niveaux bien sûr. Cette vraiment bonne idée, qui rajoute de la variété, n’est hélas pas assez exploitée : UNE carte objet et UNE carte stratégie, c’est clairement trop peu !! On en aurait aimé davantage.

JPG - 69.8 ko
Exemple de carte.
C’est en français dans les boîtes françaises, au fait !

Pour compléter le contenu du starter, il faut rajouter un dé à 10 faces et 8 pions de plastique bleu (type jeton circulaire de poker). Voilà.

Quid du système de jeu ? Il est très difficile de ne pas établir de parallèle avec un autre jeu d’escarmouche récent, j’ai nommé Alkémy de chez Kraken. Les deux jeux ont beaucoup en commun : de l’escarmouche (nombre de figs réduit), un univers fort, des règles à base de points d’actions, l’utilisation de cartes... Les grosses différences entre les 2 systèmes étant l’échelle des batailles (6 figs en moyenne à Anima contre une grosse dizaine à Alkémy), les dés (dés spéciaux à lecture immédiate pour Alkémy, dé 10 avec bonus à comparer à une valeur pour Anima), et l’unité de mesure (pouce pour Alkémy, centimètre pour Anima). Notons qu’Alkémy met l’accent sur les scénarios alors qu’Anima propose de vraies batailles plus franches (qu’il est possible de scénariser ceci dit, mais c’est beaucoup moins poussé), et qu’Alkémy gère la dégradation de l’état physique avec les blessures, ce qu’ignore Anima.

Le système d’Anima est simple, et semble bien fonctionner. Les règles sont très clairement exposées, dans un ordre logique, et avec beaucoup d’exemples illustrés de schémas. Il est regrettable de ne pas avoir de sommaire ou d’index, on aurait été proche du sans faute au niveau clarté !

J’ai bien aimé le système de double recrutement des figurines. Chaque perso est aligné en Lumière, Obscurité ou Non-aligné. Pas question de mélanger, ho non ! Sauf... Sauf si on choisit de se baser sur les factions (au nombre de 8). En clair, soit on se base sur les alignements, soit sur les factions. Selon le cas, les troupes pouvant être alliées changent radicalement ! Bien vu.

La gestion des points d’action est aussi très bonne, et rappelle énormément Alkémy, avec des possibilités d’actions en réaction. Cela va même plus loin que le jeu de Kraken, avec notamment les interceptions de charge. La récupération des points d’action est aussi bien vue, car on ne récupère pas tous ses points lors du tour suivant, mais une valeur fixe. Comme on garde les points non dépensés (sans pouvoir dépasser le total initial), cela amène à plusieurs possibilités stratégiques, toujours intéressant.

Le reste est très classique, de l’attaque, de la défense, de l’armure, et cetera ! Je n’ai pas encore testé, mais je n’ai aucune interrogation à la lecture des règles et je me sens prêt à y jouer. Cela a l’air assez rapide et fun, chaque figurine étant très bien individualisée.

Parlons d’une dernière chose d’importance : le prix. C’est là où le tableau jusque là idyllique va en prendre un coup. Le starter n’est pas donné : une vingtaine d’euros pour 2 figs, un petit livret et 5 cartes, ça calme. Ce n’est rien à côté du prix d’UNE figurine : 11€ ! Alors certes dedans il y a des cartes d’équipement et de stratégie, mais franchement, même si les figs sont très belles, c’est cher. On me rétorquera qu’il n’en faut que 6 pour jouer, mais c’est cher quand même en valeur absolue !

Quelques liens, tiens, au passage :

Le site officiel !

Les règles en français, au format pdf.

Terminons en parlant du futur du jeu... De très nombreuses figurines sont déjà disponibles. Une version II arrivera bientôt, constituée de nouveaux starters, d’un livre de règles format A4 de 128 pages contenant 40% de background et 60% de règles. Les règles seront une évolution des règles de la V1, avec de nouvelles options et un système de campagne avec évolution des persos (cool !). Ils sortiront aussi un pack de cartes (équipement et stratégie, ils auraient dû le faire avant...).

Merci encore à la Diagonale du Fou de Nancy pour m’avoir fait découvrir ce jeu. Je le testerai très bientôt, et pourrai alors vous en dire plus ! Bon jeu !

usagi3

 
Post Scriptum :
Soutenez-nous en vous faisant plaisir ! Commandez en ligne depuis notre site chez l’Alchimiste, vous ne payerez pas plus cher, vous bénéficierez de tous leurs avantages (remise de 5%, frais de ports fixes de 6€, franco de port à partir de 60€), et nous toucherons 8% de votre commande pour acheter plein de choses et vous en faire bénéficier ! Merci !