Le site d’Usagi3 !
Accueil du site02 - Warhammer 40kCritiques et aides de jeuV6
Dernière mise à jour :
samedi 24 juin 2017
Statistiques éditoriales :
1047 Articles
1326 Brèves
19 Sites Web
16 Auteurs

Statistiques des visites :
223 aujourd'hui
994 hier
2365722 depuis le début
   
Brèves
Les feuilles de référence pour 40k : mise à jour !
vendredi 6 janvier

Une coquille sur la règle Sniper a été corrigée.

Cela se récupère toujours ici !

Bon jeu !

usagi3

 
La contre-attaque des Orks ! 15 000pts x 15 000pts, format Apocalypse !
lundi 22 août

Les Orks de Droopy et Squ4t tentent de prendre leur revanche face à l’Imperium de Fantomas, Canvir, Kyssard et ma pomme ! 2 fois 15 000 points entièrement peints vont s’affronter, et le compte-rendu de cette mêlée épique vous attend là !

Bon jeu !

usagi3

 
Insurrection sur Saroch ! Ultramarines VS Astra Militarum, 1500points.
dimanche 14 août

Voici un compte-rendu de bataille ayant opposé mes Space Marines à la Garde Impériale de Canvir ! 2 listes très atypiques s’y affrontent, avec moultes photographies couleur !

Qu’attendez-vous ? C’est juste là !

Bon jeu !

usagi3

 
Apocalypse 2016 !
dimanche 24 avril

On a fait de l’Apocalypse ! Ultramarines et Chevaliers Gris font face aux Orks pour tenter de leur confisquer leur nouveau jouet, un Mega Gargant !

8 000 points peints et d’amusantes conversions vous attendent ici !

Bon jeu !

usagi3

 
Feuilles de référence pour Warhammer 40k, version 1.8 !
vendredi 8 janvier

Pouf, nouvelle version... Voici les changements apportés :

- tableau de piétinement rajouté ;
- correction sur Zélote ;
- ajout de la limitation du nombre de pouvoirs psy par tour.

C’est toujours là !

Bon jeu,

usagi3

 
Sur le Web
Slave to Darkness
Figurines OOP, rapports de bataille, du bonheur en barre !
Critique : Iyanden, a Codex : Eldars supplement
mercredi 26 juin 2013
par Usagi3
popularité : 3%
Grande nouveauté en 2013 : Games Workshop sort le premier supplément pour un Codex ! Les Eldars ouvrent le bal (car il y en aura d’autres), avec le vaisseau-monde Iyanden. Alors, ça vaut quoi ?

Format...

Ce supplément Codex porte bien son nom : le Codex Eldars vous sera indispensable pour utiliser son contenu de jeu. Il est disponible en plusieurs version : papier avec couverture cartonnée, tout couleur, avec seconde couverture à rabats (c’est ce que j’ai), pour 38€, et une version numérique pour 24.99£. Il s’agit d’une exclu VPC : en d’autres termes, vous ne pourrez vous le procurer que par le biais du site web de GW. Ce livre n’existe qu’en version anglaise.

JPG - 314.4 ko
Avec la sur-couverture à rabats.
JPG - 276.5 ko
Et sans !

Contenu

La bête pèse 72 pages. 31 pages de fluff détaillent l’histoire du vaisseau-monde, 12 pages nous présentent l’armée d’Iyanden du Studio, 2 pages expliquent les spécificités des diverses unités fantômes du Codex Eldars.

2 pages donnent les spécificités de règles pour aligner une force issue du vaisseau-monde Iyanden (oui oui, 2 pages !!). 2 autres ajoutent des stratagèmes Iyanden pour les extensions Guerres urbaines et Assauts planétaires.

10 pages nous permettent de rejouer 5 batailles issues de l’histoire mouvementée d’Iyanden, tandis que la section Altar of war de 8 pages nous détaillent 3 scénarios spécifiques à ce vaisseau-monde.

Revue de détail !

La section fluff, la plus importante du bouquin, est écrite par Matt Ward (comme le reste d’ailleurs). Cet auteur est souvent décrié pour son fluff et son écriture pesante, donc j’avoue avoir abordé cela avec appréhension. A ma grande surprise, c’est très bien ! Vraiment, sans aucune ironie, c’est très bien. L’histoire d’Iyanden (un vaisseau-monde dans lequel les morts sont aussi importants que les vivants) est bien détaillée, les personnages sonnent vrai, tout comme les interactions avec les autres vaisseaux-mondes. Je suggère d’ailleurs à ceux qui trouveraient certains passages curieux d’attendre d’avoir lu la timeline de fin de ce chapitre, qui donne quelques explications supplémentaires permettant de lier le tout. Il n’y a pas de trahison du fluff déjà étable, tout semble couler de source tout en apportant son lot de nouveautés : j’ai apprécié ! Certes, le style littéraire reste approximatif (répétitions, phrases lourdes, abus de tournures faciles), mais l’histoire narrée est intéressante : c’est là l’essentiel, non ?

JPG - 471.2 ko
Du fluff !
JPG - 472.9 ko
La chronologie.

Les photos sont bien, sans plus. Il en fallait, il y en a, elles font le boulot sans réellement impressionner ou décevoir. Il manque ce wow-factor, ce petit quelque chose qui leur insufflerait une âme.

JPG - 555.5 ko

Ce que tout le monde attendait au tournant, ce sont les règles permettant d’aligner une armée d’Iyanden... Ben c’est surprenant (mais ça s’explique facilement, voir plus loin). 2 pages ! DEUX ! Voui, 2 pages, et c’est plié. Le pire est que ce n’est pas bâclé pour autant : un nouveau pouvoir Primaris pour la discipline des Runes de bataille, de nouveaux traits de Seigneur de Guerre, de nouveaux objets exclusifs pour les héros, la possibilité de choisir un Seigneur Fantôme ou un Chevalier fantôme comme son seigneur de guerre (sans pour autant le passer en QG comme je l’ai souvent lu), la possibilité de prendre 5 Spirites en n’utilisant qu’un choix de QG... Il y a là de quoi se faire plaisir je pense.

JPG - 467.8 ko
Les règles des armées d’Iyanden.

Les stratagèmes ne concerneront que ceux qui utilisent les extension Guerres urbaines et Assauts planétaires, donc à priori pas grand monde. Sympa d’y avoir pensé ceci dit.

JPG - 395.1 ko

Les scénarios "historiques" sont bien conçus, dans le lignée de ce que peut proposer Forge World dans ces Imperial Armour. Sympa également.

JPG - 433.9 ko

L’inclusion des 3 scénarios Altar of war, plutôt que de les vendre séparément, est aussi un plus agréable.

JPG - 369.4 ko

Alors, c’est bien ?

Il s’agit là du premier supplément à un Codex édité par Games Workshop. Signalons que c’était très attendu : beaucoup de gens déploraient la disparition des articles Codex Astartes dans White Dwarf, fustigeaient l’hégémonie des Ultramarines dans le Codex Space Marines... Mais en même temps, faire payer pour un supplément Codex faisait couiner d’avance ces mêmes personnes. On se retrouve donc avec un produit étrange, esclave des contraintes évoquées ci-dessus. Beaucoup de fluff, intéressant de surcroît, des scénarios historiques, de quoi jouer une liste Iyanden légèrement différente de celle que produirait seul le Codex Eldars (qui reste donc parfaitement utilisable pour jouer une armée typée Iyanden), l’intégration des 3 scénarios Altar of War... On ajoute du bonux pour les extensions Guerres urbaines et Assauts planétaires, une jolie maquette et de zoulies illustrations (dont quelques-unes me paraissent inédites), et le tour est joué !

Alors, c’est nul ?

Codex Eldars : 105 pages, 38€. Iyanden, 72 pages, 38€ itou. Cherchez l’erreur... Et c’est uniquement en anglais, et uniquement disponible via le site web de Games Workshop. Bon, c’est facile comme critiques tellement c’est évident, mais il fallait le dire. Dont acte !

Autrement, on peut déplorer le manque d’ambition de la chose. Exception faite de la partie fluff, tout le reste est à l’économie... Les règles sur deux pages, sans aucun perso spé (alors qu’ Iyanna Arienal s’y prêtait merveilleusement, au hasard), en sont une parfaite illustration, tout comme les photos très banales des figurines. Encore une fois, je comprends le pourquoi du comment : il ne fallait surtout pas donner l’impression que ce supplément était indispensable. De ce côté-là, c’est réussi, mais du coup, on obtient un produit un peu bâtard.

100% subjectif : mon avis !

Étant fan de fluff, ce supplément m’a ravi. Le prix ne m’a pas choqué outre-mesure, étant donné que ce livre sera fatalement moins vendu que le Codex Eldars : il faut bien le rentabiliser ! La partie règles, simple et élégante à mon sens (malgré deux trucs potentiellement bien bourrins me semble-t-il), pourra en frustrer certains (et à juste titre), me satisfait. Les scénarios historiques et les 3 d’Altar of war m’ont également plu... Mais le gros bémol, la faute de goût inexcusable, c’est la non traduction en français plus l’obligation de l’acheter sur le site web. Certes, cela se lit avec un simple niveau correct en anglais écrit, mais bon, ce sont des règles quand même, donc des trucs susceptibles d’être joués en tournoi... D’ailleurs, je me demande si ce sera autorisé.

Bref j’ai bien aimé, mais c’est cher, pas traduit et exclu VPC. J’avoue attendre avec impatience le suivant !

Bon jeu !

usagi3

 
Post Scriptum :
Vous êtes près de Nancy ? Vous cherchez un club de jeu sympa et pas prise de tête pour pratiquer tous les jeux Games Workshop et les jeux de société modernes ? N’hésitez pas à nous contacter !