Le site d’Usagi3 !
Accueil du site12 - Peinture, décors, modélisme et plateauxPeinture de figurines
Dernière mise à jour :
vendredi 26 mai 2017
Statistiques éditoriales :
1044 Articles
1323 Brèves
19 Sites Web
16 Auteurs

Statistiques des visites :
0 aujourd'hui
975 hier
2348159 depuis le début
   
Brèves
Klip’n Play : le Kickstarter est lancé !
dimanche 4 septembre

La gamme de décors modulables en carton pelliculé de la société française Klip’n Play va s’agrandir ! Au programme : usine, passerelles et peut-être de nouvelles ruines si le Kickstarter est un succès.

Tous les détails vous attendent ici !

Bon jeu !

usagi3

 
Automotivation : août 2016 !
vendredi 5 août

Ho, du contenu inédit ?!? Tout arrive !! Bref, voici le début de mon projet pour août 2016 : avoir de quoi jouer le débarquement allié de 1944 en 15mm ! On va donc voir du véhicule et du décor.

Le début, les 4 premiers jours, c’est par là !

Bon jeu !

usagi3

 
Critique de gamme : Klip’n Play !
samedi 28 novembre

Aujourd’hui, on teste une gamme de décors futuristes en 28mm, en carton imprimé prédécoupé : celle du français Klip’n Play !

C’est par là !

Bon jeu !

usagi3

 
Speed Painting : légende ou réalité ?
jeudi 1er mai

Je vais encore me faire des amis... Voici une succession d’astuces pour peindre le plus rapidement possible, dans le but d’avoir une force rapidement jouable avec un rendu correct !

Cela s’appelle du speed painting, et je vous explique tout ici, exemples à l’appui.

Bon jeu !

usagi3

 
Des présentoirs à peinture en mdf !
lundi 3 mars

J’en rêvais, je me le suis offert : du mobilier de rangement pour modéliste ! J’en profite pour tester la gamme de lahaina01 et vous en faire bénéficier, bien sûr !

C’est par là !

Bon jeu !

usagi3

 
Speed Painting : légende ou réalité ?
jeudi 1er mai 2014
par Usagi3
popularité : 3%

Ce n’est pas une nouveauté pour vous si vous fréquentez mon site depuis un moment : je suis un joueur, pas un peintre. La différence est importante : je peins pour le rendu global et par respect pour mes adversaires. Le but est donc d’allier rapidité d’exécution et qualité de peinture correcte...

Speed Painting

D’après les grandes compagnies de la fig, genre Games Workshop et consorts, c’est easy top facile de peindouiller de la fig, genre tu sous-couches, tu mets des couleurs de base, tu passes généreusement du lavis et tu éclaircis !

En pratique, comme quiconque s’y étant essayé le sait, c’est bien plus complexe et plus long que cela. Le Speed Painting consiste à gagner du temps à chacune de ses étapes ! D’après des sociétés comme Army Painter, on pourrait peindre une armée complète en quelques jours... On va voir ensemble ce qu’il est possible de faire, puis on testera tout cela ensemble !

Techniques de Speed Painting

- Dégrappage, ébarbage

Pas de secret hélas : vous n’y couperez pas. C’est même le contraire : vu qu’on va abuser des lavis par la suite, les lignes de moulage seront mega visibles après peinture ! La préparation des figs en amont de la peinture doit être soignée.

- Sous-couche colorée

Les bombes de sous-couche colorée (autres que blanches et noires) sont vos amies ! Army Painter en produit toute une gamme. A défaut, un pistolet à peinture fait aussi l’affaire, d’ailleurs.

Si vous savez qu’une couleur sera majoritaire sur votre fig, il faut sous-coucher de cette couleur-là, même si c’est une couleur foncée (aujourd’hui, les peintures sont suffisamment couvrantes pour être utilisées par dessus n’importe quelle teinte en deux couches maximum). Le gain de temps est réellement énorme, je vous assure !

- Pas de sous-couche

Gasp !!! Ça y est, usagi3 devient fou... Pas du tout. La peinture accroche très bien sur les figs plastiques, qui du coup se passent très bien de sous-couche (testez si vous ne me croyez pas). Si votre fig n’a pas de couleur majoritaire et est de petite taille, se passer de sous-couche est un moyen appréciable de gagner du temps et de l’argent...

- Minimiser la palette de couleurs

De la simple logique là aussi : moins vous aurez de couleurs à appliquer, plus vous gagnerez de temps ! Sachez qu’un lavis foncé se chargera seul de faire les démarcations par la suite. Du coup, 2/3 couleurs par fig (sans compter le métal et la couleur de la chair) sont un maximum à ne pas dépasser. Votre figurine y gagnera d’ailleurs en lisibilité sur la table de jeu !

Astuce : vu que votre fig recevra en fin de parcours un lavis intégral foncé, pensez à utiliser des couleurs plus claires que le rendu final souhaité !

- Ordre de peinture

On commence toujours par ce qui est en profondeur ou difficile d’accès. Ainsi, on peut déborder allègrement (vu que les zones voisines seront peintes ensuite) et on facilite la suite (il ne restera que les reliefs). Si une zone doit recevoir un brossage, elle est aussi à faire en premier, pour éviter de brosser les couleurs finies d’à côté !

- Détails à la trappe

Les petits détails de la fig, genre les boucles d’oreilles, les yeux, la bouche, un bijou... Vous les laissez tomber !! Les lavis feront encore une fois le boulot à votre place.

Si le détail est important (un signe distinctif d’une unité, par exemple, ou un indicateur de rôle/grade), il faudra le faire à la toute fin, après les lavis sombres, pour le faire ressortir.)

- Éclaircissements intensifs AVANT les lavis

Si une zone est importante sur la figurine (une cape, une grande zone de peau...), il faut faire des éclaircissements dessus. Faites-les grossièrement, avec une couleur beaucoup plus claire que la couleur de base. Le lavis sombre final unifiera le tout ! Restreignez-vous à 1 ou 2 zones max par fig, je vous rappelle qu’on essaye d’aller vite...

- Lavis globaux

Une fois les couleurs posées et les éclaircissements intensifs réalisés, on passe à la dernière étape : les lavis ! Il faut faire un lavis global sur toute la fig (oui oui, même les couleurs claires, y compris la chair !).

Pour un effet discret, utilisez un lavis marron clair. Je le déconseille fortement : l’effet contrasté sera trop faible. Seul cas où cela est une bonne idée : sur du blanc.

Le lavis de base est marron foncé, il fonctionnera à tous les coups ! Si vous hésitez, c’est celui que vous devrez privilégier.

Sur une fig ayant beaucoup de couleurs sombres, si vous voulez obtenir du contraste, le seul choix pertinent est le lavis noir. Si vous vous dites que je suis devenu fou, regardez les exemples ci-dessous !

C’est l’étape magique : tous les détails vont ressortir, votre éclaircissement maladroit paraîtra naturel, pouf pouf !

Si vous jugez que les yeux et la bouche de votre fig ne sont pas assez visibles après coup, et que vous n’avez pas utilisé de lavis global noir, passez un coup de lavis noir dans les creux des yeux et de la bouche, et admirez ! Une autre solution est d’utiliser un lavis différent pour la chair, mais on perd alors beaucoup de temps.

- Peinture à la chaîne

Pour maximiser le gain de temps, il faut faire une dizaine de figs à la fois. Plus, c’est décourageant, moins, les bénéfices en temps seront très faibles. Cela permet de maximiser l’utilisation de la palette humide, les nettoyages de pinceaux et d’eau de rinçage, d’optimiser le temps de séchage...

- Soclage de masse

Le soclage se fait en dernier, par gros lots de figs (une trentaine minimum). Histoire là aussi de rentabiliser l’utilisation du matériel très spécifique de soclage !

Des essais de Speed Painting !

- Sur des elfes du Seigneur des Anneaux :

JPG - 126.7 ko

Notez l’utilisation de sous-couche colorée bleue. Pour maximiser son utilisation, tous les tissus seront bleus ! Toutes ces zones ont reçue préalablement à toute autre peinture un gros lavis de bleu foncé pour les contraster.

JPG - 148.4 ko

Je mets ensuite en place la couleur chair (car difficile d’accès au niveau des visages engoncés dans les casques) et les dorures (tous les métaux des armures et casques).

JPG - 125.7 ko

Puis du blanc sur les ceintures, du marron foncé sur les arcs et de l’argenté sur les extrémités métalliques des arcs. Lavis de bleu clair sur le ceintures blanches pour les ombrer, lavis marron clair sur les chairs, brossage argenté sur les parties métalliques dorées pour les casser, pouf, fini !

Les figs autres que les trouffions ont reçu plus de soin, pour mieux les démarquer sur le champ de bataille (éclaircissements sur les tissus bleus notamment).

Tiens, petite astuce... N’importe quelle peinture peut se transformer en lavis. On prend la peinture en question (ici, du bleu clair pour mes ceintures blanches), on dilue beaucoup, et le secret du chef, on rajoute du medium mat qui donnera à votre mixture toutes les propriétés du lavis (effet satiné, moins liquide dont plus contrôlable lors de l’application, se dépose principalement dans les creux).

- Sur des cavaliers du Rohan du Seigneur des Anneaux :

Voici à quoi ressemblent des figs de speed painting avant le lavis final :

JPG - 99.1 ko

C’est moche, hein ? Aucun relief, des couleurs trop vives...

Bon, je ne triche pas je vous jure : je passe un lavis noir, rien que ça, et ça donne ça :

JPG - 110.2 ko

Avouez que c’est impressionnant !!! On n’aura pas un Golden Demon, mais le rendu me paraît très correct.

- Peindre des couleurs pastels en une étape :

Voici comment peindre des chevaux en quelques minutes ! Sur une sous-couche blanche, on passe généreusement du lavis noir, gris, beige ou marron, et ça donne directement ça :

JPG - 94.8 ko

Restent juste à faire selle, sabots, ensembles crinière/queue et brides ! Pour les yeux et les naseaux, une goutte de lavis noir suffit. En effectuant cela et en ajoutant des cavaliers en 3 couleurs (marron/argent/vert) passés au lavis noir, vous obtenez ceci :

JPG - 126.7 ko

Tiens, d’autres astuces pour des robes de chevaux variées... Une couleur plus un lavis : gris plus lavis de noir, marron clair plus lavis de marron foncé, marron clair plus lavis de noir. Si vous avez fait plusieurs chevaux avec la même technique, variez les couleurs des ensembles queue/crinière pour plus de variété au sein de la même robe.

Notez qu’il est également possible d’appliquer ce genre de techniques à des personnages...

- Gandalf le Blanc en speed painting :

JPG - 72.1 ko

Sous-couche blanche naturellement ! Les capes reçoivent un lavis de beige clair, Gripoil (le cheval) un lavis intégral de gris clair. Sa queue et sa crinière subissent le même lavis que la cape. Notez que je peins en même temps les versions à pied et montée : gain de temps et garantie d’uniformité !

JPG - 72.2 ko

Les bottes reçoivent un lavis de noir, ainsi que les cheveux et la barbe. La chair est peinte en rose, puis ombrée de marron. Yeux et bouche reçoivent du lavis noir pour les mettre en valeur. La tunique reçoit un lavis de beige clair (le même que la cape), mais éclairci à la peinture blanche très liquide pour contraster et donner un aspect plus lumineux à la fig vue de devant. Le haut du bâton subit un lavis de bleu clair.

Barbe et cheveux reçoivent un brossage à sec de blanc, les sabots de Gripoil sont peints en noir et le pommeau de l’épée en argenté, et pouf, ça fait ça :

JPG - 53.7 ko

Naturellement, pas de la grande peinture loin de là, mais le rendu me satisfait ! Cela fournit aussi une base propre sur laquelle travailler plus avant si on le souhaite. J’appelle ce genre de chose peinture au lavis : les seules zones réellement peintes sont les chairs (visage et mains) et l’épée !! Tout le reste est traité au lavis directement sur la sous-couche blanche.

- Rendu sur la table

Voici des elfes du SdA peints en Speed Painting :

JPG - 98.5 ko

Mes cavaliers du Rohan :

JPG - 155.6 ko

Pour finir, une vue édifiante...

JPG - 170 ko

A gauche, Eowyn peinte par Deirdre. De la vraie très bonne peinture, une pièce superbe. A droite, Gandalf le Blanc de votre serviteur, peint en 15 minutes. Notez qu’en vue "de jeu", c’est à dire pas le nez dessus, la différence ne saute pas aux yeux ! Pourtant, en gros plan, Eowyn serait tout aussi belle alors que mon Gandalf paraîtrait bien grossier. Mais pendant une partie, on n’est pas à 5 cm d’une fig mais à une vingtaine !!


Que retenir ? Qu’on ne vous ment pas. Il est possible de peindre très rapidement, avec un rendu correct à distance de jeu (15cm). Cela se fait en planifiant soigneusement sa palette de couleurs et l’ordre d’application à l’avance, et en sacrifiant tous les détails !

Par contre, naturellement, votre travail sera très médiocre contemplé à quelques centimètres.

Bon jeu !

usagi3

 
Post Scriptum :

Vous êtes près de Nancy ? Vous cherchez un club de jeu sympa et pas prise de tête pour pratiquer tous les jeux Games Workshop et les jeux de société modernes ? N’hésitez pas à nous contacter !

Pour communiquer avec nous, pensez à notre groupe Facebook !