Le site d’Usagi3 !
Accueil du site04 - Seconde guerre mondialeFlames of WarCompte-rendus de bataille
Dernière mise à jour :
samedi 24 juin 2017
Statistiques éditoriales :
1047 Articles
1326 Brèves
19 Sites Web
16 Auteurs

Statistiques des visites :
223 aujourd'hui
994 hier
2365722 depuis le début
   
Brèves
Bolt Action Seconde Edition : la critique !
jeudi 30 mars

Alors, c’est bien Bolt Action v2 ? Une critique détaillée vous attend ici !

Bon jeu !

usagi3

 
Présentation de Bolt Action !
jeudi 29 octobre

A l’occasion de la VF de Bolt Action, voici une présentation du jeu !

Bon jeu !

usagi3

 
L’attaque de Meurcé : 2ème Division Blindée contre SS Panzerdivision !
mardi 18 août

Ce sont les vacances, j’en profite pour jouer un max ! Ici, un rapport de bataille pour Flames of War : ma 2ème DB (cocorico !) affronte la SS-Panzerdivision de Steiner pour libérer le village de Meurcé, le 10 août 1944 ! Mes figurines feront-elles aussi bien que les vrais tankistes du général Leclerc ?

La réponse vous attend là !

Bon jeu !

usagi3

 
Contre-offensive ! Allemands contre américains, 1500pts.
samedi 20 décembre 2014
par Usagi3
popularité : 4%

On ne change pas une équipe qui gagne, Pastral et ma pomme se sont encore affrontés hier soir ! Pendant qu’à côté, ça fightait sévère dans le 41ème millénaire whisky a que la guerre, nous on restait fermement dans le XXème...


Les armées

Je vais pour ma part commander une section blindée SS allemande, basée sur des tanks Panther A et des fantassins en Half-tracks. Le SS, c’est pas gentil, certes (c’est le moins qu’on puisse dire...), mais c’est du soldat de luxe, vétéran de nombreuses batailles et indémoralisable. Résultat, c’est cher, y aura pas grand chose sur la table !!

En face, Pastral aligne de l’infanterie américaine, c’est à dire pleiiiin de gugusses à pied, des armes spéciales à la pelle (bazookas, mitrailleuses, mortiers), de l’artillerie, des chars M10 (chasseurs de chars en embuscade), des Sherman de bombardement... et un avion. Gasp ! Le fléau des blindés allemands !


Comme je suis une compagnie de char, je serai automatiquement l’attaquant face à de l’infanterie. On tire le scénario au sort, on tombe sur une Retraite (Fighting Withdrawal). En gros, Pastral va devoir tenir sa position tout en perdant des unités qui vont battre progressivement en retraite à partir du tour 3 ! Moi, je dois m’emparer d’un des 3 objectifs placés dans sa zone (un par lui et deux par moi). Mais à partir du Tour 6, il pourra enlever des objectifs !! Bref, il va falloir être rapide.

Mise en place, déploiement

On met la table en place...

JPG - 392.7 ko

Pastral, assez logiquement, dispose son propre objectif au milieu de sa zone de déploiement. Je place les miens sur chaque flanc !

JPG - 298 ko
Ce Panzer IV est mon objo sur le flanc gauche de Pastral.
JPG - 356.7 ko
Le Tigre est celui de l’autre flanc !
JPG - 338.7 ko
Ce stock d’armes est l’objo de Pastral, au centre de ses lignes.
JPG - 371 ko
Vue aérienne.
Cette photo montre la zone que Pastral devra défendre (en dessous de la ligne de dés). Notez les 3 objectifs !

Pastral se déploie en premier, ce qui est un sacré désavantage vu qu’il ne sait absolument pas où je vais attaquer ! Il choisit de se mettre en longueur, pour couvrir toute sa zone.

JPG - 330.5 ko

Notez les véhicules légers sur le pont central : il s’agit d’une section de sécurité, qui indique que les redoutables chasseurs de tanks M10 sont en embuscade non loin... Les Sherman sont sur son flanc gauche, l’artillerie à droite. L’infanterie est... euh... partout !!! Quand je disais que ça allait faire du monde, je ne pensais pas que ce serait à ce point-là !!!! Va y avoir du contraste quand je vais me déployer...

Je suis censé mener de la guerre éclair, du coup, je fais du déploiement massé sur un flanc, en l’occurrence en face de l’objectif Panzer IV (sur la gauche de Pastral donc). Le plan est de foncer droit devant, d’opérer une percée et de tenir l’objo un tour ! Cela suffirait pour que je l’emporte. J’ai du coup 6 tours pour faire cela, vu que Pastral pourra enlever cet objectif à ce moment-là. Cela ne va pas être simple : en face, ils sont nombreux, bien armés, et surtout en position retranchée (les fantassins sont enterrés, abrités, bref, très difficiles à toucher et blesser ! C’est spécifié dans le scénario, et c’est bien normal : ils se défendent !).

JPG - 307.6 ko
JPG - 422.9 ko

Un peu d’histoire...

7 juillet 1944. La bataille de Normandie fait rage. Près de Caen, la 2. Das Reich SS-Panzerkompanie (Seconde compagnie de chars SS, Das reich - l’Empire) arrivée de Toulouse mène une série de contre offensives en engageant notamment la 79ème division d’infanterie du XV corps.

Nous vous proposons de suivre une de ces attaques-éclair des chars SS, ici sur une compagnie américaine battant en retraite depuis un village abandonné près de Caen.

La bataille !

On est bien peu, mais il paraît qu’on est vachement balaise !! Sur un malentendu, ça peut passer... Hop, on fonce droit devant !!!

JPG - 376.9 ko

Je laisse un Panther A en arrière (c’est trop encombré devant de toute manière), qui tire sur les véhicules de sécurité du pont. Le premier explose !

JPG - 390.3 ko
Boum !

C’est pas grand chose, mais ça bloque le pont ! Suis-je vil...

Hélas, lors de son tour à lui (le reste de mes ouailles a tiré sur les fantassins enterrés leur faisant face, mais leurs abris et les jets de dés chanceux de mon camarade les ont tous sauvés !), les M10 se montrent... et sont de l’autre côté du pont. Aïe !!

JPG - 354.3 ko

La chance déserte cependant le camp américain, les M10 ne parvenant pas à endommager mes tanks Panther. Pastral exploite parfaitement la grosse faiblesse de mon plan : toutes mes unités sont groupées... Bombardement d’artillerie, attaque aérienne, tout y passe... et rien, rien de rien !!! Je passe toutes mes sauvegardes de blindage !!! Seules quelques unités sont quelque peu sonnées (tu m’étonnes !!), mais là aussi, les SS étant sans peur, ils surmontent vite cet état de fait pour mieux poursuivre leur progression vers les lignes retranchées américaines !

JPG - 420.6 ko

On se rapproche... Le tour suivant sera décisif pour mon attaque-éclair. Je suis très exposé, encore bien regroupé...

Pastral fait entrer son unique réserve : une escouade de mitrailleuses et de mortiers !

JPG - 603.7 ko

L’avion refait un passage, l’artillerie effectue de nouveaux bombardements, les Sherman tirent...

JPG - 307 ko

...et toujours rien !!! C’est magnifique tout ça, ma foi ! Pastral et moi avons tous les deux faits de très bons jets de dés (tout a touché chez lui à part les M10, bonnes sauvegardes de votre serviteur en réponse).

Mes fantassins à moi débarquent de leurs transports pour lancer l’assaut et embrocher de l’Ami (surnom des américains pendant la guerre).

JPG - 377.9 ko

Là, normalement, vous devriez tiquer. Je m’apprête à foncer à pied sur des gens a) retranchés et b) bien équipés en armes de tir ! Je vais me faire massacrer avant même d’arriver au contact... Pas si sûr.

Mes Panther A et mes half-tracks vont saturer les défenseurs au tir. Le but est d’obliger les fantassins à baisser la tête ! Cela se produit sur 5 touches (pas blessures, touches ! Et ça change tout).

Si je ne tue effectivement qu’une équipe de fantassins (abris et sauvegardes d’infanterie sur 3+, combo redoutable !), je fais bien plus que 5 touches, et du coup les Amis sont Cloués (Pined down). Leur cadence de tir s’en trouve divisée par 2 ! Si par contre ils m’infligent 5 touches, mon assaut échouera (les assaillants se repliant sagement devant le mur de balles leur faisant face). Point de cela ici, kontakt !!

JPG - 442.5 ko

Le corps à corps est bref et sanglant. Plusieurs équipes d’américains sont tuées, le reste fuit, et mes SS consolident leur avancée.

JPG - 355.1 ko

2 de mes unités de SS à pied contrôlent le Panzer IV, mais c’est aussi le cas de plusieurs équipes de mitrailleuses Amis en face... Pour l’emporter, je dois être seul dans les 10cm de l’objectif au début d’un de mes tours !


On arrive au tour 3. Pastral doit donc retirer une de ses sections, qui bat en retraite... Cela se produira au début de chacun de ses tours, tant qu’il en aura plus de 5 sur la table !

JPG - 315.3 ko
Ces gens-là s’en vont...
En même temps, ils étaient bien loin de l’action !!!

En revanche, un sniper US fait feu par surprise, non loin de mon Panzer IV !

JPG - 387.3 ko
Sniper aquatique !!!

La chance m’abandonne ce tour-là. Les M10, l’artillerie, les Sherman et l’aéronef Amis prélèvent un lourd tribut !!!

JPG - 317.3 ko

2 Panther A (dont mon Commandant en second...) et un Half-track sont détruits. Mes deux unités d’infanterie sont clouées (Pinned down), à cause du sniper et des mortiers. Plusieurs véhicules ont été évacués par leur équipage terrifié, de peur que leur véhicule n’explose... Notez un détail qui aura toute son importance plus tard : sur la colline escarpée de droite, un Panther A vient de casser une chenille en tentant de négocier un passage rocailleux. Il s’agit là de mon Commandant de Compagnie, herr Pess !

On ne se laisse pas abattre, et l’assaut continue tant bien que mal malgré les lourdes pertes subies ! Mes deux sections d’infanterie surmontent leur peur (elles ne sont plus Clouées sur un test de moral réussi, en termes de jeu), une section de half-tracks opère un contournement pour prendre les mitrailleuses et mortiers à revers, 2 Panther A s’approchent de l’objectif Panzer IV...

JPG - 352 ko

Grand absent de cette offensive, mon Commandant, Herr Pess, est toujours en train de réparer sa chenille bousillée !! Bon, l’artilleur en profite pour dézinguer un M10, mais je préfèrerais de loin que ce tank avance aussi ! La raison en est simple : les avions ne peuvent pas attaquer des cibles à moins de 40cm d’unités alliées, et là, à découvert sur sa colline, si un aéronef se pointe, je fais une cible idéale...

Lors de son 4ème tour, Pastral se voit de nouveau forcé de faire battre une unité en retraite... L’artillerie se fait la malle !

JPG - 220.6 ko

Les M10 détruisent un nouveau Panther A, mon infanterie se fait laminer par les tirs ennemis... Il ne me reste qu’une équipe (un socle), qui réussit heureusement son test de moral !

Mon dernier Panther A achève sa percée en contactant les mitrailleuses et les mortiers déjà affaiblis par les tirs de mes half-tracks passés sur le côté, qui s’enfuient. Mon infanterie survivante s’enterre et se plaque à terre pour tenter de survivre (elle contrôle le Panzer IV !!!).

JPG - 400.5 ko

La photo ci-dessus semble indiquer que j’ai gagné... mais il n’en est rien. C’est au début de mon tour que je dois être seul dans les 10cm de l’objo, et à cause d’UNE équipe de mitrailleuse à la kon, ce n’était pas le cas !!!! Bien joué, Pastral !

Ha oui, au fait, Herr Pess a de nouveau échoué à réparer son tank. Gargl.

Les M10 avancent et massacrent mon Commandant de Compagnie immobilisé sur sa colline d’un superbe tir croisé ne lui laissant pas une chance ! Je n’ai plus de QG, ce qui signifie que si je dois effectuer un test de moral de compagnie, j’ai automatiquement perdu ! Privés de chef, mes soldats s’enfuiront à coup sûr !

JPG - 476.7 ko
Les M10 s’avancent pour la curée !

Et c’est ce qui se produit au tour 6 quand ma dernière équipe d’infanterie, bien qu’enterrée et à terre, subit un déluge de tirs. J’avais 4 sections sur la table en début de partie : QG, Panther A et 2 infanteries motorisées. Le QG et les deux infanteries neutralisés, j’ai plus de section détruites que de sections sur la table, je dois effectuer un test de moral de compagnie que je rate automatiquement n’ayant plus de QG.

Cerises sur le gâteau, on était au tour 6, Pastral avait donc enlevé un de mes objectifs (le fameux Panzer IV si âprement disputé !). Il ne devait plus enlever de section qui battrait en retraite, n’en ayant plus que 4 sur la table.

Victoire des fantassins américains de Pastral !

Si c’était vrai...

Si cette bataille avait réellement eu lieu, l’objectif des Allemands aurait été de transformer la retraite organisée américaine en déroute. Pour cela, il fallait les prendre de vitesse (ce qui était symbolisé ici par la prise rapide d’objectifs).

Malgré une rapide avancée, les SS se sont heurtés à une farouche résistance des Amis retranchés. L’aviation alliée a prélevé un lourd tribut sur les Panther A engagés, tandis que la privation de matériel endémique chez les unités combattantes allemandes à cette époque empêchait la réparation en urgence du tank de commandement.

Les alliés, n’ayant subi au final que peu de pertes, se sont repliés en bon ordre et ont fortifié leurs positions un peu plus loin, attendant fermement des renforts.

Conclusion

Wow. Partie très, très serrée ! J’ai failli l’emporter au tour 4, seule une équipe de mitrailleuses (un socle d’infanterie, un seul !) me contestant le Panzer IV au début de mon tour. Une perte de plus dans cette unité, et je gagnais !

Pastral a fait preuve d’une grosse malchance lors de l’arrivée de ses chasseurs de tanks M10 en embuscade : statistiquement, un ou deux Panther A auraient dû être détruits à ce moment-là.

Mon Commandant de Compagnie a lui été d’une rare incompétence, échouant 3 tours d’affilée à réparer son train de chenilles (sur 3+ !!)... et me coûtant du coup la victoire, au moins en partie.

Pastral a fait preuve d’une grande lucidité. Il a établi une solide ligne de front, a bien utilisé ses réserves et ses embuscades, et disposait d’une liste solide (pour le peu que j’y connais !).

Il semblait en début de partie que mon assaut était d’avance voué à l’échec, vu l’infériorité numérique énorme, en la défaveur des SS... J’avoue que j’ai eu un gros doute au moment du déploiement. La partie s’étant révélée très serrée, j’avais tort !

Ma liste s’est révélée agréable à jouer, de l’élite élitiste en somme.

J’ai passé un très bon moment, ce jeu me plaît décidément beaucoup ! Merci encore à Pastral, on attend de pied ferme l’armée rouge de Droopy pour 2015 !


Bonux

Un peu de philosophie à 2 cents pour terminer, ça vous dit ? Tous les gens me connaissant vous diront que je hais les nazis de tout mon cœur. Leur credo me révulse, leurs actes barbares encore plus, j’ai des résistants dans ma famille... et j’en joue à Flames of War.

C’est là que le concept de distanciation entre en jeu. Et ce dernier mot est important : jeu. On ne simule pas ici des massacres en règles de villageois ou des raffles de juifs, actes éminemment condamnables, on recrée une bataille avec des jouets. Je ne manipule pas des soldats nazis, mais de petites figurines de 15mm en plastique ou en métal.

Ceci dit, je comprends parfaitement que le concept même de "jouer" avec des symboles récents aussi forts puisse paraître discutable. Le fait qu’on touche à l’époque contemporaine, là où cela ne choque personne avec d’autres guerres réelles (Napoléon par exemple) ou fictives (dans certains univers, on peut jouer des êtres au moins aussi abjects que les nazis), est sûrement fort important.

Autre élément à prendre en compte : le devoir de mémoire. Simuler des batailles de la seconde guerre mondiale oblige à se documenter sur l’époque. Ce faisant, on se souvient, on rend hommage à ceux qui sont tombés pour défendre des valeurs en lesquelles ils croyaient et pour lesquelles ils ont donné leur vie.

Enfin, ce n’est que mon avis...


Bonux #2 !!

Mon adversaire (mais néanmoins ami) Pastral nous livre sa version des faits...


Mise en place

Détail : D’un accord commun, la rivière sera considérée comme un terrain difficile et pas comme une rivière (on va dire qu’elle est peut profonde !!!).

- La bonne nouvelle, c’est qu’ils ne sont pas nombreux (chaque perte sera douloureuse).
- La mauvaise, ce ne sont que des SS (donc vétérans sans peur... De l’élite ! Donc pour faire des pertes c’est pas gagné).

Première partie pour moi sur ce scénario, ce sera une vraie défense pour ma pomme (cela vaut mieux pour mon infanterie contre des chars), je vais pouvoir rester planqué pour éviter les MG. Je voulais répartir toutes les armes lourdes, mais finalement, je vais garder la section mortier de 60 / MG M1919 en embuscade, ça peut aider. Le front étant de la longueur de la table (et non la largeur comme sur les autres scénarios défensifs), un renfort arrivant du coté utile peut aider. Avec la section de tank destroyer (qui font un peu comme une embuscade en pratique), ça garde quelques surprises (enfin si ça se passe comme prévu !!).

J’ai 3 sections d’infanterie pour 3 objectifs, et ben hop, une section par objectif. Les mortiers de 80 vers le milieu en arrière, et une section d’artillerie de chaque coté (3 Sherman 105mm et 2 canons de 105), un peu au pifomètre le placement. J’essaye surtout d’avoir des lignes de vue correctes pour les commandants afin de pouvoir les utiliser en spoter (observateurs) pour artillerie. Pour finir, la section de sécurité (ce qui va avec les M10) est sur le pont.

Tour 1 allemand

Bon ils viennent sur mon coté gauche, bien groupé, ça risque de faire mal, d’un autre coté ils ne longent pas les murs/arbres et restent relativement groupés, c’est parfait pour mon avion et l’artillerie !

La section de sécurité sur le pont, c’était pas une bonne idée, surtout avec le M20 roulant au milieu de la route —> BAM, le M20 détruit et le pont bloqué, moi qui voulais les balader un peu avant de faire venir, les M10, c’est râpé. Cela m’apprendra à ne pas rouler en serrant à droite !! Pendant ce temps, la section bleue tient le choc face aux chars.

Tour 1 US

Bon, un beau groupe de blindés allemands comme ça, ça devrait faire mal avec l’aviation et l’artillerie, j’espère au moins 2 chars détruits, 3 si j’ai de la chance (bon, statistiquement, ce serait plutôt 1 ou 2 je dirais). La section de sécurité des M10 étant coincée, on va sortir les M10 tout de suite. Ils sont pas super placés et en plus de face par rapport aux Panther, mais bon ça peut passer alors on y va !

Résultat : les M10 rayent la coque et l’artillerie touche mais les chars résistent ( cf magic : "c’est joli et élégant mais ça n’a pas marché", petit jeu : qui trouvera la carte avec ce texte ?). Bon c’est pas gagné hein ...

Tour 2 allemand

Les soldats regardent l’avancée des allemands en espérant que les canons ne se plantent pas la prochaine fois...

Tour 2 US

Le coté gauche me semble bien maigre pour tenir, alors j’utilise l’embuscade pour faire arriver des renforts de ce coté.

Un oubli au 1er tour, vu qu’il n’y a personne à droite, on va les faire venir à gauche les 2 sections de droite !! (jaune et rouge). Heureusement que les ricains ont un bonus de mouvement double pour rattraper cette boulette ... ( on sait courir chez les ricains, c’est mieux pour une retraite de savoir courir !!)

L’aviation et l’artillerie contre des Panther, c’est efficace.... sur le papier !! Encore une fois, rien n’est détruit, un ou 2 Bailed out (véhicule évacué) mais sur des types qu’ont peur de rien, ils sont capables de remonter dans un char prêt à exploser. (et ils remonteront).

Tour 3 allemand

Un assaut adverse bien mené, voulant garder un peu mes soldats, la retraite est ordonnée avec pas mal de pertes... laissant la voie vers l’objectif libre, pas bon ça, on va avoir du mal à organiser la retraite de la zone.

Tour 3 US

Ils sont près de l’objectif mais j’ai une unité à portée qui l’empêche de le prendre. ça sera bon pour ce tour-ci mais ça va être tendu, faut tenir jusqu’au tour 6 pour virer l’objectif et des renforts arrivent (les feignasses de droite qui ne se sont pas bougés au premier tour ).

Mais bon, on va pas se laisser démonter !! Non mais, on va les bouter hors de France ces envahisseurs !! ( bon c’est un scénario de retraite mais quand même !! ).

La retraite de la zone commence, les mortier partiront les premiers, ils ne servent qu’a faire de la fumée un peu inutile en ce moment.

Arrivée d’un sniper, histoire de faire peur à l’infanterie adverse et leur faire baisser la tête (ça peut aider et il s’ennuyait ce sniper).

Dans leur avancée vers l’objectif, les allemand ont oublié (ou pas, faudrait leur demander mais on est un peu occupés à se tirer dessus bizarrement) qu’un Panther c’est moins solide de coté, surtout avec des M10 (qui sont en carton eux mais qui tapent pas mal). Donc on attaque du Panther de coté (en même temps ils n’avaient pas grand chose d’autre à faire ces quatre-là ). Et là, ça passe (enfin \o/ ) ; l’avion profite aussi des Panther à découvert pour accompagner les M10 et ça passe aussi !!! Les soldats renouent avec l’espoir, ces monstres de métal ne sont pas invincibles, hourra \o/ !

Tour 4 allemand

L’assaut se poursuit, j’espère que la mitrailleuse qui conteste l’objectif va rester vivante (et elle le reste .. ouf). Par contre les forces allemandes renforcent leur position autour de l’objectif, ça va devenir compliqué ... Les M10 se sont fait trop remarquer, et l’un se prend un coup de canon.

Tour 4 US

Les canons de 105, faibles en nombre, partent : ils n’arrivaient à rien de toutes façons.

Les M10 sont toujours en bonne position, alors on continue la friture de Panther. Un de moins ! La section M1919/mortier de 60 essaie de supprimer l’infanterie pour affaiblir l’ennemi, et ça marche plutôt bien ! Bon il reste quand même du blindé contestant l’objectif... La bataille risque de finir serrée.

Tour 5 allemand

Ma petit mitrailleuse assez près de l’objectif s’est faite remarquer (en empêchant la victoire !!)... Résultat, une bonne attaque en règle et POUF la section. Le tank sur la colline ( celui qui a cassé une chenille) semble vouloir faire un pique-nique, ça m’arrange.

Tour 5 US

Retrait d’une section d’infanterie (j’en aurais bien eu besoin mais bon on est censé battre en retraite ! ). Allons participer au pique-nique, je leur envoie le dessert, le commandant allemand fait une indigestion. Je fais aussi avancer (vers une mort certaine mais il deviendra un héros !) un Sherman 105mm pour contester l’objectif ! Ils ne vont pas s’en tirer comme ça.

Tour 6 allemand.

Le Sherman est détruit comme prévu. Encore des pertes.

Tour 6 US

Je n’ai rien qui puisse sérieusement contester l’objectif mais la retraite est bien avancée : pas de perte de section (plus assez de sections) et on retire un objectif (celui qu’ils contrôlent du coup !! ), on les a assez ralentis \o/. Les allemands ont subi beaucoup de pertes alors les M10 vont un peu foncer dans le tas pour provoquer une fuite des allemands, ce qui réussit en éliminant la dernière infanterie présente, il ne reste que quatre half-tracks et un Panther A (ce qui doit faire 13 personnes en tout). Ils fuient, victoire \o/ ; Et heureusement car on était plus trop en état de notre coté.

Conclusion

Cela avait mal commencé pour moi avec l’occasion ratée de diminuer les forces adverses au début, mais le vent a tourné et c’est fini de justesse à la faveur des américains \o/. Je ne sais pas si la liste est solide mais j’ai sorti quasiment tout que j’avais en infanterie.

Note pour plus tard... Le déploiement d’une compagnie d’infanterie de 1500 points (avec plein de vraie infanterie) dès le début de la partie, cela prend du temps !! (mais c’est critique sur ce scénario).

Je comprends les critiques ou remarques lues à divers endroits sur les M10. ça fait de l’embuscade gratuite et c’est vite méchant pour les joueurs en face (et ça apparaît un peu comme par magie, comme les embuscades quoi sauf que les embuscades de la vrai vie, faut anticiper la position de l’adversaire, ici c’est un peu comme on veut, voir les règles).

L’infanterie peut bien résister face à du char mais 2 prérequis me semblent indispensables : 1) être Dug in (Prepared position ou s’enterrer dès le premier tour), 2) avoir quelques trucs pour taper les chars pendant ce temps (M10, artillerie, avion...). J’ai toujours pas réussi à casser un char avec un assaut d’infanterie mais cela semble faisable (mais il faut que se soit vraiment bien préparé, et de préférence sur un char isolé).

Sinon première victoire à ce jeu \o/ Hourra !!

Bon jeu !

usagi3

 
Post Scriptum :

Vous êtes près de Nancy ? Vous cherchez un club de jeu sympa et pas prise de tête pour pratiquer tous les jeux Games Workshop et les jeux de société modernes ? N’hésitez pas à nous contacter !

Pour communiquer avec nous, pensez à notre groupe Facebook !

Si vous souhaitez commander chez Wayland Games (site anglais offrant de nombreuses réductions plus qu’intéressantes !) et nous soutenir, merci de passer par le lien suivant pour accéder sur leur site (et merci beaucoup !) :

www.WaylandGames.co.uk

Images jointes à cet article :
  • Taille : 1161 par 2064
  • Poids : 283.6 ko
  • Format : JPG