Le site d’Usagi3 !
Accueil du site07 - Robotech RPG TacticsCritiques, aides de jeu et traductions
Dernière mise à jour :
jeudi 24 mai 2018
Statistiques éditoriales :
1055 Articles
1335 Brèves
19 Sites Web
16 Auteurs

Statistiques des visites :
934 aujourd'hui
821 hier
2639072 depuis le début
   
Brèves
Nouvelle version : aide de jeu Robotech RPG Tactics en français !
mardi 1er mai

L’aide de jeu du très bon Robotech RPG Tactics a été mise à jour !

Au menu, corrections variées et surtout mise à jour de la règle Blast / Explosion, qui a subi de profondes modifications.

Cela se récupère là, et bon jeu !

usagi3

 
Présentation des mécanismes et de la gamme de Robotech RPG Tactics !
dimanche 22 avril

Robotech ou Macross, ça vous parle ? Les désastres de Kickstarter aussi ?

On vous présente aujourd’hui Robotech RPG Tactics, de chez Palladium Books !

C’est par là.

Bon jeu !

usagi3

 
Aide de jeu : feuille de caractéristiques pour Robotech !
jeudi 2 avril

Voici une feuille de caractéristiques en français pour les VF1-A, VF1-J, Battlepods et Glaug ! C’est là !

Bon jeu !

usagi3

 
Première partie de Robotech ! Premier scénario d’initiation.
dimanche 29 mars

J’ai enfin testé la chose !!! Mille mercis à ma charmante épouse, et c’est par là !

Bon jeu !

usagi3

 
Aide de jeu pour Robotech RPG Tactics ! Version 1.3 !
vendredi 27 mars

Pouf, on rajoute les scénarios !

C’est par ici.

Bon jeu !

usagi3

 
Robotech RPG Tactics : un échec réussi !
dimanche 22 avril 2018
par Usagi3
popularité : 11%

Mai 2013... La société américaine Palladium Books, qui édite le jeu de rôle Robotech (et le très connu RIFTs également), s’associe avec Ninja Division pour créer un jeu de combat avec figurines basé sur l’animé Robotech, remontage US sous licence Harmony Gold de 3 séries japonaises. Le financement se fera via Kickstarter, et c’est un succès, avec une levée de fonds de 1 442 312$ (soyons précis !).

JPG - 65.4 ko

Mars 2018... Quasiment 5 ans plus tard, donc. Alors que seules la boîte de base et quelques-unes des extensions prévues ont été fabriquées, livrées aux backers de Kickstarter et commercialisées, Palladium Books annonce qu’ils ne produiront pas la suite. Horreur, malheur, shame, la nouvelle fait l’effet d’une bombe et apporte de l’eau au moulin des détracteurs de Kickstarter. Dans la foulée, Harmony Gold retire la licence Robotech à Palladium, qui perd donc également sa gamme de jeux de rôle basée sur le dessin animé.

C’est un échec retentissant, mais le jeu, que vaut-il ? C’est bien, au moins ? Faisant partie des malheureux soutiens du projet, je vous propose une critique de la bête !


Une boîte de base...

Comme beaucoup de jeux avec figurines, il y a bien évidemment une boîte de base. Je vous avais fait une présentation vidéo de son contenu, que je vous invite à consulter si ce n’est pas déjà fait ! Soulignons que c’est tout en anglais, au fait.

JPG - 62.4 ko

Il y a donc là-dedans :

- 12 dés, 6 pour les terriens et 6 pour les extra-terrestres ;
- un joli livre de règles sous couverture souples, tout couleur, de 112 pages ;
- un gabarit d’explosion en plastique bleu transparent gravé ;
- des marqueurs de Points de Commandement ;
- et des figurines, naturellement : 5 Valkyries VF-1A (3 figurines pour chaque, avec les transformations en Fighter, Guardian et Battloid), 4 Destroids, 2 Tomahawks et 2 Defenders, 12x Pods Regult Zentraedi , 1 officier Glaug, 1 Pod de Reconnaissance Quel-Regult, 1 Pod de Sauvetage Quel-Gulnau.

JPG - 554.2 ko

Le livre de règles comprend en fait... seulement 20 pages de règles !! Pas de panique cependant, nous verrons plus tard que cela suffit largement : elles sont bien fichues, à quelques détails près.

Le reste, c’est du background, les stats de tout ce qui est jouable dans le jeu (cool !!) mais sans le coût en points (beurk...), une mini-campagne d’introduction en 4 parties, 6 scénarios, 3 modes de déploiement, un système de campagne fonctionnel et quelques pages pour la compatibilité avec le jeu de rôle (il fallait bien justifier la partie "RPG" du nom du jeu !!).

Le jeu est censé se jouer avec 300pts de chaque côté, voyons ce qu’il y a vraiment dans la boîte...

Côté UEDF, terriens donc, on a :

- une escouade de 3 Valkyries VF-1A et 1 VF-1J, 80pts ;
- 1 VF-1S pour commander, 30pts ;
- 2 Tomahawks et 2 Defenders, 60pts.

JPG - 56.6 ko
Destroid Tomahawk.
JPG - 84.9 ko
Les iconiques Valkyries !

Soit 170pts et 19 figs ! On est loin des 300 conseillés, mais c’est légal d’après les règles du jeu. C’est déjà ça !!

Chez nos amis Zentradi...

- 1 Glaug, 6 Pods et 1 Pod de reconnaissance, 70pts ;
- 6 Pods, 35pts ;
- 1 Pod de Secours, 10pts.

JPG - 113.4 ko
Pods Zentradi !
JPG - 72.1 ko
Glaug.

115pts et 15 figs... Formation légale également, mais bien loin des 170pts des Terriens. Pas cool donc...

Signalons néanmoins que les 4 scénarios qui composent la campagne d’initiation sont bien équilibrés, étrangement (on verra pourquoi plus tard !).

La boîte de base est donc sympathique, mais se révèlera rapidement limitée si vous souhaitez jouer régulièrement à Robotech RPG Tactics.

Les règles !

20 pages uniquement, mais force est de reconnaître que c’est complet et que ça tourne très bien !

Le jeu est rapide, nerveux, tactique... En un mot, plaisant. Ce n’est pas du I Go- You Go, les joueurs alternant les activations de leurs escouades. On peut donc réagir aux actions de son adversaire ! La simplicité des règles fait que l’on peut se lancer après 15 minutes d’explications, que du bonheur. Les stats de chaque mécha sont récapitulées sur des cartes, très bonne idée... mais mal exécutée, les cartes sont trop petites et peu lisibles. On verra qu’il est aisé d’y remédier !

JPG - 124.6 ko

Chaque mécha a les stats suivantes : Mouvement (en pouces), Pilotage, Tir, Défense et MDC (points de vie). Pour les armes, on a Portée et Dégâts. Et c’est tout !!! Non, je rigole... Le jeu dispose d’un pool de règles spéciales, tant pour les véhicules (14 : Vol, Aéronef, Maladroit...) que pour les armes (14 aussi : Précise, Antimissile, Tir Rapide...). En combinant cela avec les stats de base déjà décrites, on obtient au final des véhicules très différenciés et fidèles au dessin animé. Du bel ouvrage ma bonne dame !

JPG - 103.2 ko

Le jeu gère le facing (l’orientation de la fig), le groupement en escouade de combat (avec des bonus offensifs et défensifs, mais une vulnérabilité aux salves de missiles) ou les figs qui choisissent de se battre seules hors de leur groupe (sans pénalité), le tir croisé, le tir de dos, le vol, les missiles, les bombardements, les changement de configuration des Valkyries... Wow. On peut jouer sur Terre, dans l’espace, sur des planète à faible ou forte gravité...

Ce système se voit amélioré par des Points de commandement, permettant les esquives, le déclenchement de capacités spéciales, le boost du mouvement, le vol d’activation, les renforts, tirer avec plus d’une arme... Top.

Je vous avoue qu’on prend énormément de plaisir à jouer à ce jeu. D’abord parce qu’on s’y met très vite après une quinzaine de minutes d’explications, puis quand on se rend compte que cette simplicité des mécaniques cache une vraie profondeur tactique (je groupe ou pas les véhicules de mes escouades ? Comment je dépense mes points de commandement ? Quel configuration pour mes Valkyries ? Je tire avec plusieurs armes ou une seule ?)

JPG - 84.9 ko

Naturellement, comme je le répète tout le temps, le jeu parfait est une utopie. Celui-ci n’est donc pas exempt de défauts, que je vous livre en pâture juste là, en dessous :

- la gestion du mouvement des avions est excellente (virages limités, vitesse minimale et surtout seconde phase de mouvement obligatoire en fin d’activation : gare à la sortie de table synonyme de destruction !!)... mais pas leur gestion des lignes de vue, qui demeurent réelles. Un avion ne voit pas mieux qu’un Destroid au sol alors qu’il est censé être en altitude et peut être caché par un arbre ou une maison... On comprend le pourquoi du comment (simplicité des règles), mais c’est bizarre.

- on en a déjà parlé, les cartes de stats sont bien trop petites pour être lisibles. Heureusement, Palladium Books les a toutes mises gratuitement à disposition en pdf, donc impression en taille double et c’est nickel ! Au passage, ils ont d’ailleurs publié ainsi TOUTES les cartes du jeu, y compris pour les figs qu’ils n’ont pas commercialisées. Ce sera important plus tard ! Restez donc avec nous pour découvrir pourquoi !!

- LE défaut du jeu selon moi, c’est le bookkeeping... Chaque fig dispose de points de vie, dont il faut tenir le compte. Cela se fait simplement, avec un ou plusieurs petits dés à côté de la fig. Mais il faut aussi compter les munitions restantes pour les systèmes d’armes à missiles... Hop, un dé de plus à côté de la fig. Cela commence à faire beaucoup, mais s’il s’agit d’une fig disposant de 3 armes à missiles avec munitions séparées (comme certains Destroids), je ne vous raconte pas le cauchemar !!!

Les extensions de chez Palladium Books...

Palladium a sorti les extensions suivantes :

- UEDF Valkyrie Wing (2 Valkyries, soit 6 figs) ;
- UEDF Tomahawk/Defender Destroids (4 Destroids) ;
- UEDF Spartan/Phalanx Destroids (4 Destroids) ;
- Zentraedi Regult Battlepods (6 pods) ;
- Zentraedi Artillery Battlepods (4 Pods d’artillerie) ;
- Zentraedi Glaug Command (1 Glaug, 1 Pod de reco eu 1 Pod de secours).

Ils ont aussi produit des figs de métal, exclusives aux conventions :

- Breetai ;
- Super Valkyrie de Miriya ;
- Grell ;
- Valkyrie de Max Sterling.

Bref, comme tout connaisseur de Macross / Robotech 1ère génération le verra immédiatement, il manque PLEIN de choses... Par contre, Palladium Books a sorti en pdf gratuit l’ensemble des cartes présentant les unités prévues, avec les coûts en points. On a les stats et les points, il y a sûrement moyen de faire quelque chose non ?

L’impression 3D est ton amie à toi aussi !

Si on connaît l’échelle du jeu (1/285), une rapide recherche sur Shapeways (entreprise qui imprime des trucs à la demande) ou via des groupes Facebook permet de trouver énormément de choses, dont :

- des Gnerls, chasseurs trans atmosphériques Zentradi ;
- des Ghosts (chasseur trans atmosphérique sans pilote) et des Lancers (vaisseau spatial léger) de l’UEDF ;
- des Armures Mâles et Femelles Zentradi ;
- des Super Valkyries en mode avion, des Armored Valkyries, des Cat’s Eyes (aéronef de reco) ;
- des grappes pour transformer des Valkyries de Palladium en Super Valkyries (boosters et systèmes d’armes supplémentaires) ;
- Destroid Monster Mk II de l’UEDF, le grooooos destroid avec tout plein de canons ;
- et j’en oublie sûrement !

JPG - 121.5 ko
Gnerl en impression 3D.
En cours de peinture par votre serviteur !

Des gens motivés (trouvables facilement sur Facebook notamment, passez par MP histoire de leur éviter des ennuis avec Harmony Gold) ont aussi fait leurs propres modèles 3D qu’ils impriment à la demande ou dont ils vendent les fichiers pour une somme modique (quelques dollars).

Verdict sur le jeu

Ça fonctionne, c’est rapide et plaisant, avec peu de défauts, le jeu est clairement bien. La boîte de base est intéressante, la mini campagne en 4 scénarios permet d’apprendre les règles en douceur avec peu d’unités sur la table et des défis amusants à relever, et en plus c’est pas mal équilibré. LE défaut, c’est le peu de choses disponibles officiellement, ce qui défavorise pas mal les extra-terrestres Zentradi (les Valkyries sont super polyvalentes, au contraire des Pods). Passer par Shapeways ou Facebook permet de contourner cet obstacle !

Si vous êtes fan de Macross ou Robotech, ne boudez pas votre plaisir : c’est du tout bon. Reste un jeu de figs SF/rétro sympa pour les autres !

Dans un prochain article, on vous détaillera les figurines (officielles ou autres).

Bon jeu !

usagi3

 
Post Scriptum :

Vous êtes près de Nancy ? Vous cherchez un club de jeu sympa et pas prise de tête pour pratiquer tous les jeux Games Workshop et les jeux de société modernes ? N’hésitez pas à nous contacter !

Pour communiquer avec nous, pensez à notre groupe Facebook !

Si vous souhaitez commander chez Wayland Games (site anglais offrant de nombreuses réductions plus qu’intéressantes !) et nous soutenir, merci de passer par le lien suivant pour accéder sur leur site (et merci beaucoup !) :

www.WaylandGames.co.uk