Le site d’Usagi3 !
Accueil du site10 - Autres jeux avec figurinesDragon Strike
Dernière mise à jour :
jeudi 13 avril 2017
Statistiques éditoriales :
1043 Articles
1321 Brèves
19 Sites Web
16 Auteurs

Statistiques des visites :
77 aujourd'hui
568 hier
2329738 depuis le début
   
Brèves
Traduction de toutes les cartes de Star Wars Epic Duel en français !
lundi 20 octobre

J’adore ce jeu ! Si si, même s’il est vieux et introuvable (2 002). Sa présentation est ici, tiens, d’ailleurs !

Histoire de pouvoir y jouer avec des non anglophones, voici la traduction complète de toutes les cartes du jeu, avec une page pour chaque personnage jouable !

C’est ici !

Bon jeu !

usagi3

 
L’avant-première des règles de Robotech RPG Tactics traduite en français !
dimanche 19 mai

Je vous ai traduit les règles preview de Robotech RPG Tactics en français ! Elles vous attendent par là... Si vous êtes intéressés, attention : plus que 40 heures !

Bonne nouvelle au passage : Ludik Bazar proposera la gamme dans notre beau pays !

Bon jeu !

usagi3

 
Des décors au format 6mm / 10mm pour Robotech Tactics !
dimanche 12 mai

Tout est dans le titre ! Si vous voulez savoir comment réaliser un décor urbain contemporain en 6mm ou en 10mm, facilement et pour pas cher, suivez le lien !

Bon jeu !

usagi3

 
Le Kickstarter de Robotech Tactics !
vendredi 10 mai

Après une fermeture par Free, nous voici de retour ! Merci à eux !

Pour fêter cela, on vous parle aujourd’hui de Robotech Tactics, le jeu avec figurines développé par Soda Pop (Super Dungeon explore). C’est par ici !

Bon jeu !

usagi3

 
Robin des Bois (Tilsit) : le test !
samedi 10 mars

Carine et moi avons testé Robin des Bois, un jeu de plateau de Tilsit. On vous offre plein de photos, un compte-rende de partie et une présentation des mécanismes, et ça vous attend ici !

Bon jeu !

usagi3

 
Sur le Web
Forum sur Alkémy.
Forum sur Alkémy, fréquenté par plusieurs membres de Kraken Editions.
Le forum francophone d’Heroscape !
Très bon forum francophone sur Heroscape.
Tric-trac
Site généraliste français sur les jeux de société. Un incontournable !
Neotrouvetou Heroscape
Excellent site sur Heroscape, avec news et traductions françaises.
Critique du jeu Dragon Strike, avec photos.
dimanche 20 mai 2007
par Usagi3
popularité : 2%

Dragon Strike est un jeu de plateau avec figurines édité par TSR en 1993. TSR était la compagnie de Gary Gygax, un des créateurs du jeu de rôle et le papa du célèbre Dungeons&Dragons. Aujourd’hui, TSR a été racheté par Wizards of the Coast.

Dragon Strike est la réponse de TSR au Heroquest de MB/Games Workshop. Il n’eut pas le succès escompté, et aucune extension ne vit le jour. Naturellement épuisé, il se trouve assez facilement sur E-bay pour une trentaine d’euros. Il n’a jamais été traduit en français.

Et pourtant... Ce jeu est excellent, et fait bien mieux qu’Heroquest, au prix d’une complexité légèrement supérieure. Il mérite donc toute notre attention, d’autant plus que le matériel est somptueux. Nous verrons cependant que Dragon Strike n’est pas exempt de défauts !

Commençons par le matériel. Dragon Strike (l’attaque du Dragon en français) est logé dans une grande boîte rouge cartonnée, assez fragile hélas. Quand on la prend en main, elle pèse son poids ! Et pour cause, elle contient beaucoup de choses.

JPG - 65.6 ko

- 3 livrets en bichromie (noir et bleu), avec couvertures couleurs. L’un nous présente les règles (Instructions), l’autre les aventures (Adventures, il y en a 16 dedans dont une en solo), et le dernier les cartes correspondant aux aventures. Le tout est très clair : c’est manifestement destiné à un jeune public.

JPG - 60.8 ko
Les livrets d’instructions et d’aventures.
JPG - 42.8 ko
Le livret des cartes.

- une cassette vidéo VHS, au format NTSC. Si. Surprenant, non ? C’est d’ailleurs écrit en gros sur la boîte : c’est de l’hyper-réalité ! En fait, il s’agit d’une présentation du jeu (pas des règles : uniquement de l’univers du jeu et du rôle du Maître du Dragon, le Morcar/Zagor local). En clair, dans la première partie de la vidéo, vous verrez de mauvais acteurs vaguement déguisés en Elfe, Voleur, Guerrier, Magicien, Prêtre and co s’infiltrer dans un sombre château après une attaque de squelettes. C’est horriblement mal joué, excessivement mal scénarisé, avec des effets spéciaux dignes des années 70 (et encore !). Bref, c’est à mourrir de rire. J’ai passé un excellent moment !! La seconde partie nous explique le rôle du Maître de Donjon. Sympa. Bref, la cassette vidéo est un grand moment, mais ne sert strictement à rien en terme de jeu.

JPG - 45.1 ko
La cassette vidéo.

- beaucoup plus intéressant : 2 plateaux de jeu. Carton fort, tout couleur, recto-versos. Cela fait donc 4 plateaux, avec pour chacun un environnement distinct : une cité, une vallée (en extérieur donc), un château et des cavernes. Superbe. A comparer avec le plateau unique d’Heroquest...

JPG - 71.3 ko
Le plateau 1 : côté caverne...
JPG - 91.7 ko
Et côté château.
JPG - 94.7 ko
Le plateau 2 : côté cité...
JPG - 92.1 ko
Et côté vallée !

- 6 cartes de Héros, grand format, reprenant d’un côté la photo de l’acteur dans la vidéo (euh, ça on aurait pu s’en passer !!), et de l’autres les caractéristiques du Héros en question : mouvement, attaque, classe d’armure, sauvegarde contre la magie, équipement de départ et points de vie. Ces cartes peuvent tenir debout si on les clipse à des socles plastiques fournis. Elles présentent une autre particularité astucieuse : les points de vie sont marqués sur le côté. Le jeu est fourni avec des clips plastiques, qui peuvent s’accrocher aux cartes. En bougeant le clip, on marque les points de vie actuels. Très bonne idée. Les 6 Héros sont : un Guerrier, un Elfe, un Nain, un Magicien et deux Voleurs : un homme et une femme (leurs caractéristiques sont identiques). L’Elfe est un classique guerrier/mage (arc et magie).

JPG - 61.9 ko
Les 6 cartes de Héros.
JPG - 38.5 ko
L’autre côté des cartes de Héros.
Ici, celle du Magicien !
JPG - 38.9 ko
Le système de clips...
Sur le côté des cartes de Héros, des clips plastiques permettent de compter auisément les points de vie. Il n’en reste que 2 à ce pauvre Magicien...

- 24 figurines plastiques. Elles ne sont pas aussi belles que celles d’Heroquest, mais restent très correctes et surtout assez originales dans leurs poses et les monstres choisis. On détaille ? Les 6 Héros, tout d’abord. Puis 1 Dragon, assez grand, plutôt réussi. 1 Sorcier maléfique, 1 Homme-scorpion (très chouette !), 1 élémentaire de feu (original mais pas très réussi), 1 Troll, 3 Orques, 4 Gobelours, 1 Géant (chouette mais plutôt petit pour un géant), 3 Gargouilles (très réussies) et 3 Chevaliers de la Mort (des squelettes en armure). Choix éclectique, figurines plutôt réussies, du tout bon. On retiendra en particulier les très belles Gargouilles et l’homme-scorpion.

JPG - 38.8 ko
Le Guerrier.
JPG - 46 ko
Le Nain.
JPG - 40.6 ko
Le Voleur.
JPG - 41 ko
La Voleuse.
Elle fait Chhhhhut à ses lourdauds de compagnons trop bruyants ! Ha, ces femmes...
JPG - 38.3 ko
L’Elfe.
Et son arc !! Il est aussi magicien à ses heures, cet Elfe.
JPG - 43.7 ko
L’astucieux Magicien, comme ils disent...
JPG - 59.3 ko
Noirfeu le Dragon !
JPG - 46.5 ko
Teraptus, le sorcier maléfique !
JPG - 48.8 ko
L’élémentaire de Feu.
JPG - 52.9 ko
L’homme-scorpion.
La classe ! Original et réussi.
JPG - 54.2 ko
Le Troll.
JPG - 45.5 ko
Le Géant.
Il lance des rochers, comme le veut la tradition dans D&D !
JPG - 63.8 ko
4 Gobelours...
JPG - 55.4 ko
3 Chevaliers de la Mort...
Ces squelettes peuvent paralyser leurs adversaires.
JPG - 55.7 ko
3 Orques...
JPG - 49.7 ko
Les deux Gargouilles.
Jolies figurines !

- 110 cartes. Wow. En carton épais couleur. Dans le détail : 30 sorts pour les Héros (de niveaux 1 à 3), 10 sorts pour le sorcier Teraptus, 38 cartes Trésor, 12 cartes Piège, 10 cartes Monstre, 5 cartes Attaque Sournoise (pour les Voleurs) et 5 cartes de référence présentant brièvement les Héros. Classe.

JPG - 53.2 ko
Les cartes de sort des Héros.
JPG - 32.9 ko
Exemple : le sort Lévitation.
Notez les cases en dessous ; on y met un clip plastique pour décompter les tours pendant lesquels ce sort sera actif.
JPG - 57.4 ko
Les cartes de Trésor.
JPG - 36.3 ko
Exemple : l’anneau de résistance au feu.
JPG - 40 ko
Les cartes Attaque Sournoise.
Ces cartes permettent aux voleurs de frapper leurs adversaires dans le dos.
JPG - 46.9 ko
Les cartes de référence des Héros.
Elles contiennet un résumé des actions possibles de l’autre côté.
JPG - 48.3 ko
Les cartes Piège.
JPG - 33.9 ko
Exemple : le piège-à-loups.
JPG - 45.8 ko
Les sorts de Teraptus.
JPG - 53.6 ko
Les 10 cartes de Monstres.
Sur chaque carte, la photo montre la figurine peinte, pour guider les efforts mahabiles des nouveaux peintres en figurines !

- 1 écran du Maître du Dragon, joliment illustré côté joueur, et qui récapitule toutes les règles côté MD. Avec en plus de quoi tenir les comptes des points de vie des monstres, grâce à des clips plastiques (même principe que pour les Héros). Bien vu.

JPG - 51.1 ko
L’écran, côté joueurs...
JPG - 46 ko
Et côté Maître du Dragon.
JPG - 29.1 ko
Les clips plastiques et l’écran.
Les clips plastiques permettent au MD de tenir le compte des points de vie de ses créatures (ici, le Troll et Teraptus).

- 24 clips plastiques, pour les points de vie justement (et quelques effets de sorts).

JPG - 30.6 ko
Quelques clips plastiques.

- 22 socles plastiques (12 petits et 10 grands), pour les portes, les cartes de Héros...

- 43 pions (éléments de décor, coffres, portes, objets spéciaux, effets de sorts...).

JPG - 53.7 ko
Plein de pions !
JPG - 40.3 ko
Une porte sur son socle.

- 3 dés (un dé à 8 faces, un à 10 faces et un à 12 faces).

JPG - 37.8 ko
Les 3 dés du jeu.

Impressionnant, non ? Regardons à présent les différences existant par rapport au petit frère, Heroquest (HQ). Elles sont vous le verrez assez nombreuses.

Du côté du Maître de Dragon, qui est l’équivalent de Morcar/Zagor dans HQ, il a bien plus de choix. Il peut personnaliser chacune des aventures : il choisit entre plusieurs possibilités pour placer les objets, les monstres importants... Il peut également s’amuser avec les monstres, puisque les Héros peuvent les interroger !!! A lui de les faire répondre selon les directives de l’aventure. Les aventures, justement, sont beaucoup plus élaborées que dans Heroquest. Il y a souvent plusieurs objectifs successifs, et elles recèlent des subtilités intéressantes (monstres en ambuscade, monstres couards, prisonniers à délivrer qui se joignent ensuite aux Héros...). De plus, les aventures sont prévues pour un certain nombre de joueurs (de 1 à 5), ce qui évite le syndrôme HQ : méga-dur à 1 Héros, facile à 4 (il y a même une aventure solo, tiens, pour tester les règles tout seul). Les aventures se jouent en temps limité (après un certain nombre de tours, le dragon fait son apparition...). Les règles gèrent le vol, ce qui permet beaucoup de possibilités interressantes. Les dénivelés au sol sont aussi gérés (falaises dans la caverne et dans la vallée). Le MD a donc un rôle beaucoup plus intéressant que dans HQ, où il se contente de placer les monstres et de les faire attaquer.

Du côté des joueurs, il y a donc le choix entre 5 Héros. Au début de l’aventure, chaque Héros reçoit un certain nombre de cartes Trésor (selon l’aventure). Le Magicien et l’Elfe reçoivent des sorts (ils les choisissent librement, le Magicien en premier). La grande nouveauté par rapport à HQ, c’est que les Héros peuvent accomplir une action par tour, et que les déplacements sont fixes (6 cases, ou 4 pour cet empoté de Nain). Cette action peut être très classique (fouille, attaque...) ou très originale : interroger un monstre (parfois payant), ou accomplir une Prouesse ! Une Prouesse peut être de deux types : Force ou Dextérité. Elle permet d’accomplir diverses choses : passer entre les jambes d’un grand monstre pour traverser sa case (normalement interdit), escalader une falaise, soulever la herse, défoncer une porte... On touche presque à la liberté d’action du jeu de rôle. Remarquable. Les Objectifs sont très variés (secourir quelqu’un, récupérer un objet, escorter quelqu’un, tuer quequ’un, s’échapper...).

Que du tout bon donc ! Le Maître du Dragon a plus de possibilités, les joueurs aussi... Le matériel est bon... Hélas, deux choses font tâche. La première, la moins grave, est l’absence d’un Héros classique de D&D (pourtant présent dans la vidéo...) : le prêtre. Bizarre !!! La seconde : les personnages n’évoluent pas. Ils repartent à zéro à chaque aventure. Cela, franchement, c’est très étrange ! Sur ce point, Heroquest fait bien mieux.

Bref, Dragon Strike est un excellent jeu de plateau. Il convient aux plus jeunes, si un adulte (ou quelqu’un d’au moins une dizaine d’années) fait le Maître du Dragon. Une fois peintes, les figurines se révèlent assez jolies, et les plateaux sont superbes. Mention spéciale pour les règles, permettant une grande liberté d’action pour tout le monde, avec des aspects souvent proches du jeu de rôle. Carton rouge pour la non-évolution des Héros d’un scénario à l’autre.

Terminons en signalant que je suis en train de traduire intégralement ce jeu !

Bon jeu !