Le site d’Usagi3 !
Accueil du site01 - Autres jeux Games Workshop et dérivés09 - Autres jeux Games Workshop ou sous licence
Dernière mise à jour :
jeudi 13 avril 2017
Statistiques éditoriales :
1043 Articles
1321 Brèves
19 Sites Web
16 Auteurs

Statistiques des visites :
63 aujourd'hui
616 hier
2329156 depuis le début
   
Brèves
Warhammer Quest : Silver Tower ou Shadows Over Hammerhal ?
dimanche 26 février

Intéressé par la ressortie de l’excellent Warhammer Quest ? Indécis sur la version à acheter, Silver Tower ou Shadows over hammerhal ?

On vous dit tout ici !

Bon jeu !

usagi3

 
Le test de Warhammer : Age of Sigmar !
dimanche 16 août

Vous l’attendiez tous ? Vous vous en fichez ? Quoi qu’il en soit, il est là ! Il s’agit d’un savant mélange de compte-rendu de bataille opposant mes hauts elfes enfin peints aux orques et gobelins de Squ4t et de nos impressions sur le jeu !

Bon jeu !

usagi3

 
Aide de jeu : compilation des Warscrolls pour Age of Sigmar ! Version 1.1
jeudi 13 août

Ajout de quelques Warscrolls ! C’est toujours ici.

Bon jeu !

usagi3

 
Age of Sigmar : Impressions variées avant test !
mercredi 5 août

Voici un article de fond expliquant le pourquoi du comment de la nouvelle itération de Warhammer Fantasy Battle, le très controversé Warhammer : Age of Sigmar ! Curieux ? C’est là !

Bon jeu !

usagi3

 
Aide de jeu : compilation des Warscrolls pour Age of Sigmar !
samedi 1er août

Voici tous les Warscrolls de l’Age de Sigmar, compilés amoureusement pas mes soins ! Vous y trouverez même la version française de celui de l’ancienne boîte de base de l’Ile de Sang, avec 2 formations exclusives à la fin.

C’est par là !

Bon jeu !

usagi3

 
Sur le Web
Space Hulk Référence
Excellent site sur Space Hulk !
Mailing list française de Warhammer Quest
Mailing list française de Warhammer Quest, fréquentée par votre serviteur :)
Cyrunicorn Heroquest
LA référence sur Heroquest. Bilingue français/anglais.
Le Donjon D’esselçay (Warhammer Quest)
Excellent site français sur Warhammer Quest, avec tout plein de contenu en français. Mention spéciale pour la très bonne mise en page !
StarQuest (allemand)
Site de référence sur Space Crusade, en allemand.
Dragon Masters : critique du jeu
mercredi 31 octobre 2007
par Usagi3
popularité : 1%

Dragon Masters est un jeu de Games Workshop datant de 1991, aujourd’hui épuisé. Conçu par Ian Livingstone, il simule la lutte des princes hauts-elfes sur l’île d’Ulthuan, assistés de féroces Dragons (d’où le nom du jeu, je suppose !).

JPG - 68.3 ko
La boîte du jeu.

Commençons par le matériel. Le plateau est sobre, peu détaillé mais très clair. Les cartes sont en carton fin, assez pauvrement illustrées, tout comme les pions d’exploration. Les figurines représentant les armées et les dragons sont peu détaillées, et avec très peu de relief (elles font "plat", voir photos). Les bateaux sont en revanche mieux réussis. Les cités, châteaux et villages sont de bien meilleure facture, et pour cause : ce sont ceux de la première version de Mighty Empires ! Tout ce matériel est à personnaliser aux couleurs des 4 factions du jeu grâce à des drapeaux autocollants. Le petit livret de règles est en noir et blanc. Un dé à 6 faces est également fourni, ainsi que des pièces plastiques rappelant celles de Talisman 3ème version. En résumé, on est loin de l’extase...

JPG - 60.8 ko
Les règles...
A gauche, les règles originales en anglais. A droite, les règles traduites en français par Agmat.
JPG - 54.3 ko
Les pièces et le dé.
JPG - 52.5 ko
Les pions d’exploration.
Ils sont disposés face cachée sur le plateau, et on les retourne pour explorer la région. Il y en a deux sortes : les terrestres et les maritimes.
JPG - 34.4 ko
Un village.
Ce matériel provient en fait de la première version de Mighty Empires.
JPG - 38.3 ko
Une host de hauts elfes.
Le Prince est représenté par la même figurine, une honte ! Seul un bandeau blanc présent sur l’autocollant du drapeau permet de le différencier...
JPG - 37.8 ko
Une ville.
JPG - 40 ko
Une forteresse.
JPG - 37.6 ko
Un bâteau.
JPG - 57.8 ko
Le plateau.
Sobre, pas très beau, mais clair. C’est déjà ça !

Parlons règle, à présent ! L’objectif du jeu est d’être le plus riche possible. Pour être riche, il faut contrôler des territoires, donc explorer et bâtir des villages. Comme tous les jeux Games Workshop, le hasard joue une part importante...

Le jeu peut se jouer à 2, 3 ou 4 joueurs. Signalons de suite que les parties à 2 joueurs se révèlent très peu pimentées, ce qui n’est plus le cas à 3 ou 4 ! Au début, vous commencez avec un château et un Prince haut-elfe (simplement identifié par un étendard différent, j’aurais apprécié une figurine spéciale...). Un tour se déroule en 6 phases : éclosion d’éventuels dragons (aléatoire, par un jet de dé non modifié), collectes de sous et achats (enchanteurs, bateaux, chevaux, bateaux), levée des armées (les châteaux et les cités en produisent une par tour, il n’y a qu’un type d’armée), mouvement des armées, combats éventuels, puis tirage d’une carte Evènement.

Le jeu s’arrête quand la carte Evènement Fin de l’année est tirée pour la seconde fois, et comme il y a beaucoup de cartes Evènements et que les tours ne se font pas en simultané, les parties sont loooongues ! Les combats sont résolus simplement : armées et lieux (village, château, cité) apportent un certain nombre de points. Celui qui a le plus de points gagne, et ce vainqueur doit retirer comme pertes l’équivalent en points de l’armée du perdant ! Pas de dé, rien. Ce serait assez nul si...

JPG - 36.6 ko
Le paquet de cartes.

Les Dragons n’intervenaient pas ! En effet, quand on a la chance d’obtenir un Dragon lors de la phase d’éclosion, on les cache à un endroit où ses adversaires ne peuvent les voir. S’il est facile à 2 de retenir combien en a son unique adversaire, c’est plus difficile à 3 ou 4 ! Lors de tout combat, les deux belligérants peuvent ajouter des Dragons à leurs forces. Il y a deux types de Dragons : les grands valent 5 points (c’est énorme à l’échelle du jeu), les petits 1 point (comme les armées lambda).

JPG - 40.3 ko
Les dragons !
JPG - 41 ko
Les deux sortes de Dragons.
JPG - 47.8 ko
Le Space Marine donne une idée de l’échelle : c’est petit !

Ceci apporte une touche d’imprévu bienvenue aux combats ! Quand une armée se déplace et arrive sur un territoire vierge, elle doit retourner le pion exploration et suivre les instructions : découverte d’un village, d’un adversaire à affronter, d’un donjon à explorer (par le jet du d6 sur une table spécifique).

Bon alors, avec tout ça, c’est bien ? A 2, c’est lent et sans surprises. A 3 ou plus, on est rapidement confronté à ses joyeux adversaires, il est plus difficile de se rappeler des Dragons possédés par ses amis, bref, c’est nettement plus pimenté ! Ce jeu n’est en aucun cas un chef d’oeuvre, mais il peut occuper agréablement un demi-après-midi. ne le payez donc pas une fortune sur E-bay, car bien évidemment vu son âge, il est épuisé !

 
Post Scriptum :
Soutenez-nous en vous faisant plaisir ! Commandez en ligne depuis notre site chez l’Alchimiste, vous ne payerez pas plus cher, vous bénéficierez de tous leurs avantages (remise de 5%, frais de ports fixes de 6€, franco de port à partir de 60€), et nous toucherons 8% de votre commande pour acheter plein de choses et vous en faire bénéficier ! Merci !