Le site d’Usagi3 !
Accueil du site02 - Warhammer 40kCritiques et aides de jeuV8
Dernière mise à jour :
mardi 5 décembre 2017
Statistiques éditoriales :
1052 Articles
1331 Brèves
19 Sites Web
16 Auteurs

Statistiques des visites :
314 aujourd'hui
130 hier
2448130 depuis le début
   
Brèves
Le format Apocalypse en V8, ça donne quoi ? Compte-rendu !
lundi 14 août

Nous avons joué une partie au format Apocalypse en utilisant les règles narratives de la V8, et nous vous racontons tout ici !

500 points de puissance de part et d’autres, les Ultramarines et la légion titanique d’usagi3 affrontent la superbe Garde Impériale de Canvir ! Nombreuses photos, compte-rendu et commentaires, plus des conseils d’organisation !

Bon jeu !

usagi3

 
Premiers retours personnels sur la 8ème édition de Warhammer 40 000 !
jeudi 6 juillet

Pour changer, revenons un peu sur la huitième édition de Warhammer 40000... Mes impressions vous attendent là !

Bon jeu !

usagi3

 
Les feuilles de référence pour 40k : mise à jour !
vendredi 6 janvier

Une coquille sur la règle Sniper a été corrigée.

Cela se récupère toujours ici !

Bon jeu !

usagi3

 
La contre-attaque des Orks ! 15 000pts x 15 000pts, format Apocalypse !
lundi 22 août

Les Orks de Droopy et Squ4t tentent de prendre leur revanche face à l’Imperium de Fantomas, Canvir, Kyssard et ma pomme ! 2 fois 15 000 points entièrement peints vont s’affronter, et le compte-rendu de cette mêlée épique vous attend là !

Bon jeu !

usagi3

 
Insurrection sur Saroch ! Ultramarines VS Astra Militarum, 1500points.
dimanche 14 août

Voici un compte-rendu de bataille ayant opposé mes Space Marines à la Garde Impériale de Canvir ! 2 listes très atypiques s’y affrontent, avec moultes photographies couleur !

Qu’attendez-vous ? C’est juste là !

Bon jeu !

usagi3

 
Sur le Web
Slave to Darkness
Figurines OOP, rapports de bataille, du bonheur en barre !
Premiers retours personnels sur la 8ème édition de Warhammer 40 000 !
jeudi 6 juillet 2017
par Usagi3
popularité : 15%

Je commence à avoir quelques parties sous le coude, voici mon ressenti sur la huitième édition des règles du vénérable Warhammer 40 000, de Games Workshop. On va commencer par du factuel, avant d’arriver à mon avis à moi que j’ai !

Les règles

Tout comme Age of Sigmar avant elle, cette V8 apporte de très très gros changements. Le plus important reste le volume des règles : on passe de plusieurs centaines de pages à... 8 !!! D’emblée, on ne peut que penser que c’est lamentable, que cela a été méga simplifié et que toute profondeur de jeu s’est envolée... et pourtant, non, on va voir pourquoi.

JPG - 49.8 ko

Le truc qui permet une telle réduction de pagination, c’est que tout est géré pareil (infanterie, véhicules, bâtiments...). Cela introduit d’ailleurs quelques bizarreries, mais force est de reconnaître que cela fonctionne ! Les mécanismes lourds qui n’apportaient pas grand chose (gestion de la Pénétration d’Armure, tableaux d’attaque et de blessures, gabarits, déviations...) ont été remaniés en profondeur et grandement simplifiés (voire supprimés).

Par contre, la simplification n’est que de façade, car des règles, il y en a bien plus... vu que c’est toujours un jeu d’exceptions. En clair, chaque unité dispose de son lot de règles spéciales (et au début, on a très souvent le nez rivé sur sa feuille d’unité !!!). Petit conseil pratique, au passage, photocopiez les feuilles de référence des unités que vous jouerez plutôt que de feuilleter vos Index, vous gagnerez un temps fou !!

Ce qui selon Games Workshop fonctionnait sur Age of Sigmar a été copié / adapté à 40k, et notamment les armées libres / règlementaires et les divers modes de jeu.

En gros, vous aurez le choix entre 3 modes de jeu : libre, narratif et égal.

Le jeu libre est exactement ce que son nom suppose : tu prends des figurines, ton adversaire fait pareil, et tu joues. Hop. Naturellement, le concept d’équilibre de jeu est ici aux abonnés absents, mais pour des débutants ou des gens voulant recréer fidèlement un affrontement décrit avec précision dans l’historique, pourquoi pas...

Le jeu narratif est déjà bien plus structuré. On est récompensé par des Points de Commandement (permettant des relances ou d’utiliser des stratagèmes, génériques ou particuliers à une mission spécifique) si on s’astreint à suivre un organigramme (tant de QG, de Troupes...), mais on n’y est pas obligé. Ces armées plus structurées sont appelées Règlementaires. La notion de coût en points pour composer sa force de combat fait son apparition, mais en version très simplifiée : chaque unité a un coût en Points de Puissance, mais les options d’équipement sont gratuites. Exemple, une escouade de 5 Space Marines Tactiques coûte X Points de Puissance, point barre, et libre à vous de l’équiper à votre convenance en suivant les restrictions de la feuille d’unité (armes de corps à corps du sergent, arme spéciale..). Si vous voulez porter le nombre de Marines à 10, ce coût en Points de Puissance sera modifié. La grande question est bien sûr : alors, ça marche ?!? Non, bien évidemment. Enfin, ça peut, si vous partagez la vision du jeu de votre adversaire (dure ou molle, ou quelque part entre les deux). Mais autrement, j’ai un gros gros doute !!! Par contre, pour des parties narratives à très grand format (de type Apocalypse), à mon avis, là c’est que du bonheur ! On testera la chose tantôt. 6 missions accompagnent la chose.

Le dernier mode de jeu, Égal, est tout simplement celui que vous connaissez depuis la V1 du jeu. Tout a un coût en points, on additionne tout ça et paf, on a une valeur d’armée. Attention, les coûts des unités (exemple : un Garde Impérial) et de leurs armes (ex : un fuseur) sont séparés ! Cela complique un peu les choses lors de la création de sa liste d’armée. On est ici obligé d’utiliser des armées Règlementaires, au passage ! Autrement, 6 missions classiques vous attendent, ainsi que 6 autres faisant appel aux Objectifs aléatoires, tout comme en V7.

Le fluff

Le fluff, c’est l’historique du jeu pour ceux qui se poseraient la question ! Et du coup, alors qu’on stagnait depuis 20 ans, avec le calendrier bloqué à un point d’équilibre où l’Imperium de l’Humanité allait immanquablement sombrer et l’horloge de l’Apocalypse sur sa dernière microseconde... Ben on avance !!! (du coup, moi, j’aurais appelé le jeu Warhammer 41)

Et pas qu’un peu, qu’on avance. Impressionnant ! Mais très logique, suivez le guide.

Il s’agit en fait d’intégrer les évènements de Gathering Storm dans le fluff du jeu. Pour rappel : un nouveau dieu Eldar, le retour d’un Primarque (celui des Ultramarines), une énième Croisade Noire... Puis on nous dévoile la suite, avec 2 grosses nouveautés :

- une grosse tempête Warp de la mort qui coupe l’Imperium en deux ;
- un obscur Magos, Belisarius Cawl, a développé en secret depuis des millénaires un nouveau type de Space Marines : plus grands, plus forts, plus beaux, plus chers !

Games Workshop est en effet confronté a un grave problème : le truc qui se vend le plus à 40k, ce sont les Space Marines. Il devient difficile de justifier l’apparition incessante de nouveaux avions / tanks / unités... D’où le reboot en douceur que représente l’arrivée des Space Marines Primaris. Ils n’invalident pas les SM ordinaires mais permettent une refonte de la gamme... Bien joué.

Le livre de règles

Ce superbe livre tout couleur à couverture rigide de 281 pages est achetable séparément ou est inclus dans la boîte de base Dark Imperium, c’est exactement le même !

JPG - 49.8 ko

Il comprend :

- 55 pages d’historique ;
- 36 pages présentant les factions de l’Imperium ;
- 18 pages avec le Chaos ;
- 42 pages sur les Xenos ;
- 16 pages de fluff final (zones de guerre, grandes batailles...) ;
- le reste, ce sont les règles ! Soit 103 pages.

Car si les règles ne font en effet que 8 pages, il y a également toutes les missions de guerre, la présentation détaillée des 3 modes de jeu (libre, narratif et égal), la présentation des Détachements pour organiser une armée Règlementaire et même des bonus !

Les bonus sont :

- 3 Zones de combat génériques (avec plein de machins plus ou moins aléatoires pour simuler le combat de nuit, une bataille se déroulant sous un assaut spatial ou pendant un maelström psychique) ;
- des mini extensions pour recréer les anciennes : Planetstrike (assauts planétaires), Cities of Death (combat urbain), Stronghold Assault (attaque de fortifications), Death from the Skies (rajout d’une phase de jeu spécifique pour les Aéronefs souhaitant guerroyer entre eux).
- une mission multijoueurs ;
- une présentation (très) rapide du jeu en campagne.

Le tout est richement illustré (avec pas mal de nouvelles illustrations superbes !), avec quelques fautes de français.

Un bien beau livre, riche en contenu. J’applaudis chaleureusement !

La boîte de base

Qui dit nouvelle édition dit aussi nouvelle boîte de base ! Comme dit précédemment, elle contient le même livre de règles que celui dont on parle plus haut.

JPG - 79.8 ko

Vous trouverez facilement ce qu’elle contient sur le net, à savoir 2 armées : une de Space Marines Primaris, l’autre de Death Guard (Space Marines du Chaos de Nurgle) alliée à des cultistes plus ou moins vivants.

Avec deux mini Codex, un pour chaque faction, complets (avec toutes fiches d’unités, et les coûts en points pour tous les systèmes de jeu).

Les figurines sont absolument magnifiques (avec un petit bémol personnel sur le Capitaine Primaris, un poil trop statique). Les nouveaux Space Marines Primaris ressemblent en fait à ce dont rêvent beaucoup de hobbyistes depuis bien longtemps : des Space Marines true scale, c’est à dire avec des proportions réalistes. Ils sont bien plus grands que des SM ordinaires, je vous laisse regarder ça ci-dessous !

JPG - 39.5 ko
Marine ordinaire à gauche, Primaris à droite.

Les Index et Codex

Games Workshop l’avait promis, promesse tenue : toutes vos figurines sont jouables dès le premier jour de la sortie de cette nouvelle édition. Impressionnant !

En effet, 5 Index ont vus le jour en même temps. Ce sont des compilations de feuilles d’unités et de tableaux de coûts en points pour le jeu égal, qui couvrent absolument toute la gamme de figurines de GW !! Royal, bien joué. Avec en Bonux des cadeaux dissimulés pour les vétérans du jeu : les stats de figurines depuis (très très) longtemps, comme le Techmarine à moto par exemple, ou la confirmation au détour d’une page d’historique que les Squats sont toujours là et combattent aux côtés de la Garde Impériale !

JPG - 50.5 ko

Tout cela ne va pas sans bévues, naturellement (par exemple, plusieurs unités ont des coquilles manifestes, ou alors les coûts en points de Primaris qui diffèrent selon qu’on utilise leur mini Codex inclus dans la boîte de base ou l’Index Imperium 1), mais très honnêtement, l’initiative mérite amplement d’être saluée. Reste à voir quel sera le suivi, parce qu’au jour où j’écris cela, GW n’a toujours pas précisé plusieurs semaines plus tard quel coût en points utiliser pour les Primaris...

Naturellement, vont rapidement débouler de vrais Codex, avec moult historique, plein de Détachements spécifiques, des mises à jour par rapport aux Index (qui ne sont donc que temporaires), des Traits de bataille pour votre général, des Reliques, des Stratagèmes spécifiques pour dépenser vos Points de Commandement... Une bonne dizaine est d’ores et déjà prévue d’ici à décembre. Préparez-vous...

Pour les passionnés ayant investi dans des modèles de chez Forge World, joie et bonheur, eux aussi ont édité 4 Index très complets. On a même droit à des remises à jour très attendues, comme mes Paras Élyséens ! Le bonheur, on vous dit.

Mon avis à moi que j’ai, 100% subjectif !

Abordons à présent le cœur du sujet... Concrètement, avec des figurines sur la table de jeu, que vaut ce nouveau set de règles ? Allons-y, voyons cela.

Allez, je commence :

- Points positifs

- on peut jouer en Niveau de puissance et Points comme avant, rien n’est interdit. Les si décriés Points de Puissance ne sont qu’une option parmi d’autres ;
- le jeu est devenu beaucoup plus fluide. C’est beaucoup plus rapide !! Ceci est dû aux généralisations de règles sur tous les types d’unités, à la disparition des gabarits, à la mega simplification des lignes de vue et des couverts, entre autres ;
- la nouvelle gestion des pistolets et des armes jumelées. Dorénavant, un truc jumelé tire 2 fois (ça change beaucoup de choses ça !!) et les pistolets peuvent tirer au corps à corps (une révolution) ;
- le retour d’unités disparues, dont on a déjà parlé (Painboy à moto, Techmarine à moto, chapelain à moto par exemple) ;
- le grand retour des motos, motojets, cavaliers et équarisseurs qui ont désormais 2 Points de Vie ;
- les points de commandement ;
- les nouveaux mécanismes de Frappe en Profondeur, qui fiabilisent la chose (finies les déviations dans les arbres de vos Terminators !!) ;
- les corps à corps avec unités alternées rend la gestion de la phase de corps à corps plus tactique. Plus généralement, le grand retour du close ! ;
- le rééquilibrage massif (mais les Orks sont très bien maintenant !!) ;
- toutes les armées sont jouables dès la sortie ;
- la gestion des véhicules, très simplifiée mais qui fonctionne dans les faits ;
- la gestion des officiers : ils ne peuvent plus se joindre à une unité, mais confèrent des bonus aux unités à proximité (dans les 6 pouces généralement). On ne peut les cibler au tir que s’ils sont la cible la plus proche du tireur, ce qui les protège (ça et la disparition de la mort instantannée ! Garde aux snipers cependant) ;
- la disparition des morts instantanées ;
- les unités d’infanterie ont enfin des valeurs de Mouvement différentes plutôt que ce 6 générique qu’on se trimballe depuis bien trop longtemps. Les antigrav également vont beaucoup plus vite maintenant !
- la nouvelle gestion des armes super lourdes (armes Macro) ;
- les nouveaux détachements, offrant énormément de possibilités ;
- les alliances possibles en cas de mot-clé commun (Démons et SMC au hasard !). On peut vraiment jouer fluff, avec de la Garde alliée à des Sœurs de Bataille par exemple ;
- les scénarios sont très variés et plutôt nombreux.

- Points bof

- Il est possible de combattre au corps à corps avec des avions si son unité vole (WTF...) ;
- la disparition des arcs de tir des armes des véhicules. Certes, il s’agit là aussi d’une simplification qui accélère considérablement le jeu, mais au détriment de tout réalisme ;
- la disparition des gabarits se révèle pénalisante sur certaines armes, notamment celles à gros gabarit d’explosion : le nombre de figs touchées devient super aléatoire. A pondérer grâce aux points de commandement cependant, grâce aux relances ! Par contre, un gabarit sur un personnage indépendant, c’est méga violent du coup ;
- le calcul des points en version Jeu égal est rendu assez compliqué (séparation des coûts armes/bonhommes, avec des exceptions : personnages nommés, coût des armes intégré) ;
- les fiches d’unités. Vu que toutes les règles spéciales sont dessus, on passe son temps le nez dans son Index au début... Et là, on perd un temps fou. Pensez à photocopier les fiches des unités que vous aurez sur la table, ça change la vie ! Games Workshop va d’ailleurs proposer en même temps que chaque sortie d’un Codex un set de cartes regroupant les caractéristiques des unités concernées ;
- le couvert, vraiment trop simplifié. Certes, ça speede le jeu, mais là...

- Points négatifs

- le I go / You go, après avoir goûté à Bolt Action par exemple, c’est très dur d’y revenir... A quand un vrai système d’activations alternées à 40k ?!? ;
- disparition de certaines unités (Vendetta (passée chez Forge World), Looted Wagon) ;
- gestion des aéronefs. Je bouge, +1 au Tir en cas d’utilisation d’armes lourdes. Je shoote sur un autre avion, re +1. Le résultat ? Un avion humain (CT 4+) touche un autre avion sur 6+ et une unité au sol sur 5+... Il va falloir être chanceux aux dés. Autrement, autre possibilité, adopter les règles de l’extension Death from the Skies dans les parties ordinaires.


Bilan ? Les très nombreuses simplifications ne dénaturent pas le jeu, mais le changent profondément (les anciens réflexes de la V7 se révèlent très pénalisants !!). C’est nerveux, rapide... et fun. Mon seul vrai regret reste le I go / You go, difficilement acceptable en 2017, mais qui devient plus supportable quand on attend moins longtemps ! Vous l’aurez compris, j’apprécie cette v8. J’ai en revanche très peur pour la suite... Car si globalement il est possible en l’état de faire une liste d’armée sympathique et compétitive avec toutes les factions, les nouveaux mécanismes que vont introduire les futurs Codex (Détachements spécifiques, Traits de bataille pour votre général, Reliques, Stratagèmes spécifiques...) peuvent absolument tout casser niveau équilibre de jeu. Reste aussi la question du suivi (coquilles dans les Index, unités déjà abusées... Je pense à vous, équipes d’armes lourdes de la Garde !)...

Bref, un bon début, j’attends la suite !


Bon jeu !

usagi3

 
Post Scriptum :

Vous êtes près de Nancy ? Vous cherchez un club de jeu sympa et pas prise de tête pour pratiquer tous les jeux Games Workshop et les jeux de société modernes ? N’hésitez pas à nous contacter !

Pour communiquer avec nous, pensez à notre groupe Facebook !

Si vous souhaitez commander chez Wayland Games (site anglais offrant de nombreuses réductions plus qu’intéressantes !) et nous soutenir, merci de passer par le lien suivant pour accéder sur leur site (et merci beaucoup !) :

www.WaylandGames.co.uk