Le site d’Usagi3 !
Accueil du site10 - Autres jeux avec figurinesAutres jeux de divers éditeursAlkémyDivers
Dernière mise à jour :
jeudi 24 mai 2018
Statistiques éditoriales :
1055 Articles
1335 Brèves
19 Sites Web
16 Auteurs

Statistiques des visites :
697 aujourd'hui
918 hier
3086780 depuis le début
   
Brèves
Traduction de toutes les cartes de Star Wars Epic Duel en français !
lundi 20 octobre

J’adore ce jeu ! Si si, même s’il est vieux et introuvable (2 002). Sa présentation est ici, tiens, d’ailleurs !

Histoire de pouvoir y jouer avec des non anglophones, voici la traduction complète de toutes les cartes du jeu, avec une page pour chaque personnage jouable !

C’est ici !

Bon jeu !

usagi3

 
L’avant-première des règles de Robotech RPG Tactics traduite en français !
dimanche 19 mai

Je vous ai traduit les règles preview de Robotech RPG Tactics en français ! Elles vous attendent par là... Si vous êtes intéressés, attention : plus que 40 heures !

Bonne nouvelle au passage : Ludik Bazar proposera la gamme dans notre beau pays !

Bon jeu !

usagi3

 
Des décors au format 6mm / 10mm pour Robotech Tactics !
dimanche 12 mai

Tout est dans le titre ! Si vous voulez savoir comment réaliser un décor urbain contemporain en 6mm ou en 10mm, facilement et pour pas cher, suivez le lien !

Bon jeu !

usagi3

 
Le Kickstarter de Robotech Tactics !
vendredi 10 mai

Après une fermeture par Free, nous voici de retour ! Merci à eux !

Pour fêter cela, on vous parle aujourd’hui de Robotech Tactics, le jeu avec figurines développé par Soda Pop (Super Dungeon explore). C’est par ici !

Bon jeu !

usagi3

 
Robin des Bois (Tilsit) : le test !
samedi 10 mars

Carine et moi avons testé Robin des Bois, un jeu de plateau de Tilsit. On vous offre plein de photos, un compte-rende de partie et une présentation des mécanismes, et ça vous attend ici !

Bon jeu !

usagi3

 
Sur le Web
Forum sur Alkémy.
Forum sur Alkémy, fréquenté par plusieurs membres de Kraken Editions.
Le forum francophone d’Heroscape !
Très bon forum francophone sur Heroscape.
Tric-trac
Site généraliste français sur les jeux de société. Un incontournable !
Neotrouvetou Heroscape
Excellent site sur Heroscape, avec news et traductions françaises.
Alkémy : Interview de Allan et Jérémie
jeudi 21 février 2008
par Flavz
popularité : 4%

Voici la retranscription d’une interview de Allan et Jérémie . Interview réalisée le 11 décembre 2007 à Lyon.

Source : http://www.atorgael.com/doku.php/hobby/rencontre/alkemy


Parlons un peu de la naissance d’un projet comme Akemy…

Jérémie - D’abord Kraken !

L’idée de Kraken est donc venue avant celle d’Alkemy ?

Jérémie - Un coup de fil à Allan, je me souviens très bien, c’était un milieu de la nuit, j’étais à Madrid, on discutait et on s’est posé la question : « Pourquoi continuer à travailler pour des entreprises dont les responsables ne sont jamais les créateurs ».

Dans plusieurs entreprises où nous sommes passé Allan ou moi, ça a souvent planté pour des questions de gestion, les gérants n’étant pas des créateurs, juste des gérants. Il y avait donc souvent des conflits entre les différents départements. Même si on avait du plaisir à y travailler, personnellement, mon plaisir était amoindri par le fait d’avoir une certaine frustration. Surtout de voir les conditions de travail parfois.

Et donc l’envie de créer Kraken…

Jérémie - Une envie de vivre de nos figurines avec des personnes qui partagent la même vision de la figurine, la façon de faire pour monter une entreprise, pouvoir en rémunérer ses acteurs et fédérer des gens.

Au début on voulait faire quelque chose de modeste. On s’est dit un truc du genre : « Tiens Allan t’es tout seul là-bas, moi je suis tout seul ici, si on montait quelque chose ? Ouais super ! » ( Rires d’Allan).

Ensuite, il faut se rendre à l’évidence, il faut une structure commerciale pour faire du … commerce. Au début on pensait avec Allan : « On sculpte, on peint, on vend des pièces un peu à la débrouillarde, pour le plaisir. »

J’ai contacté Joss que je connaissais et appréciais beaucoup parce qu’il avait une boutique en ligne pour pouvoir y vendre nos figurines et ainsi avoir une structure légale. Et Joss nous dit : « Oui mais vous oubliez que moi je suis un joueur ; Allan sculpte, Jérémie peint et moi je fais les règles et la structure commerciale. » C’est réellement avec l’arrivée de Joss que le projet Kraken Editions peut être nommé ainsi.

Par la suite, en s’entourant d’un webmaster, d’illustrateurs, de commerciaux, c’est devenu Kraken. Kraken et Alkemy.

D’où viennent les quatre peuples, quelles en sont les sources d’inspiration ?

Jérémie - En fait, Allan, Joss et moi on s’est réuni autour d’une table pour voir ce qu’on voulait et comment réunir tout ça, voir les compétences de chacun à mettre à profit et quelles étaient les compétences que nous n’avions pas afin de chercher des personnes pouvant le faire.

Concernant Alkemy, nous avions chacun des envies et on a tout mis dans un chapeau, on a secoué et il en est ressortit les peuples qu’on a développé.

Je fais du Kung-fu et la Chine médiévale me plaît bien donc hop, ça fait les Jade. J’aimais le freehand, l’orient, l’Arabie et Joss a dit « Oh, des hommes chats ! », ça a donné les Khalimanes.

On a regardé Allan ; ah tient des crapauds (Rires d’Allan). Non Allan c’est les Aurloks clairement. Inspiration indienne, chamanisme, un peu de philosophie indienne aussi. Et ces bestiaux gentils proches de la nature, ça nous convenait plutôt bien.

Avalon c’est un peu nous trois en fait, des humains, moyenâgeux, mixés avec une plante, un peu déjanté… c’est original et voila. C’est simple finalement, c’est super simple, tu réunis trois potes fans autour d’une table…

Et maintenant Satisfaits du travail accompli jusqu’à maintenant ?

Allan - Oui, impressionné en fait par toute l’équipe. Je ne pensais pas que si rapidement on aurait un truc si gros, beaucoup de choses de faite, beaucoup de gens qui s’impliquent au-delà des associés de la boite.

Il y a 10-12 personnes extérieures qui se sont prises au truc et qui écrivent des histoires, font du background … un ensemble de choses qui avancent.

A un mois et demi de la sortie, vous êtes comment, angoissés ?

Jérémie & Allan - Non, du tout, en attente.

Allan - Je ne pense pas que je vais être angoissé, j’ai envie d’être agréablement surpris.

Jérémie - Mon bonheur dans la vie ne repose pas sur une réussite professionnelle.

Allan - Et puis on a fait les choses du mieux qu’on le pouvait, c’est maintenant selon l’envie des gens, ça ne repose plus vraiment sur nous.

Il faut accepter aussi ce facteur extérieur qui fait qu’on ne maîtrise pas tout.

Jérémie - Mais comme Allan, je suis impressionné de voir comment avec des gens motivés et compétents on avance les choses. Il y a deux ans en arrière, si j’avais vu le projet dans son état actuel, je me serai imaginé une énorme structure derrière, alors qu’on a une équipe relativement réduite de 10-12 personnes, mais très très compétentes, pour avoir fait autant de choses.

On vous compare beaucoup à un autre jeu : Hell Dorado…

Allan - C’est normal, un peu le même format, un peu les mêmes équipes artistiques qui se sont croisées. A l’époque, j’ai un peu travaillé sur Hell Dorado avec Jérémie, Jacques, Thomas et Bertrand ; Bertrand et Jacques travaillent maintenant un peu avec nous.

On a les même courant, les mêmes manières de sculpter, c’est de l’escarmouche, c’est français.

Jérémie - Allan a été formé à la sculpture par Jacques et Thomas, moi j’ai été formé à la peinture par Thomas et Jacques. Nous sommes concurrents mais d’un point de vue commercial, et tout le monde ne peut pas acheter les deux jeux, même s’il travaille plus pour gagner plus. (Rires de Jérémie & Allan)

Donc nous sommes concurrents mais, et je parle pour moi et Allan, on a pas monté Kraken juste dans un but commercial, on a pas envie de perdre des sous mais on a un objectif de plaisir, de création et de rencontre des communautés et de jeux. Et à mon avis,les deux jeux ont largement leur place. Surtout dans le coeur des joueurs.

Allan - Pour bien plus, pour beaucoup de jeux en fait.

Jérémie - Je préfère qu’il y ait 50 boites qui arrivent à en vivre plutôt qu’il y ait une qui arrive à très bien en vivre et 49 qui rament.

Allan - … une qui les écrase.

Jérémie - Je ne suis pas un militant des grosses structures mais des petites structures viables à petite échelle, moins il y aura de gros, plus il y aura des petits, mieux c’est. Plus de créativité, plus de personnes impliquées, moins de déséquilibre. On fait un jeu, pas uniquement pour nous, pour une communauté qui, plus elle aura de jeux à se disposition, mieux ce sera. C’est comme ça que je vois les choses.


A+ Flavz Have Fun With Games

 
Post Scriptum :
Soutenez-nous en vous faisant plaisir ! Commandez en ligne depuis notre site chez l’Alchimiste, vous ne payerez pas plus cher, vous bénéficierez de tous leurs avantages (remise de 5%, frais de ports fixes de 6€, franco de port à partir de 60€), et nous toucherons 8% de votre commande pour acheter plein de choses et vous en faire bénéficier ! Merci !