Le site d’Usagi3 !
Accueil du site10 - Autres jeux avec figurinesAutres jeux de divers éditeurs
Dernière mise à jour :
lundi 14 août 2017
Statistiques éditoriales :
1050 Articles
1328 Brèves
19 Sites Web
16 Auteurs

Statistiques des visites :
535 aujourd'hui
776 hier
2397526 depuis le début
   
Brèves
Traduction de toutes les cartes de Star Wars Epic Duel en français !
lundi 20 octobre

J’adore ce jeu ! Si si, même s’il est vieux et introuvable (2 002). Sa présentation est ici, tiens, d’ailleurs !

Histoire de pouvoir y jouer avec des non anglophones, voici la traduction complète de toutes les cartes du jeu, avec une page pour chaque personnage jouable !

C’est ici !

Bon jeu !

usagi3

 
L’avant-première des règles de Robotech RPG Tactics traduite en français !
dimanche 19 mai

Je vous ai traduit les règles preview de Robotech RPG Tactics en français ! Elles vous attendent par là... Si vous êtes intéressés, attention : plus que 40 heures !

Bonne nouvelle au passage : Ludik Bazar proposera la gamme dans notre beau pays !

Bon jeu !

usagi3

 
Des décors au format 6mm / 10mm pour Robotech Tactics !
dimanche 12 mai

Tout est dans le titre ! Si vous voulez savoir comment réaliser un décor urbain contemporain en 6mm ou en 10mm, facilement et pour pas cher, suivez le lien !

Bon jeu !

usagi3

 
Le Kickstarter de Robotech Tactics !
vendredi 10 mai

Après une fermeture par Free, nous voici de retour ! Merci à eux !

Pour fêter cela, on vous parle aujourd’hui de Robotech Tactics, le jeu avec figurines développé par Soda Pop (Super Dungeon explore). C’est par ici !

Bon jeu !

usagi3

 
Robin des Bois (Tilsit) : le test !
samedi 10 mars

Carine et moi avons testé Robin des Bois, un jeu de plateau de Tilsit. On vous offre plein de photos, un compte-rende de partie et une présentation des mécanismes, et ça vous attend ici !

Bon jeu !

usagi3

 
Sur le Web
Forum sur Alkémy.
Forum sur Alkémy, fréquenté par plusieurs membres de Kraken Editions.
Le forum francophone d’Heroscape !
Très bon forum francophone sur Heroscape.
Tric-trac
Site généraliste français sur les jeux de société. Un incontournable !
Neotrouvetou Heroscape
Excellent site sur Heroscape, avec news et traductions françaises.
Critique de jeu : la légende de Zagor
vendredi 17 août 2007
par Usagi3
popularité : 8%

Je reste dans mon domaine de prédilection, les jeux de dungeon crawling avec figurines, pour vous parler aujourd’hui d’un OVNI : la légende de Zagor, de Parker (1993). Bien évidemment épuisé (relisez l’année de sortie...), ce jeu apporte une grande nouveauté à la famille : ce jeu parle, et c’est lui le maître de jeu ! Explications.

Parlons d’abord du matériel. Le jeu est logé dans une immense boîte, qui pèse son poids ! Cela est plutôt bon signe : il doit y avoir du matos là-dedans.

JPG - 107 ko
La boîte.
Immense et bien lourde !

Matos il y a, jugez plutôt sur cette vue générale...

JPG - 95.6 ko
Le contenu de la boîte.

Ce qui impressionne de prime abord, c’est le plateau de jeu. Il est divisé en 3 parties distinctes, reliées par des escaliers de pierre et un pont de singe. Tout en plastique moulé, il regorge de détails sculptés à même le sol. Les salles reçoivent un élément cartonné couleur du plus bel effet, histoire de mettre de la couleur ! En effet, pour profiter pleinement de ce très beau plateau, il faudrait le peindre...

JPG - 79.1 ko
Le premier plateau de jeu.
Il correspond à la zone de départ des héros.
JPG - 98 ko
Le même, vu d’en haut.
JPG - 57.5 ko
Des escaliers de pierre relient ce plateau au second...
JPG - 84.5 ko
Le second plateau de jeu.
JPG - 97.1 ko
Autre vue du second plateau.
JPG - 78.2 ko
Ce pont de singe relie le second plateau au troisième.
JPG - 78.8 ko
Le troisième plateau.
Le Dragon et Zagor en personne y attendent les héros !
JPG - 88.9 ko
Autre vue du troisième plateau.

Cela donne envie ! Hélas, pendant le jeu, l’effet est un peu gâché par les dalles. En effet, chaque case du plateau est recouverte d’une dalle cartonnée.

JPG - 88.1 ko
Des dalles du premier niveau.
Au centre, une dalle non retournée, telle qu’elle apparaît sur le plateau. Sa couleur grise indique qu’elle provient du 1er niveau.

Quand un personnage s’arrête dessus, il retourne la dalle pour découvrir ce qui l’attend ! Ce peut être de l’équipement, un piège, un hasard...

Dans les salles se terrent d’effroyables monstres ! Les héros devront les affronter afin de récupérer des coffres. Un monstre du 1er niveau rapporte un coffre, un monstre du second deux... Plus le héros aura de coffres, et plus Zagor sera affaibli durant leur confrontation finale. Il est donc primordial d’en gagner le plus possible ! Voici quelques-uns de ces monstres...

JPG - 46.7 ko
JPG - 43.1 ko
JPG - 50.4 ko
JPG - 53.7 ko
JPG - 58.7 ko
JPG - 57.3 ko

Tous sont représentés par une figurine unique, plutôt bien sculptée comme vous le constatez.

Pour combattre ces abominations, il nous faut des héros ! Quatre classiques s’y collent ici : le Guerrier, le Barbare, le Nain et le Magicien. Si.

JPG - 64.4 ko
Le Barbare et le Nain.
JPG - 61.1 ko
Le Guerrier et le Magicien.

Chaque héros dispose d’une feuille d’aventure. Voici celle du Barbare.

JPG - 92.6 ko

Chaque héros est différencié par le prix qu’il devra payer pour s’équiper. Tous commencent avec 20 pièces d’or...

JPG - 84.5 ko
Les pièces d’or.
Bon, OK, elles sont en carton en vrai !

S’ils veulent refaire les courses plus tard, ils devront se rendre à la boutique, située dans le premier niveau.

JPG - 57.5 ko
Le marchand attend les héros dans sa boutique.
Il a pas peur ce type, paumé avec sa boutique au milieu du donjon de Zagor !! Il a sûrement une bonne assurance... Sa figurine est rigolote : avez-vous remarqué le chat qui se frotte à sa jambe ?

Les achats des héros sont représentés par des pions...

JPG - 76.9 ko
Les pions d’équipement.

Et chaque héros ne peut transporter qu’un certain nombre de chaque. Il peut aussi recruter un Compagnon pour combattre à ses côtés, acheter une mule pour transporter plus de trésors... C’est assez riche. Afin d’achever la personnalisation de chaque héros, chacun reçoit une carte sortilège, utilisable une fois au cours de la partie. Leurs effets sont très variés (vol d’équipement à un autre joueur, téléportation, sorts offensifs ou défensifs...). Si un héros a acheté un anneau magique, il en prend une de plus.

JPG - 84.6 ko
Les cartes sortilèges.

Bon, nous avons des monstres, un plateau, des héros... Jouons, maintenant ! Le maître de jeu n’est autre que... Le jeu. Ceci grâce à un boîtier situé sous le troisième plateau, doté de plusieurs boutons de commande identifiés par des icônes.

JPG - 72.4 ko
Le maître de jeu !

Il s’agit en fait d’un mini-ordinateur muni de hauts-parleurs pour restituer des digitalisations vocales ou d’ambiances assez claires et fortes. Notons que ce MJ électronique dispose de 40 Ko de mémoire !!! Hallucinant ;)

En début de partie, Zagor nous accueille en ricanant (vous avez intérêt à apprécier ledit ricanement parce que vous allez l’entendre souvent !!), et il demande qui joue. On le lui signale grâce aux boutons (leur signification est rappelée sur chaque feuille d’aventure), et c’est parti ! Zagor intervient aléatoirement pendant la partie, à la plus grande joie de tous (exemple : "Nain ! Tu es un lâche ! Tu perds une pièce d’armure !"). Il envoie régulièrement des sons bizarres, et gère deux choses importantes : les combats et les hasards.

Quand un héros atterrit sur une dalle hasard, il appuie sur le bouton correspondant. Ce qui est drôle, c’est que cela peut tomber sur n’importe qui (Zagor ne demande pas qui est tombé sur le hasard), et c’est du 50/50 : une couille ou une récompense !

En ce qui concerne les combats, ils diffèrent en difficulté selon que l’on affronte un monstre du 1er niveau, du 2nd ou du 3ème. On signale d’abord à Zagor le niveau du combat, puis qui combat. Il se moque alors du malheureux héros, on entend le monstre approcher, et le combat commence ! Zagor annonce les valeurs de force et de points de vie du monstre, que le héros concerné marque sur sa feuille d’aventure à l’aide de compteurs. Ensuite, Zagor annonce le score du monstre (de 1 à 10) tandis que retentissent des bruitages de combat à l’épée. Si ce score est supérieur à la force du héros, il subit une blessure... La force des héros est calculée en fonction de leur équipement, et tous démarrent avec 6 points de vie. Ensuite, le héros jette le dé à 10 faces ; s’il fait plus que la force du monstre, il lui enlève un point de vie. Et ça continue ainsi jusqu’à ce qu’un des deux adversaires s’effondre ! On signale alors à Zagor que le combat est fini. Si le héros a gagné, il prend un ou plusieurs coffres ; si c’est le monstre, le héros perd tous ses coffres et retourne sur sa case de départ.

Le combat final contre Zagor est différent car on ne peut pas utiliser les potions de soins et les flèches, et qu’il lance régulièrement des sorts au lieu d’attaquer en annonçant un score... Coton.

JPG - 69.1 ko
Zagor en personne !

Terminons en précisant qu’on peut bien sûr jouer tout seul, et que 3 scénarios sont possibles (en gros : course aux trésors sur le 1er niveau uniquement, sur les 2 premiers niveaux, ou alors aller massacrer Zagor).

Alors, c’est bien ? En fait, c’est amusant, mais sans plus. Les Héros n’ont que deux caractéristiques (force et points de vie), ce qui cantonne le jeu à une grande simplicité malgré une apparente richesse, due aux multiples achats et dalles. Le matériel en revanche est somptueux, et à 4, ça doit être bien plus drôle (je n’y ai joué qu’à deux, contre Neo qui comme d’habitude m’a battu !). Zagor et son ricanement agacent assez vite... Dans le genre jeux-qui-parlent, préférez-lui Opération Oméga, dont je vous parlerai très bientôt !

Bon jeu !

 
Post Scriptum :
Soutenez-nous en vous faisant plaisir ! Commandez en ligne depuis notre site chez l’Alchimiste, vous ne payerez pas plus cher, vous bénéficierez de tous leurs avantages (remise de 5%, frais de ports fixes de 6€, franco de port à partir de 60€), et nous toucherons 8% de votre commande pour acheter plein de choses et vous en faire bénéficier ! Merci !