Le site d’Usagi3 !
Accueil du site04 - Seconde guerre mondialeFlames of WarCritiques
Dernière mise à jour :
mardi 5 décembre 2017
Statistiques éditoriales :
1052 Articles
1331 Brèves
19 Sites Web
16 Auteurs

Statistiques des visites :
241 aujourd'hui
591 hier
2447672 depuis le début
   
Brèves
Bolt Action Seconde Edition : la critique !
jeudi 30 mars

Alors, c’est bien Bolt Action v2 ? Une critique détaillée vous attend ici !

Bon jeu !

usagi3

 
Présentation de Bolt Action !
jeudi 29 octobre

A l’occasion de la VF de Bolt Action, voici une présentation du jeu !

Bon jeu !

usagi3

 
L’attaque de Meurcé : 2ème Division Blindée contre SS Panzerdivision !
mardi 18 août

Ce sont les vacances, j’en profite pour jouer un max ! Ici, un rapport de bataille pour Flames of War : ma 2ème DB (cocorico !) affronte la SS-Panzerdivision de Steiner pour libérer le village de Meurcé, le 10 août 1944 ! Mes figurines feront-elles aussi bien que les vrais tankistes du général Leclerc ?

La réponse vous attend là !

Bon jeu !

usagi3

 
Les règles de bases de Flames of War : critique du tryptique !
mercredi 14 novembre 2012
par Usagi3
popularité : 4%

Nous continuons notre incursion dans l’univers de Flames of War avec la critique du trio de livres constituant les règles !

Flames of War ?

JPG - 24.6 ko

Flames of War (les flammes de la guerre en version française) est un jeu simulant des affrontements pendant la seconde guerre mondiale, au format 15mm / 1/100ème. Il est édité par Battlefront, une compagnie néo-zélandaise (gamers of the world, unite !). L’échelle de combat est l’équipe (team), de 4 à 5 gugusses combattant ensemble sur un même socle, ou un véhicule. Ces équipes sont regroupées en pelotons (platoons), eux-mêmes rassemblés en compagnie de combat (company). Typiquement, on joue une Compagnie de 2 à 4 Pelotons, avec son héroïque commandant !

Le jeu est de type compétitif, avec des valeurs en points assignées à chaque Peloton. Il convient de décider à l’avance du total de point disponible pour chaque camp, de décider à l’avance d’une mission ou d’en tirer une au sort, puis de jouer la partie !

Flames of War divise la seconde guerre mondiale en 3 périodes distinctes, pour simuler l’évolution du matériel et des tactiques de combat. Ceci est très important, vu que des armées issues d’une de ces périodes ne peuvent affronter que des armées de cette même période !! Ainsi, quand un groupe de joueurs décide de se mettre à Flames of War (on va écrire FoW désormais, okay ?), une des premières décisions à prendre est de décider de l’époque qui servira de théâtre des opérations !

Ces périodes sont :

- Les débuts de la guerre (Early war), de 1939 à 1941 ;
- Le milieu de la guerre (Mid war), de 1942 à 1943) ;
- La fin de la guerre (Latewar), de 1944 à 1945.

Notons que Battlefront met l’accent sur la 3ème période : on verra cela, plus en détail dans le paragraphe consacré au livre Forces, puis quand on critiquera la boîte de base de FoW (qui se situe aussi en Late).

En néo-zélandais dans le texte !

Vous avez noté la présence de beaucoup de termes en anglais dans ce qui précède, j’imagine ? Ce n’est pas de l’anglais d’ailleurs, mais du néo-zélandais (pour les quiches en géographie et/ou en langues, c’est pareil hein !!). Hélas, trois fois hélas, la 3ème version de FoW dont nous traitons aujourd’hui n’est pas disponible en français, comme le fut la version 2 il y a quelques années. Des tentatives de traduction dans la langue de François Hollande seraient en cours... Cela reste cependant de l’anglais de base, non littéraire, sans trop de termes techniques : c’est donc accessible, mais il vaut mieux maîtriser la langue un minimum, cela va de soi ! Signalons également que les schémas et photos illustrant les règles sont très nombreux et très clairs, ce qui facilite grandement la compréhension.

Détail intéressant, toutes les mesures sont données en pouces ET en centimètres : on peut donc choisir son unité préférée ! Les gabarits sont eux aussi disponibles en pouces ou en centimètres.

Livre 1 : Les règles

Le set de règles de FoW comprend 3 livres, rassemblés dans un fourreau de carton léger.

JPG - 39.2 ko

Le premier (et de loin le plus massif) est consacré aux règles du jeu ! C’est un impressionnant mastodonte de 294 pages sous couverture rigide, tout en couleur et richement illustré. De nombreuses photographies illustrent les points de règles, tandis que des photos d’époque permettent de se plonger dans l’ambiance.

Soyons clair, c’est très intimidant !!! FoW est un jeu d’exceptions : les règles de base sont simples, mais chaque unité dispose de multiples règles spécifiques... Ceci expliquant la pagination élevée de l’ouvrage. En contrepartie, la chose est diaboliquement complète, reprenant quasiment l’intégralité des règles de la v2, jusque là éparpillées dans de multiples suppléments. Les connaisseurs me soufflent dans l’oreillette qu’il manquerait le combat urbain et les forteresses !

Le livre détaille d’abord les bases (types d’unités, terrain, phases de jeu...), sur une trentaine de pages.

Le mouvement en occupera une autre trentaine, la chaîne de commandement une dizaine, le tir 50, l’artillerie 20, les assauts 30, le moral 5, l’aviation 10, les spécialistes 20, les bunkers et fortifications 20, les règles spécifiques à 4 nations (USA, Grande Bretagne, Allemagne et URSS) 15, les missions 20 et enfin les 13 missions de combat 20. Ouf !!!

La lecture reste agréable grâce aux nombreuses photos illustrant clairement le tout, et des encarts en italique reprennent les principaux points à retenir. Il y a également des résumés à la fin de chaque paragraphe.

JPG - 348.3 ko

Les deux dernières pages de l’ouvrage sont une magnifique aide de jeu, extrêmement complète mais écrite en tout petit, revers de la médaille ! Du bel ouvrage, j’apprécie. Je regrette juste qu’elle ne soit pas à part, sur une feuille plastifiée, ce qui aurait été encore plus pratique ! C’est peut-être le cas dans la boîte de base ceci dit, je vous le dirai quand je l’aurai reçue !

Livre 2 : Que la Force soit avec toi !

Le second livre est nettement plus mince (100 pages quand même !) et sous couverture souple. Intitulé Forces, tout en couleur comme son grand frère, il détaille les compagnies de jeu que l’on pourra jouer ! Toutes sont de la période Late war, de 1944 à 1945 donc. Sont concernées les 4 grandes nations, soit USA, Allemagne, Grande Bretagne et URSS. En clair , pas besoin d’acheter de supplément, de livre d’armée, de Codex, si on souhaite incarner une de ses nations dans la dernière étape de la seconde guerre mondiale ! Classe. Naturellement, une kyrielle de suppléments permettent de jouer des nations dites mineures, ou des compagnies atypiques, mais on salue tout de même l’effort d’exhaustivité !

Détaillons un peu les compagnies de ce livre...

Les USA ont :

- une compagnie de tanks (Tank Company) ;
- une compagnie d’infanterie en transport blindé (Armored Rifle Company) ;
- une compagnie d’infanterie (Rifle Company).

JPG - 166.9 ko

Les Allemands disposent de :

- une compagnie de tanks (Panzerkompanie) ;
- une compagnie d’infanterie en transport blindé (Gepanzerte Panzergrenadierkompanie) ;
- une compagnie d’infanterie en transport (Panzergrenadierkompanie) ;
- une compagnie d’infanterie (Grenadierkompanie).

JPG - 72.3 ko

Les Anglais ont droit à :

- une compagnie de tanks (Armoured Squadron) ;
- une compagnie d’infanterie en transport (Motor Company) ;
- une compagnie d’infanterie (Rifle Company).

JPG - 25.7 ko
Oui oui, c’est du 15mm...

Passons à l’URSS :

- une compagnie de tanks (Tankovy Batalon) ;
- une compagnie d’infanterie en transport (Motostrelkovy Batalon)
- une compagnie d’infanterie (Strelkovy Batalon).

JPG - 77.7 ko

Chaque nation dispose en outre du soutien divisionnaire : aviation, artillerie, unités de reconnaissance... Précisons que le tout est complet, depuis le coût en points jusqu’aux caractéristiques !

Pour constituer une armée de FoW, on choisit la période, la nation, le type de compagnie... On sélectionne les choix obligatoires (commandement et deux troupes), puis on choisit dans les options accessibles à ce type de compagnie, voire des alliés d’autres nations (les Anglais peuvent ainsi obtenir l’appui de parachutistes US).

Le livre est clair et instructif, avec même de la propagande (deux pages par nation). FoW se veut réaliste : il tente de simuler au plus près les unités qui s’affrontaient à l’époque... Ce qui explique que tout n’est pas mixable à volonté au sein d’une même nation. Il convient de respecter les limitations de la compagnie choisie !

Livre 3 : Le Hobby

Le dernier ouvrage est le plus petit : 40 pages en couleur sous couverture souple. Il présente notamment les couleurs à utiliser pour peindre ses figurines, des techniques de peinture ou de modélisme, comment réaliser des décors... Pas grand chose à se mettre sous la dent si on est un vétéran, mais là aussi, c’est bien fait et bien illustré, pour moi c’est un ajout bienvenu !

JPG - 346.9 ko
Agrandissez, c’est sidérant !

Internet, c’est le futur, baby !

Au contraire d’autres compagnies dédiées au jeu avec figurines (Games Workshop, au hasard !!), Battlefront a parfaitement intégré Internet dans son offre de règles. Mais si ! Il y a ainsi de nombreux tutoriels vidéo, très clairs et très pédagogiques, qui présentent les principales phases du jeu. Seuls reproches, c’est en anglais, mais surtout pas sous-titré (ce qui aurait été un gros plus pour ceux dont l’anglais n’est pas la langue natale). Ceci dit, j’arrive à comprendre, donc l’accent néo-zélandais reste accessible !!

Des compagnies sont gratuitement mises en ligne régulièrement, le site est mis à jour au moins une fois par semaine avec des articles historiques, de modélisme, de stratégie...

Bref, un sans-faute. La section consacrée à la boîte de base est là aussi exemplaire, mais on en reparlera en temps voulu !

Impressions sur les règles

Les règles m’ont paru claires, à une exception près : les assauts me semblent bien compliqués !! Ceci dit, cela n’est qu’une impression : je vous en dirai plus après avoir disputé quelques parties.

Ce n’est pas contre pas si simple, au vu des très nombreuses exceptions aux règles générales (genre tu bouges, tu réduis ton nombre de tirs de 1, sauf si tu en avais déjà 1 de base auquel cas tu rajoutes un modificateur au tir, ou si tu as une arme particulière non affectée par le mouvement ou si...). Bref, c’est du pur jeu d’exceptions ! Si cela permet de vraiment personnaliser les différentes Teams et de coller au maximum à la réalité, c’est au prix d’une certaine complexité.

Je situerais personnellement le jeu à la même échelle de complexité que Warhammer 40k ou Warhammer Battle.

100% subjectif...

J’aime la période dépeinte (la seconde guerre mondiale, pour les deux du fond qui ne suivent pas !), les règles m’ont parues logiques et claires malgré les très nombreuses exceptions, le nombre de missions différentes (13 !) me séduit, et le format en 15mm assure une compatibilité potentielle avec plein de gammes de figs (on les examinera ensemble un de ces jours !) tout en autorisant plein de choses sur la table (blindés, infanterie, avions...) et en se peignant très rapidement. L’investissement monétaire me paraît raisonnable, les 3 livres permettant de jouer sans autre achat que des figs ne coûtant qu’une cinquantaine d’euros.

J’aurais aimé une version française, naturellement...

La boîte de base de la 3ème version de FoW a été décisive dans ma décision de me lancer : elle offre un rapport quantité/qualité/prix assez incroyable... mais ceci est une autre histoire !

JPG - 386.1 ko
Le contenu de la boîte de base de FoW...

Bon jeu !

usagi3

 
Post Scriptum :
Vous êtes près de Nancy ? Vous cherchez un club de jeu sympa et pas prise de tête pour pratiquer tous les jeux Games Workshop et les jeux de société modernes ? N’hésitez pas à nous contacter !